Avertir le modérateur

17/01/2019

Imec et TNO ont dévoilé au Consumer Electronics Show de Las Vegas, la dernière version de leur patch de santé.

IMEC dévoile un SoC médical imprimé au CES de Las Vegas

16 janvier 2019 // Par A Delapalisse
Imec et TNO ont dévoilé au Consumer Electronics Show de Las Vegas, la dernière version de leur patch de santé. Développé dans le cadre du Holst Center à Eindhoven, le nouveau patch santé peut être porté jusqu'à sept jours avant d'être remplacé. Il est fabriqué à partir de matériaux flexibles à un coût bien inférieur à celui des générations précédentes.

«L’amélioration technologique cruciale de cette nouvelle génération de patch médicaux réside dans l’intégration d’un large éventail de capteurs dans la solution système sur puce MUSEIC V3 d’Imec. De ce fait, le dispositif coûte presque un ordre de grandeur moins cher ( 10 fois moins), tandis que son degré d'intégration élevé le rend beaucoup plus économe en énergie. La réduction significative des coûts signifie que le patch peut désormais être utilisé comme une solution jetable, un avantage important pour le traitement médical », explique Bernard Grundlehner, architecte système chez Connec Health Solutions chez Imec aux Pays-Bas.

Le patch utilise un mélange de matériaux respectueux de la peau et biocompatibles. Le substrat de base est un matériau TPU très fin, flexible et élastique. La plupart des fonctionnalités électroniques sont réalisées à l'aide de technologies électroniques imprimées et les électrodes sèches intégrées fournissent une connexion électrique stable et de haute qualité avec le corps. Un adhésif de silicone confortable est utilisé pour fournir une fixation longue durée.
Afin de limiter l'empreinte écologique du patch à usage unique, les chercheurs d'Imec ont collaboré avec Maxell Ltd. pour développer une batterie écologique ne contenant aucune substance toxique. De plus, le MUSEIC V3 améliore également l'efficacité énergétique globale grâce au module d'acquisition de signaux à basse consommation. Alors que les solutions concurrentes annoncent généralement une durée de vie de la batterie de 3 à 4 jours, la solution d’Imec a une autonomie de plus de 7 jours, voire plus dans de nombreux cas, en fonction des configurations spécifiques.

Pour les patients, un seul patch jetable pouvant être porté pendant plusieurs jours est plus pratique et peut réduire les visites à l'hôpital, car il n'est plus nécessaire de le restituer après utilisation. Ceci est particulièrement important pour les patients atteints de maladies chroniques, car il s'agit d'un appareil abordable et à usage unique qui peut être facilement utilisé pour surveiller leurs signes vitaux et leur activité physique à la maison. Facile à appliquer et confortable à porter pendant de longues périodes, il permet aux patients d'effectuer leurs activités quotidiennes normales avec un impact minimal tout en fournissant des informations précieuses pour optimiser leur traitement et leurs médicaments. Le concept à usage unique peut également réduire le temps passé à l'hôpital puisqu'il permet aux patients d'être renvoyés chez eux plus tôt tout en surveillant à distance leurs signes vitaux.

Le nouveau patch mesure désormais également la saturation en oxygène dans le sang (SpO2). C’est un signe vital important pour évaluer la santé physique d’un patient, car un faible taux d’oxygène dans le sang peut indiquer une hypoxémie qui, si elle n’est pas traitée, peut compromettre le fonctionnement des organes et même conduire à un arrêt respiratoire ou cardiaque. Il comprend également un accéléromètre permettant de suivre l'activité physique, un suivi d'activité cardiaque ECG et un contrôle d'impédance bioélectrique.

«Traditionnellement, la saturation en oxygène dans le sang est mesurée à l'aide d'un appareil séparé fixé au doigt. Ce n'est pas très pratique pour la vie quotidienne, nous avons donc développé une nouvelle technique qui permet la mesure avec un patch thoracique, via une photopléthysmographie réfléchissante. En ajoutant cette capacité de détection à notre solution portable, nous sommes maintenant en mesure de mesurer trois signes vitaux essentiels - la fréquence cardiaque, le rythme respiratoire et la saturation en oxygène dans le sang - avec un seul patch thoracique discret et confortable », a déclaré Grundlehner.

Imec – www.imec-int.com

TNO - www.tno.nl

à lire également:

L'Imec et le CEA unissent leurs forces sur l'IA et l'informatique quantique

Premiers chips de test 3nm par IMEC et Cadence

 

Related articles in English:

Flexible wearable to customize drug delivery upon diagnosis

All printed paper glucose sensor is metal-free

Flexible skin patch analyses sweat in real-time

Holst Centre and Imec shrink wearable health patch

Toumaz’ wireless health monitoring patch receives CE marking

à suivre: fréquence cardiaque, rythme respiratoire et SpO2 avec un seul patch

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu