Avertir le modérateur

10/05/2015

Le choix de ne pas être présent à Moscou est tout d'abord un manque de respect pour la contribution décisive de la Russie à la victoire de Hitler en 1945, Dans le scénario de géo-politique actuelle de l'Ouest a fait face à deux défis,...

L’ex-Premier ministre italien Silvio Berlusconi a reproché aux dirigeants occidentaux d’avoir manqué la parade du Jour de la Victoire à Moscou, qualifiant leur décision d’«erreur» et de vision «à court terme».

Le choix de ne pas être présent à Moscou est tout d'abord un manque de respect pour la contribution décisive de la Russie à la victoire de Hitler en 1945. Il a bien fait de mettre l'accent sur ​​la BBC, hier, avec le bel article de Franco Venturini. Bien sûr, le régime de Staline était un régime criminel, mais le sang versé par les soldats russes (calcul de 20 millions de morts) pour une cause qui était aussi notre mérite un tout autre considération.
Pourquoi alors isoler Poutine? Pourquoi le forcer à hausser le ton du match contre l'Occident? Pourquoi l'invite à considérer la Russie une puissance asiatique?

Dans le scénario de géo-politique actuelle de l'Ouest a fait face à deux défis, les pouvoirs économiques émergents d'Asie et du fondamentalisme islamique politique et militaire. Pour soutenir ces défis est crucial d'avoir la Russie de notre côté. Cela serait conforme, d'ailleurs, avec l'histoire et la culture de la Russie, qui appelle à un grand pays européen.

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu