Avertir le modérateur

23/04/2018

La politique industrielle de la France face à l’impérialisme judiciaire des USA !"Un secret de polichinelle"À la guerre économique comme à la guerre..

La politique industrielle de la France face à l’impérialisme judiciaire des USA !

par Simple citoyenne (son site)
vendredi 20 avril 2018
Dans son journal de l'économie, Radio Classique abordait la politique industrielle de la France et les graves conséquences sur nos entreprises, face à l'impérialisme judiciaire des USA.

Entre autres cet article du 11/09/2015 , "Les dessous de la vente d’Alstom à Général Electric", dont le ministre de l'Économie de l'époque était Emmanuel Macron, je cite un extrait d'article du site le monde, "Emmanuel Macron connaît bien Alstom. Alors ministre de l’Économie, c’est lui qui avait autorisé, en novembre 2014, la vente des activités énergie du groupe français à l’américain General Electric (GE), dossier qu’il avait également suivi à l’Elysée lorsqu’il conseillait François Hollande."

Tiens tiens ! le même qui veut réformer la SNCF à toute vitesse, étrange non ? ! l'entreprise Alstom a été ruinée par une amende record de, 772 millions de dollars et a été vendue à la Général Electric, je dépose un extrait de d'article ci-dessus, vous pourrez le consulter en entier en allant sur son lien.

"Un secret de polichinelle"

Sous la pression, l’entreprise a alors capitulé, elle a accepté au mois de décembre 2014 de plaider coupable, et elle s’est vue infliger une énorme amende de 772 millions de dollars. Le règlement de cette affaire est intervenu au courant de l’année 2014, au moment où la trésorerie de l’entreprise était dans le rouge. Plusieurs cadres ou anciens cadres de haut niveau d’Alstom nous ont confié leur amertume.

 
Accueil du site > Tribune Libre > La politique industrielle de la France face à l’impérialisme judiciaire des (...)
#27 des Tendances
 
 
Dans son journal de l'économie, Radio Classique abordait la politique industrielle de la France et les graves conséquences sur nos entreprises, face à l'impérialisme judiciaire des USA.

Entre autres cet article du 11/09/2015 , "Les dessous de la vente d’Alstom à Général Electric", dont le ministre de l'Économie de l'époque était Emmanuel Macron, je cite un extrait d'article du site le monde, "Emmanuel Macron connaît bien Alstom. Alors ministre de l’Économie, c’est lui qui avait autorisé, en novembre 2014, la vente des activités énergie du groupe français à l’américain General Electric (GE), dossier qu’il avait également suivi à l’Elysée lorsqu’il conseillait François Hollande."

Tiens tiens ! le même qui veut réformer la SNCF à toute vitesse, étrange non ? ! l'entreprise Alstom a été ruinée par une amende record de, 772 millions de dollars et a été vendue à la Général Electric, je dépose un extrait de d'article ci-dessus, vous pourrez le consulter en entier en allant sur son lien.

" "Un secret de polichinelle"

Sous la pression, l’entreprise a alors capitulé, elle a accepté au mois de décembre 2014 de plaider coupable, et elle s’est vue infliger une énorme amende de 772 millions de dollars. Le règlement de cette affaire est intervenu au courant de l’année 2014, au moment où la trésorerie de l’entreprise était dans le rouge. Plusieurs cadres ou anciens cadres de haut niveau d’Alstom nous ont confié leur amertume.

Selon un dirigeant qui tient à rester anonyme : "Au sein de l’état-major d’Alstom, tout le monde sait parfaitement que les poursuites judiciaires engagées aux Etats-Unis contre Alstom ont joué un rôle déterminant dans le choix de vendre la branche énergie. Ces poursuites expliquent tout. C’est un secret de polichinelle" [...] Théorie obscène et absurde selon Patrick Kron, sauf que des parlementaires ne se sont pas contentés de cette réponse. Au printemps dernier, ils obtiennent l’ouverture d’une enquête par la commission des affaires économiques de l’assemblée nationale, et ils interrogent le ministre de l’Economie Emmanuel Macron. Est-ce que oui ou non, l’enquête américaine explique la vente d’Alstom ? La réponse que fait le ministre aux députés est pour le moins troublante.

"Pour ce qui est de l’enquête de la justice américaine, je me suis moi-même posé la question, parce que j’étais à titre personnel moi-même persuadé que c’était le cas. Je n’ai aucune preuve…Après, nous avons chacun notre conviction intime... Je ne dirai pas que ma conviction intime ne rejoint pas la vôtre sur certaines de vos interrogations mais nous n’avons aucun moyen de l’établir ".  La suite

Ceci me donne l'occasion de déposer quelques extraits d'émissions et d'articles, sur l'ampleur que cet impérialisme américain ne cesse de causer comme dégâts sur toutes nos entreprises depuis des années, mais de là à penser qu'il y a eu quelques valets qui ont aidé à ruiner un peu plus l'industrie française....

"La question éco du jour Dernier émission : vendredi 20 avril 2018" Radio classique

https://www.radioclassique.fr/radio/emissions/matinale-de...

 

Guerre économique : comment la justice américaine cible les entreprises étrangères ENQUÊTE FRANCE INFO. Extrait ci-dessous :

"Sous couvert de lutte contre la corruption, les Américains affaiblissent certaines entreprises stratégiques pour mieux se positionner sur les marchés mondiaux.

Alcatel, Alstom, Technip, Total, la Société Générale ou encore BNP Paribas, toutes ces entreprises françaises se sont retrouvées poursuivies par la justice américaine pour des affaires de corruption ou de contournement d’embargos ces dernières années.
La France n'est pas la seule concernée. Ces dernières années, plus de 20 milliards de dollars d’amende ont été infligés par la justice américaine à des entreprises européennes.

Une guerre économique souterraine

Ces entreprises ont été poursuivies sur la base de "l’extraterritorialité du droit américain" : des lois qui permettent de poursuivre des entreprises non américaines à l’étranger, à condition qu’elles aient un lien avec les États-Unis. Sauf que ce lien est extrêmement large puisqu’il suffit que les entreprises effectuent une transaction en dollars ou qu’elles utilisent une technologie américaine pour que des poursuites puissent être engagées.
 

Il suffit d’utiliser une puce électronique, un iPhone, un hébergeur ou un serveur américain pour vous retrouver sous le coup de la loi américaine.Hervé Juvin, économisteà franceinfo

L'intérêt des Américains est d’écarter des concurrents et de garder l’avantage, notamment face aux Chinois, dans ce qu’on pourrait appeler "la nouvelle guerre économique" : "C'est une stratégie délibérée des États-Unis de mettre en réseau l'ensemble de leurs agences de renseignement et leur justice afin de mener une véritable guerre économique à leurs concurrents", estime l’ancien député Les Républicains Pierre Lellouche qui a présidé, en 2016, une mission d’information parlementaire sur le sujet. "Cette guerre économique est habillée par les meilleures intentions du monde", poursuit-il."  La suite

Bonheur : mode d'emploi | Jérome Bonaldi | TEDxRennes

Dans un talk énergique et surprenant, Jérôme Bonaldi, journaliste, animateur et passionné par l'innovation, nous propose sa vision du bonheur. Le bonheur est à la mode ; jamais on n’en a autant parlé, mais il ne vaut que s’il est partagé ! Mais alors, que faut-il pour être heureux ? S’appuyant sur les 2 enquêtes, CREDOC et TNS-Sofres, Jérôme Bonaldi informe : ce qui nous rend heureux, c’est d’être maître de son destin, c’est la famille, l’argent, la santé, mais aussi le travail. Avoir un emploi qui a du sens, c'est aussi se réaliser. Jérôme Bonaldi interpelle le public à travers un simple test de 5 questions : et vous, êtes-vous heureux ? Jérôme Bonaldi est féru d’innovations, de sciences, de développement durable, de marketing et de gadgets numériques en tout genre ! Journaliste, animateur, auteur, chroniqueur télé et radio depuis plus de 35 ans, il s’est attiré la sympathie du grand public en présentant des inventions dans l’émission « Nulle Part Ailleurs » de Canal+. Des présentations plus ou moins bien réussies, qui lui valent d’être célère pour « l’effet Bonaldi » : l’objet qui casse, qui ne fonctionne pas alors que tout allait bien aux répétitions, la catastrophe en direct… Avec sa bonhomie légendaire, Jérôme a un véritable talent pour l’autodérision, qui n’enlève rien au caractère scientifique et sérieux de ce défricheur de tendances. Jérôme Bonaldi est l’invité surprise de TEDxRennes 2016 ! Son talk s’intitule « Bonheur : mode d’emploi » ; il nous questionne, nous fait chanter et nous divertit : sommes-nous heureux ? This talk was given at a TEDx event using the TED conference format but independently organized by a local community. Learn more at http://ted.com/tedx

 

 


 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu