Avertir le modérateur

08/05/2018

MyNewsCenterNavigator»Got News to Share ? Know why, Know who, Know where, Know what.>Bloomberg posts a practical guide to workplace challenges and solutions

Got News to Share ? 3ARWD1.GIF 20130720_155953.jpgFranceWeb21, SocSav21

Le blog de l'information et de la veille

Les news en 3 clicks..

Welcome To My World

Bringing People Closer Together

SocSavoir21>AssoFW>Dipl.Ing.StefanV.Raducanu>WelcomeToMyWorld>Ne me regardez pas ! Regardez avec moi>Actualités>La Russie voudrait pouvoir compter sur le bon sens "de l'autre côté",pour favoriser la recherche de solutions aux problèmes de toute l'humanité

Vous allez vous sentir très en contact avec votre vie, aujourd'hui. L'atmosphère ambiante ressemble à un ciel qui s'éclaircit et vous laisse voir tout le chemin parcouru et celui qu'il vous reste à faire. Une grande satisfaction peut vous envahir, comme c'est chaque fois le cas, lorsque vous entrevoyez profondément le sens de votre vie. Profitez, profitez!

La vie internationale est une "rue à double sens". Toute "rue à sens unique" n'a aucune perspective dans les relations avec la Russie. Nous espérons que les autres acteurs en tiendront compte tôt ou tard. Cela concerne avant tout les États-Unis.

Sergueï Lavrov : Si l’Occident veut la paix, qu’il cesse de faire la guerre

Sergueï Lavrov : Il est évident que la situation dans le monde est malheureusement de plus en plus tendue et imprévisible. Comme nous l'avons plus d'une fois souligné, cela est lié avant tout aux actions unilatérales incessantes des États-Unis et de certains pays occidentaux mis au pas par Washington. Il s'agit d'un petit groupe d’États qui ne représentent pas une part significative de l'humanité mais tentent de conserver leur domination médiévale dans les affaires internationales et de freiner le processus objectif de formation d'un système polycentrique de relations internationales.

Ils accentuent la confrontation, créent une atmosphère de méfiance et d'incertitude stratégique, gèlent les canaux de dialogue. Ils créent des situations où le prix d'un bluff ou d'une erreur pourrait devenir global.

La Russie voudrait pouvoir compter sur le bon sens "de l'autre côté". Car malgré toutes les divergences de positions, nous portons la responsabilité commune de l'avenir et du bien-être de toute l'humanité, de la résolution efficace de tous les problèmes-clés du monde contemporain.

Ce "bon sens" induit cependant la capacité des leaders de l'Occident collectif d'agir de manière responsable et prévisible, de respecter infailliblement le droit international et s'appuyant sur la Charte de l'Onu. Cette capacité suscite de plus en plus de doutes chez nous ces derniers temps.

Question : Quels leaders des pays occidentaux sont considérés par la Russie comme les pires partenaires ?

Sergueï Lavrov : La diplomatie russe n'interprète pas la situation sur l'arène internationale selon des critères de ce genre. La philosophie de notre politique étrangère rejette l'analyse des relations bilatérales à travers le prisme de la négation.

Nous sommes prêts à mener un travail rigoureux avec tout le monde afin de renforcer la sécurité et la stabilité au niveau international et régional, et à promouvoir un agenda bilatéral positif.

Il est évidemment difficile de travailler avec certains pays, notamment avec ceux qui nient la suprématie du droit international et préfèrent le chantage, les menaces et les provocations. Cela ne fait que multiplier les problèmes des relations interétatiques et réduire l'espace de coopération constructive.

La vie internationale est une "rue à double sens". Toute "rue à sens unique" n'a aucune perspective dans les relations avec la Russie. Nous espérons que les autres acteurs en tiendront compte tôt ou tard. Cela concerne avant tout les États-Unis.

Question : Que pensez-vous des incidents chimiques de Douma (Syrie) et de Salisbury ?

Sergueï Lavrov : En ce qui concerne Douma, l'attaque chimique présumée du 7 avril n'a pas eu lieu en réalité. Il s'agit d'une nouvelle vile provocation montée par des personnes qui n'ont aucun intérêt à établir la paix en Syrie.

Nous n'appelons personne à nous croire sur parole. C'est pourquoi nous proposons depuis le début que l'Organisation pour l'interdiction des armes chimiques mène une enquête. Des experts nationaux américains ou français auraient pu y prendre part.

Au lieu de cela, au moment où un groupe de l'OIAC se trouvait déjà à Beyrouth et était prêt à se rendre à Damas et à Douma, on a lancé un acte d'agression contre la Syrie, pays souverain et membre de l'Onu. 

Nous ne pouvons pas accepter la logique de ceux qui présentent une punition arbitraire comme la meilleure preuve de culpabilité. C'est un non-sens. Il faut également souligner l'absurdité des accusations précédentes affirmant que les militaires russes auraient retardé le déplacement des experts pour "nettoyer les lieux". N'importe quel expert peut confirmer qu'il est impossible d'éliminer tous les traces d'une attaque chimique dans une zone détruite : ces substances s'introduisent en profondeur du sol et dans les murs.

Les experts de l'OIAC sont enfin arrivés à Douma le 21 avril. Ils ont recueilli les échantillons nécessaires. Ils se sont encore une fois rendus dans cette ville le 25 avril. Nous espérons que ces voyages se solderont par une enquête objective et indépendante, et qu'ils prévoieront notamment la visite de tous les sites relatifs aux annonces de l'attaque chimique et à la production de substances toxiques par les extrémistes. De notre côté, nous avons accordé aux experts tout le soutien possible.

Nous avons trouvé des témoins de la provocation et des participants involontaires à la mise en scène des Casques blancs : il s'agit du garçon Hassan Diab et d'autres habitants de Douma. Le 26 avril au siège de l'OIAC, ces derniers ont parlé du tournage de cette vidéo truquée de l'attaque chimique.

Le 4 mars, on a constaté sur le territoire britannique l'incident tragique qui a touché Sergueï et Ioulia Skripal. Londres insiste sur l'utilisation d'une substance neurotoxique de combat. Depuis l'incident, les Britanniques refusent - je voudrais souligner qu'ils violent ainsi leurs engagements internationaux - de nous accorder les informations nécessaires sur l'aide aux victimes et les progrès de l'enquête, nous privent de l'accès consulaire pourtant indispensable s'il s'agit de citoyens russes.

Qui plus est, Londres a fait fi non seulement des normes du droit international mais aussi de l'éthique élémentaire et du bon sens. Au lieu de présenter des preuves et d'attendre que l'enquête de Scotland Yard ait abouti, d'élucider la situation, le gouvernement britannique a accusé la Russie et a lancé une campagne politique et d'information antirusse de grande envergure. Il a en même temps ignoré nos propositions de mener une enquête commune et nos demandes légitimes de nous présenter les faits, y compris en nous transmettant des échantillons de la substance utilisée.

Le comportement des autorités britanniques suscite beaucoup de questions. On ne dit par exemple rien des activités du laboratoire secret de Porton Down qui se trouve à proximité de Salisbury. Les victimes ont été cachées par les services secrets britanniques.

La Russie est surtout préoccupée par l'état de santé et la situation des Skripal touchés par cette provocation des Britanniques. Le refus des autorités britanniques de nous accorder un accès consulaire permet de considérer cette situation comme un kidnapping ou une détention préméditée. C'est absolument inacceptable.

Londres remplace le travail professionnel des experts dans le cadre des mécanismes internationaux appropriés par des propos vides et la diplomatie du mégaphone.

Encore une fois, nous sommes prêts à une coopération concrète avec les Britanniques. Nous appelons Londres à coopérer de manière honnête dans le cadre de l'enquête lancée le 16 mars par le Comité d'enquête de Russie concernant la tentative d'assassinat, et des demandes appropriées envoyées au Royaume-Uni par le Parquet général russe.

Question : Peut-on dire que la guerre contre l'Ukraine a constitué une sorte de péché originel, la raison de tous les problèmes qui ont suivi ?

Sergueï Lavrov : Tout d'abord, je voudrais attirer l'attention sur un fait qui est indispensable pour comprendre la situation : la Russie ne mène en aucune manière une guerre contre l'Ukraine.

Cette guerre contre le peuple a été lancée par les nationalistes arrivés au pouvoir suite au coup d'État de février 2014. Ils n'acceptent aucune dissidence et veulent établir leur "ordre" par la force. Il s'agit d'une guerre entre Kiev et les régions ukrainiennes. 

Cette crise politique intérieure a été provoquée en Ukraine par un groupe d'États occidentaux menés par les États-Unis, qui considèrent le monde entier comme leur sphère d'influence, prétendent à l'exceptionnalité et divisent les peuples entre "les leurs" et "les autres". 

Il faut noter que les membres de l'UE - l'Allemagne, la Pologne et la France - qui ont paraphé en février 2014 l'accord sur le règlement de la crise entre le gouvernement et l'opposition, ont immédiatement renoncé à leurs garanties données à ce texte après que les radicaux ont bafoué ce dernier. Quant à l'Otan, elle avait appelé le président ukrainien à ne pas utiliser l'armée contre les manifestants avant le coup d'État, mais a ensuite rapidement changé d'avis et a appelé les putschistes qui avaient illégalement pris le pouvoir à recourir à la force de manière "proportionnée" contre les régions dissidentes. 

Sur cette question, la politique occidentale n'est en rien pro-ukrainienne mais absolument antirusse. Nous constatons que les États-Unis et certains de leurs satellites ont utilisé les propos sur la création d'un espace uni de paix, de sécurité et de stabilité dans la région euro-atlantique comme un écran, un paravent pour la poursuite de la pratique archaïque de conquête de l'espace géopolitique et de déplacement des lignes de partage à l'est, via l'élargissement de l'OTAN ou dans le cadre de la mise en œuvre du Partenariat oriental de l'UE. On a tenté pendant des années de forcer Kiev à faire un faux choix du type "avec nous ou contre nous", entre le développement de la coopération à l'est ou à l'ouest, ce qui s'est soldé au final par l'effondrement de l'État ukrainien qui n'a jamais été très solide. Le bilan est aujourd'hui évident : une perte effective d'indépendance, des souffrances humaines et l'écroulement de l'économie du pays qui aurait eu toutes les chances de devenir l'un des plus stables et des plus forts en Europe du point de vue économique.

Le règlement stable de la situation en Ukraine ne sera possible que par la mise en œuvre complète et cohérente des accords de Minsk. Il n'existe aucune alternative à ce travail. Il faut adopter des lois sur le statut spécial du Donbass, sur l'organisation des élections locales et sur l'amnistie, mener une réforme constitutionnelle. Ce sont les aspects-clés de l'établissement de la paix en Ukraine. Il est enfin nécessaire que Kiev établisse un dialogue direct avec Donetsk et Lougansk afin de rechercher conjointement des compromis et de concerter des solutions possibles aux problèmes existants.

Malheureusement, Washington, Londres et certaines autres capitales occidentales n'ont pas tiré les conclusions nécessaires de la tragédie ukrainienne. Nous constatons la poursuite des jeux géopolitiques antagonistes douteux dans différentes régions du monde. Il s'agit du renforcement des efforts visant à déployer le système antimissile global torpillant la stabilité stratégique, de la hausse du potentiel de l'Otan et des activités militaires de l'Alliance en Europe qui ne sont pas proportionnelles aux réalités actuelles et suscitent la fragmentation de l'espace européen de sécurité. Nous sommes surtout préoccupés par le mépris ouvert des États-Unis et de leurs alliés envers le droit international et la Charte de l'Onu, ainsi que par leur ingérence dans les affaires intérieures d'autres États allant jusqu'au renversement des gouvernements.

Cette politique destructrice a été incarnée de manière éloquente par les frappes contre le territoire syrien lancées le 14 avril sous un prétexte absolument fallacieux. Cette agression contre un État souverain a influé de manière négative sur la stabilité internationale et régionale, et a fait le jeu des terroristes. Les initiateurs des actions de ce genre doivent enfin comprendre que ce comportement irresponsable est lourd de conséquences très sérieuses pour la sécurité globale. Ceux qui jouent actuellement avec le feu dans différentes régions du monde et tentent d'apprivoiser les terroristes pour les utiliser ensuite dans leurs jeux géopolitiques devront demain en payer le prix chez eux. On ne peut pas se protéger contre la menace qu'est le terrorisme sur des "îlots de sécurité" destinés aux élites.

Question : Les dernières élections italiennes ont montré qu'un "vent de populisme soufflait en Europe". Pourrait-il, selon vous, aider la Russie ? Ou pensez-vous que l'Europe crée actuellement une image d'ennemi aux frais de la Russie lointaine afin de résoudre ses problèmes intérieurs liés au populisme et à la crise économique ?

Sergueï Lavrov : En ce qui concerne les tendances politiques actuelles en Europe, il vaut mieux poser cette question aux Européens.

Pour ma part, je voudrais tout simplement souligner que nous ne nous ingérons pas dans les débats intérieurs des autres États et n'affichons pas nos préférences concernant les résultats des élections dans différents pays de l'UE. Nous souhaitons sincèrement aux pays européens de surmonter les problèmes existants. Nous sommes prêts à coopérer avec tous les représentants politiques qui afficheraient le même intérêt et voudraient développer un dialogue pragmatique avec la Russie.

Malheureusement, force est de constater qu'il existe au sein de l'Union européenne un groupe peu nombreux mais très agressif de pays russophobes qui font tout leur possible pour prévenir le rétablissement du développement cohérent des relations entre la Russie et l'UE et jouent la carte antirusse pour accomplir leurs objectifs personnels. Cette politique ne favorise en aucune façon l'assainissement de la situation sur notre contient commun et empêche la conjonction des efforts visant à trouver une solution efficace aux problèmes communs de la Russie et de l'UE. 

Nous espérons que nos partenaires européens seront en mesure de surmonter "l'inertie de la pensée" et de définir eux-mêmes leurs priorités sans s'orienter vers des acteurs extra régionaux ni se laisser guider par la minorité russophobe susmentionnée. Nous sommes convaincus que la plupart des Européens veulent vivre dans une Europe paisible et prospère et ne souhaitent pas revenir à la confrontation de l'époque de la Guerre froide vers laquelle on tente obstinément de les pousser. 

Question : Pourquoi de plus en plus de pays leaders sont, d'une certaine manière, des États isolés (la Chine, la Turquie, la Russie, l’Égypte et même les États-Unis) ? Pensez-vous que les gouvernements deviennent de plus en plus autoritaires ?

Sergueï Lavrov : Comme je l'ai déjà souligné, nous assistons actuellement à la formation d'un ordre mondial polycentrique. Nous voyons apparaître et se renforcer de nouveaux centres de puissance économique et d'influence politique, mais cette nouvelle construction multipolaire n'est pas encore stable. Nous avons tous intérêt à ce que les actions de tous les acteurs internationaux ne soient pas destructives mais créatrices, ne s'appuient pas sur la force mais sur le droit international. L'addition des potentiels sur la base de l'autorité de l'Onu est le seul moyen d'obtenir une solution efficace aux nombreux problèmes de l'époque actuelle. Autrement dit, le système polycentrique doit favoriser la formation d'une coopération mutuellement avantageuse et d'un partenariat fructueux sur la base de la réciprocité des intérêts. 

Quant à la Russie, sa politique étrangère vise la promotion d'un agenda positif et unificateur destiné à prévenir la dégradation de la vie internationale jusqu'à la confrontation et le chaos, à assurer un règlement politique et diplomatique d'un grand nombre de crises et de conflits. Nous n'avons jamais utilisé et n'utilisons pas nos avantages naturels au détriment des autres. En tant qu'État responsable et membre permanent du Conseil de sécurité de l'Onu, la Russie agit comme un garant de la stabilité globale et empêche l'adoption par le Conseil de sécurité de décisions visant à justifier l'utilisation unilatérale de la force contre des régimes "indésirables" en violation de la Charte de l'Onu.

 Je constate avec satisfaction que nous ne sommes pas seuls dans ces efforts. Je voudrais notamment souligner spécialement le rôle important de la coopération russo-chinoise diversifiée, qui est un modèle des relations étatiques du XXIe siècle. Nous coopérons de manière étroite avec les États qui appliquent la même vision, au niveau bilatéral, ainsi que dans le cadre de différents formats multilatéraux tels que l'UEEA, l'OTSC, les BRICS ou l'OCS. 

Je voudrais également évoquer le G20, qui permet de concerter sur une base égalitaire les consensus trouvés entre les membres du G7 - ce groupe n'est plus en mesure de résoudre lui-même beaucoup de problèmes - et les pays des BRICS soutenus par les États qui partagent les mêmes idées. En principe, l'activité du G20 est l'archétype d'une institution de gestion globale juste qui ne s'appuie pas sur les diktats mais sur la recherche d'un équilibre des intérêts.

Question : Les actions et la rhétorique de Donald Trump concernant la Russie sont souvent contradictoires. Qu'en pense-t-on en Russie ?

Sergueï Lavrov : Si les propos ne correspondent pas aux actes, ce n'est pas bon. Malheureusement, nous constatons assez souvent - cela concerne non seulement les relations russo-américaines, mais aussi d'autres sujets internationaux - que les déclarations de Washington contredisent ses actions réelles. Prenons l'exemple syrien. Bien que le Département d'État et la Maison blanche aient juré que leur unique objectif était d'éliminer les terroristes dans ce pays, les États-Unis s'installent activement sur la rive orientale de l'Euphrate et visent, de fait, le démembrement de la Syrie. Certains alliés des États-Unis soutiennent cette politique. 

Nous avons souligné à plusieurs reprises que nous appréciions positivement les propos du président Donald Trump concernant sa volonté d'établir un dialogue normal entre nos pays. Qui plus est, nous partageons totalement cette volonté et sommes prêts à faire notre part du chemin afin de faire sortir nos liens bilatéraux de l'impasse artificielle créée par l'administration de Barack Obama. Le seul indicateur de la volonté réelle de nos partenaires de développer une coopération constructive et respectueuse sera pourtant leurs actions concrètes.

Pour l'instant, nos relations ne cessent de dégrader. Même si le président américain donne des impulsions positives, ces dernières sont complètement nivelées par la russophobie effrénée de l'establishment américain qui présente la Russie comme une menace, propose son "endiguement systémique" sur la base des sanctions et d'autres outils de pression. Tout cela est évidemment lié aux règlements de comptes intérieurs de la politique américaine et n'a rien à voir avec la réalité.

La décision prise le 26 mars dernier par les autorités américaines d'expulser 60 collaborateurs des missions russes et de fermer le Consulat général de la Russie à Seattle a constitué une nouvelle provocation. Le prétexte formel de la fermeture de cet établissement consulaire était l'implication présumée de la Russie dans l'empoisonnement de Sergueï et Ioulia Skripal : cela ne tient pas du tout. Nous n'avons évidemment pas pu laisser cette action hostile sans réponse. Washington a pris cette décision peu de temps après un entretien téléphonique entre nos deux présidents, qui avait pourtant été assez constructif. Donald Trump a appelé Vladimir Poutine le 20 mars pour le féliciter à l'occasion de sa victoire à la présidentielle et confirmer sa volonté de trouver des points communs sur un large éventail de questions. Il a proposé d'organiser le plus rapidement possible un sommet, l'a invité à la Maison blanche et a souligné son envie de concerter les efforts sur l'arène internationale, de freiner conjointement la course aux armements.

Toutefois, beaucoup à Washington ne cessent de se plonger dans une russophobie auto-entretenue et la coopération sur les questions globales importantes n'arrive à progresser. Cette situation influe de manière négative sur la situation dans le monde, où persistent trop de questions qu'il est impossible de résoudre sans une coopération entre la Russie et les États-Unis.

J'espère que le bon sens triomphera à l'avenir dans les couloirs du pouvoir américain. Nous voudrions établir des relations normales, prévisibles, voire amicales avec les États-Unis. Mais pas au prix des principes et des intérêts nationaux de la Russie. 

Question : Quel est le coût des sanctions pour la Russie et pour l'Europe ? Vraiment, est-ce que tout ce que nous faisons en Europe est erroné et tout ce que fait la Russie est juste ?

Sergueï Lavrov : Il y a différentes manières d'évaluer les dégâts. On évoque des chiffres différents. Dans tous les cas, la principale perte selon nous est celle de la confiance - qu'il sera très difficile de rétablir.

Toutes les mesures unilatérales de pression économique sont non seulement illégitimes du point de vue du droit international, mais aussi peu efficaces d'après ce que l'on a constaté après leur mise en œuvre. Initiées par l'administration américaine et soutenues par Bruxelles en tant qu'outil de pression à long terme sur la Russie, elles n'ont pas changé notre politique étrangère. Elles n'ont pas été en mesure de nous forcer à renoncer à ce que nous considérions comme juste et justifié. En même temps, nous ne prétendons jamais détenir la vérité absolue - contrairement à certains leaders occidentaux. Nous entendons dire à Bruxelles - à l'Otan et au sein de l'UE - qu'on veut bien dialoguer avec Moscou à condition que la Russie accepte sa culpabilité dans toutes les accusations. Nous n'agissons jamais de cette manière, mais soulignons toujours notre aspiration aux compromis, à la reconnaissance des intérêts légitimes de tous les partenaires qui reconnaissent en échange les intérêts de la Russie et veulent s'entendre en s'appuyant sur le pragmatisme et pas sur la logique des jeux à somme nulle.  

L'économie russe s'est adaptée à la pression des sanctions. Qui plus est, nous avons réussi à bénéficier de ses conséquences. Le secteur bancaire s'assainit. L'inflation s'est ralentie de manière notable. Le budget est moins dépendant de la conjoncture pétrolière. Nous avons même utilisé la situation pour trouver de nouveaux domaines de croissance, augmenter la production nationale et développer nos liens commerciaux et économiques avec les États qui sont prêts à une coopération honnête et mutuellement avantageuse. Il s'agit de la majorité écrasante des pays du monde.

On sait qu'une bonne partie des initiatives antirusses est générée de l'autre côté de l'océan pour être ensuite imposée en Europe sous l'injonction de renforcer la "solidarité transatlantique". Dans quelle mesure tout cela correspond-il aux intérêts européens ? Car les États-Unis ne subissent aucune perte. Est-ce que l'Europe bénéficiera de la poursuite de la politique de sanctions compte tenu du fait que les producteurs d'autres régions du monde remplacent les Européens sur le marché russe ? Les citoyens des pays de l'UE sont les seuls à pouvoir répondre à cette question.

La Russie ne s'isole pas de l'Europe, ne se ferme pas. A mon avis, le temps travaille objectivement pour le rétablissement des liens entre la Russie et l'UE, pour le bien de nos peuples au nom de la stabilité et de la prospérité du continent européen. 

Question : Permettez-moi de vous poser une question assez cynique concernant la guerre en Syrie : tout le monde utilise les Kurdes pour les abandonner ensuite. Pourquoi ?

Sergueï Lavrov : Il m'est difficile d'accepter une telle généralisation. Pas tout le monde. Loin de là. La Russie n'a jamais utilisé personne dans ses propres intérêts lors du conflit syrien. Les militaires russes qui se trouvent sur le territoire syrien à l'invitation du gouvernement légitime de ce pays ont favorisé par tous les moyens l'élimination du foyer militaire et politique de terrorisme qu'est Daech.

Une contribution aux efforts communs visant à écraser le terrorisme a également été apportée par les milices kurdes qui protégeaient leurs maisons et leur patrie - la Syrie. Ils agissaient comme partie intégrante de la société syrienne, comme des citoyens syriens.

La Russie insiste de manière cohérente pour que les Kurdes participent à la définition de l'avenir d'après-guerre de la Syrie au même titre que les autres groupes ethniques et religieux de ce pays. Le Président russe Vladimir Poutine l'a confirmé encore une fois le 3 avril dernier lors de sa conférence de presse à Ankara.

Ce n'est pas à nous qu'il faut poser la question de l'utilisation et de l'abandon des Kurdes, mais à ceux qui attisent les humeurs séparatistes avec de fausses promesses de tutelle, qui empêchent le rétablissement du contrôle du gouvernement légitime de la Syrie sur de larges territoires du pays, qui ont encouragé les Kurdes à proclamer unilatéralement une "fédération" et se sont chargés de la formation de structures de force dotées de fonctions qui faisaient partie des compétences exclusives de l'État syrien.

Question : Ma fille me demande pourquoi il est si difficile d'assurer la paix dans le monde. Que pourriez-vous lui répondre ?

Sergueï Lavrov : Parce que le monde est probablement plus compliqué qu'il n'y paraît. Les relations internationales ont de plus en plus d'éléments, se basent sur les relations entre un grand nombre de sujets : il s'agit des États, des institutions supranationales et des structures non-gouvernementales. Ils sont tous très différents et ne se comportent pas toujours de manière cohérente et rationnelle.

Il est toutefois possible d'obtenir une coexistence pacifique et un développement stable. A ces fins, il faut renoncer à la philosophie hégémonique, à la permissivité et à l'exceptionnalité, au recours illégitime à la force, à l'obéissance docile à la discipline de bloc dans le cas où on tente de vous imposer des approches contredisant vos intérêts nationaux. Enfin, il est nécessaire de se souvenir des principes fondateurs de la communication internationale fixés dans la Charte de l'Onu, notamment de l'égalité souveraine des États, de la non-ingérence dans leurs affaires intérieures, de la résolution pacifique des litiges. Autrement dit, il faut se respecter. Tout autre chemin mène par définition à une impasse.  

Quant à la Russie, elle continuera de travailler activement et dans toutes les circonstances au maintien et au développement des tendances saines dans les affaires internationales, pour favoriser la recherche de solutions aux problèmes de toute l'humanité. 

11:31 Publié dans 21CenturyWebArchive, Advertising, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Annonces, Annonceurs, Archive 21 siècle, ArchiveWeb21, Art de vivre, Articles, Blog, Bonjour Stefan de FranceWeb, Bookmarks, Communiqués de presse, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Europe, Events,..., Exposants, Forum, France, FranceWeb sur Facebook, FranceWeb, e-GlobalNetWork, FranceWebInfo, FranceWebNews, Gallery, International, Internet, L'électeur, Le Citoyen, Le Travailleur, Life, Links, Liens, LMathieuwebcollection, Ma Bibliothèque, Ma tablette magique, Madeleine et Stefan Raducanu, Management, Mes Archives, Mobile, MyNewsCenterNavigator, Networking, OneGlobalLocal, PoissyVilleConnectée, RaducanuBestWebcollection, RemiFranceWeb,Editeur, RemiWebMyCollection, Réseau, Search Engines, Seniors, Sharing, Social Media Intelligence, SRU-Electronics, Stefand'Internet, Tablette, Vie, We Are FWCitizens, Web, Work, World, Yvelines | Lien permanent | Commentaires (0)

Toutes les Archives 

Got News to Share ? 

La planète est mon village !

FranceWeb : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Invitation

UTILISATEURS, FOURNISSEURS, BUSINESS, TECHNOLOGIES, UNIVERSITAIRES, RÉSEAUX,  SOCIÉTAL,..

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

FranceWebAsso, des espaces numériques ouverts à tous. Société du Savoir> Choisissez l'Excellence

1500x500.jpeg

MyNewsCenterNavigator.

NewsCenter for everyone

A Day in the World....Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

Know why, Know who, Know where, Know what.

Global4.gifNCParcTropical2015.jpg

OneGlobalLocal,MyNewsCenterNavigator&FranceWebSharing,WorldMediaDirectory,EIN NewsDesk,News Plugins,Reach 5 Million People With One Click

Afghanistan
Alabama (US
Alaska (US)
Albania
Algeria
American Samoa (US)
Andorra
Angola
Anguilla
Antigua and Barbuda
Argentina
Arizona (US)
Arkansas (US)
Armenia
Aruba
Australia
Austria
Azerbaijan
Bahamas
Bahrain
Bangladesh
Barbados
Belarus
Belgium
Belize
Benin
Bermuda
Bhutan
Bolivia
Bosnia and Herzegovina
Botswana
Brazil
British Virgin Islands
Brunei Darussalam
Bulgaria
Burkina Faso
Burundi
California (US)
Cambodia
Cameroon
Canada
Cape Verde
Cayman Islands
Central African Republic
Chad
Chile
China
Colombia
Colorado (US)
Comoros
Congo Brazzaville
Congo Kinshasa
Connecticut (US)
Cook Islands
Costa Rica
Cote d'Ivoire
Croatia
Cuba
Cyprus
Czech Republic
Delaware (US)
Denmark
District of Columbia (US)
Djibouti
Dominica
Dominican Republic
Ecuador
Egypt
El Salvador
Equatorial Guinea
Eritrea
Estonia
Ethiopia
Faeroe Islands
Fiji
Finland
Florida (US)
France
French Polynesia
Gabon
Gambia
Georgia
Georgia (US)
Germany
Ghana
Gibraltar
Greece
Greenland
Grenada
Guadeloupe
Guam (US)
Guatemala
Guernsey
Guinea
Guinea Bissau
Guyana
Haiti
Hawaii (US)
Holy See
Honduras
Hong Kong
Hungary
Iceland
Idaho (US)
Illinois (US)
India
Indiana (US)
Indonesia
Iowa (US)
Iran
Iraq
Ireland
Isle of Man
Israel
Italy
Jamaica
Japan
Jersey
Jordan
Kansas (US)
Kazakhstan
Kentucky (US)
Kenya
Kiribati
Kuwait
Kyrgyzstan
Laos
Latvia
Lebanon
Lesotho
Liberia
Massachusetts (US)
Mauritania
Mauritius
Mexico
Michigan (US)
Micronesia
Minnesota (US)
Mississippi (US)
Missouri (US)
Moldova
Monaco
Mongolia
Montana (US)
Montenegro
Montserrat
Morocco
Mozambique
Myanmar
Namibia
Nauru
Nebraska (US)
Nepal
Netherlands
Nevada (US)
New Caledonia
New Hampshire (US)
New Jersey (US)
New Mexico (US)
New York (US)
New Zealand
Nicaragua
Niger
Nigeria
North Carolina (US)
North Dakota (US)
North Korea
Norway
Ohio (US)
Oklahoma (US
Oman
Oregon (US)
Pakistan
Palau (US)
Palestine
Panama
Papua New Guinea
Paraguay
Pennsylvania (US)
Peru
Philippines
Poland
Portugal
Puerto Rico (US)
Qatar
Reunion
Rhode Island (US)
Romania
Russia
Rwanda
Saint Kitts and Nevis
Saint Lucia
Saint Vincent and the Grenadines
Samoa
San Marino
Sao Tome and Principe
Saudi Arabia
Senegal
Serbia
Seychelles
Sierra Leone
Singapore
Slovakia
Slovenia
Solomon Islands
Somalia
South Africa
South Carolina (US)
South Dakota (US
South Korea
Spain
Sri Lanka
Sudan
Suriname
Swaziland
Sweden
Switzerland
Syria
Taiwan
Tajikistan
Tanzania
Tennessee (US)
Texas (US)
Thailand
Timor Leste
Togo
Tonga
Trinidad and Tobago
Tunisia
Turkey
Turkmenistan
Turks and Caicos Islands
Tuvalu
Uganda
Ukraine
United Arab Emirates
United Kingdom
United States
 Virgin Islands (US)
Uruguay
Utah (US)
Uzbekistan
Vanuatu
Venezuela
Vermont (US)
Vietnam
Virginia (US)
Washington (US)
West Virginia (US)
Western Sahara
Wisconsin (US)
Wyoming (US)
Yemen
Zambia
Zimbabwe        

Reach 5 Million People With One Click

Agriculture, Farming & Forestry Amusement, Gaming & Casino Automotive Aviation & Aerospace Banking, Finance & Investment
Beauty & Hair Care Books Building, Construction Business & Economy Chemicals
Companies Conferences & Trade Fairs Consumer Goods Culture, Society & Lifestyle Education
Electronics Energy Environment Food & Beverages Furniture & Woodworking
Gifts, Games & Hobbies Healthcare & Pharmaceuticals Human Rights Insurance International Organizations
IT Law Manufacturing Media, Advertising & PR Military
Mining Movies Music Natural Disasters Politics
Real Estate & Property Management Religion Retail Science
Shipping, Storage & Logistics Social Media Sports, Fitness & Recreation Technology Telecommunications
Textiles & Fabric Travel & Tourism U.S. Politics Waste Management World & Regional

Thank you for the opportunity to comment on your services. I will say the key benefits I found from the Press Release I sent from EIN Presswire were many. I will summarize as the following: (1) Great staff - friendly, efficient, professional service. I have the confidence to know I have a team that supports me and cares about my success behind me. (2) Great search results on the search engines - my Press Release has staying power and lives on with positive search engine results far past the original date of my Press Release with EIN Presswire. (3) The Multiplier Effect - I am not sure how you do it or what you do, but my Press Release gets multiplied, picked up, and passed on to other websites which increases the audience/visibility and effectiveness of each press release submitted through EIN Presswire. Keep up the great work!

Ken Poirot is a financial professional with over eighteen years' experience as both a successful financial advisor and sales manager. As the senior vice president and sales manager for Frost Investment Services, the brokerage department of Frost Bank (NYSE:CFR), he led his department to four consecutive years of double-digit revenue growth, increasing revenue by over 83 percent while substantially increasing the profit margin. During these same four years, the financial advisors he coached increased their individual production from an average of less than $25,000 in revenue per month to over $41,000. Additionally, he has consistently increased sales by double digits as a regional manager at various other firms, including Guaranty Bank and JPMorgan Chase.

He is a coach, consultant, scientist, author, and public speaker, currently residing in the Houston suburb of Richmond, Texas.

Ken Poirot grew up in the picturesque village of Northport, New York, residing in an area known as Eaton's Neck. Eaton's Neck's seaside beauty attracted such guests as J.P. Morgan, who built his summer estate there, as well as Antoine de Saint-Exupery, who penned The Little Prince while residing in that community.

After graduating from Cornell University in Ithaca, New York, with a degree in microbiology, Ken Poirot moved to Houston, Texas, to pursue his Ph.D. studies in cancer research at MD Anderson Cancer Center through UT Health Science Center. Following his development of a new drug delivery system for an existing drug, Camptothecin, for which he is credited with a US Patent -"Lipid Complexed Topoisomerase I Inhibitors"- he left graduate school to pursue a career in financial services.


Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,Welcome To My World, IMMORTALITY, Gallery, MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share

WelcomeTo My World

IMMORTALITY

I must be crazy now,

Maybe I dream too much ,

But when I think of you, I long to feel your touch

Tous Président avec FranceWebAsso@

Aujourd'hui, c'est de changement dont vous rêvez ! Votre esprit pourrait se mettre à envisager tous les recours dont vous disposez pour vous organiser une autre vie. Que ce soit en acceptant des offres de postes qui vous ont déjà été faites ou en envisageant carrément un autre métier ! Si cet appel est très puissant, prenez tout de même le temps de bien peser le pour et le contre d'un tel bouleversement. Ne vous lancez pas sans filet !

Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

Put the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories,All global sources in one app!

 

''MyNewsCenterNavigator''

Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic

One destination used by 5 millions of people.

 All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

Put the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories

 World News on the Web. "Quickfinder" 

A complet collection of World newspapers,Radio, Tv, ...

See below the full list !

The world's easiest way to organize and add to your digital media collection.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL

 WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

AppStoreNews

 

  World Media Directory

Reach 5 Million People With One Click

This World Media Directory is maintained by EIN Presswire, a press release distribution service, and is a listing of the world’s TV stations, radio stations, newspapers and blogs

                                            Un titre, un résumé et une image

 Webplanete.net

 NewsNow

 

Versions internationales de Google Actualités disponibles:

Arabie Saoudite - Australia - Argentina - België - Belgique - Botswana - Brasil - Canada English - Canada Français - Србија (Serbie) - Česká  republika - Chile - Chine - Colombia - Corée - Cuba - Deutschland - Égypte - Émirats Arabes Unis - Ethiopia - Estados Unidos - México - France - Ghana - Grèce - Hong Kong - India - Inde - Inde - Inde - Inde - Ireland - Israël - Italia - Japon - Kenya - Liban - Magyarország - Malaysia - Maroc - Monde Arabe - Namibia - Nederland - New Zealand - Nigeria - Norge - Österreich - Pakistan - Philippine - Perú - Polska - Portugal - Россия (Russie) - Schweiz - Singapore - Sénégal - South Africa - Suisse - Sverige - Taiwan - Tanzania - Türkiye - Uganda - U.K - Украина (Ukraine) - Україна (Ukraine) - U.S - Venezuela - Việt Nam - Zimbabwe

Delivers what You need

Capture, collect, and share with your friends.

NewsCenter for everyone

Connect the things you love

Welcome To My World

MyArchive21century, a unique service that allows you to create customized, data-driven industry reports by enabling the purchase of the exact information you need, stretching your budget and broadening your perspective.

Imagine all the people sharing all the world

Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,WelcomeToMyWorld, IMMORTALITY, Gallery, MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share

                  Our Mission : Building Global Communication Networks.

People, Regions, Countries, Firms, Departments, Knowledge, Business Network,..., You !

 

The World is our Workplace. Let's work togheter.

Collaborate, Communicate, Connect...24/7/365.

The Infinite Archive. Storing bits for 100 years.

To preserve our knowledge base and cultures, we must find a way to save digital content for future generation.

We believe in long-term, fair cooperations, built on mutual benefit, competence, responsibility and trust. We believe in partner networks where every partner contributes his know-how and professional competence to the realisation of successful business projects. We offer you a partnership where you keep your individuality and profit from our solutions and technology for ther realisation of  your own independent projects. Are you interested? Please contact  us!

Making a better Internet > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in

WelcomeTo My World

Maybe I dream too much ,

But when I think of you,

 I long to feel your touch.

 Knock and the door shall be open.

 Step into my heart.

Built with you in mind. Miracless, I guess.

IMMORTALITY

So this who I am

And this is all I know, And I must choose to live, For all that I can give, The spark that makes power grow..

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

IMAGINING all the people sharing all the world
I am a dreamer but I'm not the only one. I hope someday you'll join us. Imagine all the people living life in peace, you, Imagine no possesions, I wonder if you can. Nothing to kill or die for and no religion too. Imagine there's no heaven, It's easy if you try. No hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today, ah..

Dipl.Ing. StefanV.Raducanu

Observateur critique de la société de son temps

MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale..

"Je suis nécessairement homme et je ne suis français que par hasard."

Une nouvelle fois, tout est remis en question. Il s'agit d'un nouveau standard. D'un modèle qui n'apparaît qu'une seule fois sous cette forme. Qui fascine depuis des générations. Et dans lequel je mets tout mon cœur. Il s'agit de l'avenir ...

Un héritage pour demain...

Je crois profondément en la chance, et plus je travaille, plus la chance me sourit. La chance jouera certainement un rôle dans notre futur succès, si nous retroussons nos manches.

Je souhaite que FranceWeb,e-GlobalNetWork  soit un Réseau connecté et tournée vers l'avenir et à ce titre ,qu'il s'enrichisse de l'apport d'autres cultures, d'autres expériences.

Dans une société mondialisée, ou la communication est plus que jamais facilitée par les TIC, vous avez à votre disposition tous les moyens pour établir des contacts à l'autre bout de la planète.

Stefan Raducanu, Président FranceWebAssociation.

Tél: +33(0)139 655 034   Mobile: +33(0)685 362 075

mailto : franceweb@gmail.com

Innover sur une époque, par rapport à une époque..

En un sens large, on appelle alors philosophe celui qui pense de façon conceptuelle, radicale, critique, systématique les grands principes et valeurs de la vie et de la connaissance : Platon, Aristote, Descartes, Pascal, Leibniz, Spinoza, Hume, Kant, Hegel, Nietzsche, Bergson, Wittgenstein, Heidegger

Enfin chaque époque à les gens qu'elle mérite!

il y a des Platoniciens, des Cartésiens, des Spinoziens, des Rousseauistes, des Kantiens, des Hégéliens, des Marxistes, des Sartriens, des Gaullistes et des Gaulliens, des Léninistes, des Maoïstes et des Staliniens, des Trotskystes...

Ne me regardez pas ! Regardez avec moi !

Le blog de la tranquillité. La récompense, c'est le Voyage ! Espace de partage des connaissances, carrefour de rencontres, un « Internet universel » se diffusant par innovations successives dans toutes les activités humaines.

A Day in the World....      Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

"Live, enjoy, invest, follow the guide"

NewsCenter for everyone

SRU-Electronics

Stefan Raducanu, Président FranceWebAssociation.

Tél: +33(0)139 655 034   Mobile: +33(0)685 362 075

mailto : franceweb@gmail.com

Vous menez des actions auprès de vos communautés en ligne

Animateurs Numériques de Territoire – 100% connectés

Charte pour l'information et le développement durable.pdf

Ma vie se digitalise !

L’innovation chez moi, c’est surtout un état d’esprit.

J'essaye de consacrer du temps à l'idée de changer le monde.

Je forme une entreprise qui n'a jamais eu d'exemple, et dont l'exécution n'aura point d'imitateur. Je veux montrer à mes semblables un homme dans toute la vérité de la nature; et cet homme, c'est moi.

Comme dit le proverbe zen : si tu es prêt à sillonner le monde pour trouver un maître, l'un d'eux apparaîtra à ta porte...

ENSEMBLE NOUS SAURONS DONNER DES PERSPECTIVES A VOTRE ENTREPRISE ET A VOTRE PATRIMOINE.

Avec @MonBonheur, mon site Web et ses applis mobiles, vous êtes bien armés pour comprendre et décider. Il n'y a pas meilleure manière de suivre en temps réel les chocs de marchés, la transformation des entreprises et les soubresauts du monde. Construit sur quatre piliers - business, culture, style et bien-être , mon ambition est de devenir pour vous une source d'inspiration et d'envies.

Je suis persuadé qu'on  réussit mieux dans la vie  quand on cultive bien le goût pour la vie tout court.

Stefan V.Raducanu, President FRANCE WEB

Observateur critique de la société de son temps

Contact: Tel : +33(0)1 39 65 50 34    +33(0)6 85 36 20 75

FRANCE WEB : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 C'est notre capital !

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir

FRANCE WEB  dans Le Monde : LOCAL - REGIONAL- NATIONAL- INTERNATIONAL

La nouvelle société du savoir !

Société contributive .

projet architectural majeur du 21ème siècle

« Nos structures doivent évoluer sinon elle seront brutalement bouleversées par la transversalité chaotique du numérique »

Ce projet est l'ouvrage de mon coeur et de mon esprit. Utile et agréable.

L'objet  de ce projet "c'est la nature humaine, non un héros individualisé"

Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers.  

 "Ce que j’entreprends doit me survivre."

Ce que doit chercher à provoquer l’ingénieur, c’est l’enchantement. C’est ça qui me fait vibrer.

Ingénieur électronicien, 30 ans d'expérience dans l'industrie électronique, 4 brevets, expert de la dynamique HCI ( Human Computer Interaction )

L'homme qui veut devenir un géant du Web,

"seigneur de l'information".

Un homme produit: MyNewsCenterNavigator.

Vocation de mon entreprise: rendre l'information mondiale universellement utile et accessible. Je compte sur la capacité de MyNewsCenterNavigator à puiser dans la gigantesque base de données dont je dispose grâce à mon moteur de recherche.

D'oeuvres ou d'organismes d'intérêt général ayant un caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, sportif, familial, culturel ou concourant à la mise en valeur du patrimoine artistique, à la défense de l'environnement naturel où à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises,

Devenir un héros au quotidien pour construire un monde meilleur avec des applications pratiques permettant d'apprendre à mettre et à transformer nos idées en action.

Je pense, comme les grands sages de l’humanité, que l’on ne peut changer le monde qu’en se changeant soi-même.

«La connaissance, j'en fais surtout ma base de travail»

"Rechercher en permanence ce que les hommes font de meilleur et puis essayer d'intégrer ces choses dans ce que l'on fait.

Je le fais de façon libre et efficace avec un rendement et une implication qui me conviennent tout à fait à l'Internet.

Avec ma base de données , valorisez votre capital data en toute confiance !

Des connaissances partagées sur le Web ouvert

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances.

 "Le but de l'instruction n'est pas de faire admirer aux hommes une législation toute faite, mais de les rendre capables de l'apprécier et de la corriger."

La prise en compte du Big Data est un enjeu majeur pour les entreprises du 21ème siècle qui doivent en permanence optimiser leurs offres et leurs processus pour atteindre leurs objectifs de rentabilité. 

Objectifs :

Proposer une interface riche et simple et des outils pour diffuser la bonne information au bon moment et à la bonne personne.

 Il y a maintenant 20 ans de cela j’ai commencé à constituer ma bibliothèque sur la data web afin de me renseigner, de me former, de m’informer, mais aussi parfois de me faire plaisir.

Je me propose de vous la partager.

Sensibiliser, informer, promouvoir...

Le blog des temps qui changent....

Depuis toujours, l'homme est à la recherche du bonheur. Il suffit parfois d'ouvrir les yeux car le bonheur est rarement où on l'attend...

"Une véritable fenêtre sur le savoir permettant d'enrichir nos connaissances"

Tous ce qui n'est pas don ne saurait être le véritable bonheur: la passion, le sentiment amoureux, les faux bonheurs matériel.. tous sont éphémères un jour ou l'autre, ils diminuent puis cessent et enfin nous manquent et nous font souffrir.. ce que l'on donne sincèrement procure du vrai bonheur celui là ne disparaît pas, ne nous manque pas, il est bien en nous..

StefanV.Raducanu,  l'homme le plus heureux qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

En donnant, surtout ce qui nous tient à coeur, on se déleste, on s'accomplit et surtout on gagne quelque chose de plus précieux encore: un ami peut-être, ou quelqu'un qui nous sera reconnaissant de notre bien fait. On est riche de ce que l'on donne, dit-on communément. Et cette richesse-la n'a pas de prix. Tachons donc de bien nous porter, de n'avoir point de préjugés, d'avoir des passions, de le faire servir à notre bonheur, de remplacer nos passions par des goûts, de conserver précieusement nos illusions, d'être vertueux, de ne jamais nous repentir, d'éloigner de nous les idées tristes, et de ne jamais permettre à notre coeur de conserver une étincelle de goût pour quelqu'un dont le goût diminue et qui cesse de nous aimer. Il faut bien quitter l'amour un jour, pour peu qu'on vieillisse, et ce jour doit être celui où il cesse de nous rendre heureux. Enfin, songeons à cultiver le goût de l'étude, ce goût qui ne fait dépendre notre bonheur que de nous-mêmes. Préservons-nous de l'ambition, et surtout sachons bien ce que nous voulons être; décidons-nous sur la route que nous voulons prendre pour passer notre vie, et tachons de la semer de fleurs.

"Le bonheur est souvent la seule chose qu'on puisse donner sans l'avoir et c'est en donnant qu'on l'acquiert" Voltaire

Société de l’information /Société de la connaissance

Ce texte est extrait du livre Enjeux de mots : regards multiculturels sur les sociétés de l’information. Ce livre, coordonné par Alain Ambrosi, Valérie Peugeot et Daniel Pimienta a été publié le 5 novembre 2005 par C & F Éditions.

Le texte est sous licence Creative Commons paternité, pas d’utilisation commerciale.

Fracture numérique

Philosophes, Liste auteurs

Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers.

“Fais chacun de tes actes comme si c'était le dernier de ta vie.”

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est

So this who I am. And this is all I know, And I must choose to live, For all that I can give, The spark that makes power grow..

IMAGINING all the people sharing all the world

I am a dreamer but I'm not the only one. I hope someday you'll join us. Imagine all the people living life in peace, you, Imagine no possesions, I wonder if you can. Nothing to kill or die for and no religion too. Imagine there's no heaven, It's easy if you try. No hell below us, above us only sky. Imagine all the people living for today, ah..

Know why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

Dipl.Ing. StefanV.Raducanu

En un sens large, on appelle alors philosophe celui qui pense de façon conceptuelle, radicale, critique, systématique les grands principes et valeurs de la vie et de la connaissance : Platon, Aristote, Descartes, Pascal, Leibniz, Spinoza, Hume, Kant, Hegel, Nietzsche, Bergson, Wittgenstein, Heidegger

IMMORTALITY

I must be crazy now,

Maybe I dream too much ,

But when I think of you, I long to feel your touch

Tous Président avec FranceWebAsso@

StefanV.Raducanu-(Président) et Madeleine Raducanu (Trésorier) sont les co-fondateurs de «FRANCE WEB ». Ensemble, et en concertation avec les autres membres, ils assurent la gestion administrative de l’association ainsi que la maintenance et le développement de son RESEAU internet.

Aujourd'hui, c'est de changement dont vous rêvez ! Votre esprit pourrait se mettre à envisager tous les recours dont vous disposez pour vous organiser une autre vie. Que ce soit en acceptant des offres de postes qui vous ont déjà été faites ou en envisageant carrément un autre métier ! Si cet appel est très puissant, prenez tout de même le temps de bien peser le pour et le contre d'un tel bouleversement. Ne vous lancez pas sans filet !

Tous Président avec FranceWebAsso@ PoissyWebCitoyen>Société du Savoir> 3 idées pour vraiment réformer..La politique autrement : et si on changeait tout ? Nouvelle société du SAVOIR,Groupe d'intérêts: Le citoyen, L'électeur, Le travailleur, Le consommateur

SHAKESPEARE, William – Le Roi Lear

VOLTAIRE – Avis au public sur les parricides imputés aux Calas et aux Sirven

TALMEYR, Maurice – La Philosophie du paysage – Au-delà

KANT, Emmanuel – La Religion dans les limites de la raison

HETZEL, Pierre-Jules – Théorie de l’amour et de la jalousie

SPINOZA, Baruch – Pensées métaphysiques

L’ENCYCLOPÉDIE – Jour de l’an – Étrennes

WEIL, Simone – La Pesanteur et la grâce (Sélection 2)

LA BRUYÈRE, Jean (de) – Les Caractères (Sélection)

BOCCACE, Jean – Le Décaméron (Œuvre intégrale)

BALZAC, Honoré (de) – Ode à une jeune fille (Poème)

BALZAC, Honoré (de) – Les Parisiens comme ils sont (Sélection)

BIBLE HÉBRAÏQUE et NOUVEAU TESTAMENT (Œuvre intégrale)

MONTAIGNE, Michel (de) – Essais (Livre Deuxième)

TOCQUEVILLE, Alexis (de) – De la démocratie en Amérique (Première Partie)

GAULLE, Joséphine-Marie (de) – Perles de la littérature contemporaine : Chateaubriand

DURKHEIM, Émile – Le Contrat social de Rousseau

Le problème fondamental du Contrat social, tel qu’il est formulé au chapitre VI du livre 1, peut s’énoncer ainsi : trouver une forme d’association, ou comme dit aussi Rousseau, d’état civil, dont les lois se superposent, sans les violer, aux lois fondamentales de l’état de nature. Par conséquent, pour comprendre la doctrine de Rousseau, il nous faut : 1° déterminer en quoi consiste cet état de nature qui est comme la pierre de touche d’après laquelle doit se mesurer le degré de perfection de l’état civil ; 2° chercher comment les hommes, en fondant les sociétés, ont été amenés à sortir de cette condition première ; car, si la forme parfaite d’association est à découvrir, c’est que la réalité n’en offre pas le modèle ; 3° alors seulement nous serons en mesure d’examiner les raisons pour lesquelles, suivant Rousseau, cette déviation n’était pas nécessaire et comment est possible la conciliation de ces deux états, à certains égards contradictoires. » Durkheim.

ROUSSEAU, Jean-Jacques – Du contrat social

La réforme de l'éducation implique celle ce la société. Il faut  donc lire Le Contrat Social en liaison avec l'Emil tout en ayant les Confessions présentes à l'esprit.

Objet de scandale, dès sa parution en 1762, Du contrat social allait connaître sa consécration à la période révolutionnaire.
Il s’est imposé comme un des textes majeurs de la philosophie politique et demeure un grand texte fondateur du républicanisme français.Écouter un extrait : Avertissement.

MARC AURÈLE – Pensées pour moi-même

CHÂTELET, Émilie (du) – Discours sur le bonheur

BNF, Lumiéres

LE BON, Gustave – La Psychologie des foules

Gustave Le Bon (1841-1931), médecin anthropologue et sociologue, est connu pour avoir été en France le vulgarisateur des notions concernant la psychologie collective.
Cette étude montre que des individus en foule perdent leurs propres caractéristiques pour acquérir celles bien particulières des masses. La morale, les idées, les raisonnements, l’imagination changent totalement. Une foule n’est pas la somme de personnes isolées mais bien une nouvelle entité avec ses propres qualités et ses propres défauts. Elle aura ses propres réactions et on ne peut pas la diriger comme on le ferait avec une personne en particulier.
Les foules sont nombreuses, elles sont politiques, religieuses, criminelles, électorales, parlementaires, jurys, etc..
Le Bon trace aussi dans son livre le portrait de ces meneurs de foule qui ont très bien compris la mentalité de ce nouveau corps.
Cette œuvre malgré quelques remarques surannées est encore l’ouvrage de référence en ce qui concerne l’étude des foules. Il est abordable par tous, offre de nombreux exemples et, au fil des pages, on a l’impression que Le Bon décrit la réalité d’aujourd’hui. Si certains de nos politiciens, de nos avocats, de nos syndicalistes ou de nos nouveaux gourous ont lu L’Art de la Guerre, d’autres connaissent très certainement l’œuvre de Le Bon !

David Hume

"Il n'est pas contraire à la raison de préférer la destruction du monde entier à une égratignure de mon doigt." Historien et philosophe empiriste, l'Écossais David Hume a été un ferme défenseur de la tolérance et de la liberté de pensée. L'Histoire naturelle de la religion est une histoire des origines et du développement du sentiment religieux. Contrairement au discours qui domine son époque, Hume pense que la forme première de la religion est le polythéisme et non le monothéisme, dont il déteste l'intolérance et le dogmatisme, et il fait résulter la foi des impressions qu'inspire l'expérience. Ce sceptique s'oppose ainsi à la tradition mais aussi à un rationalisme exagéré dans son "désir excessif de rechercher des causes".

François Marie Arouet, dit Voltaire (1694-1778)

"Si vous avez deux religions chez vous, elles se couperont la gorge ; si vous en avez trente, elles vivront en paix." Écrivain français, auteur de poèmes, de récits, de tragédies, d’ouvrages historiques et philosophiques, Voltaire combat le cléricalisme et l’intolérance religieuse, et défend le droit des hommes au bonheur.

"Écrasez l’Infâme"

La célèbre formule conclut les lettres de Voltaire au fidèle Damilaville (1723-1768) à l’époque de l’affaire Calas. Pour le philosophe, "l’Infâme", désigne aussi bien les calvinistes que les catholiques : n’a-t-il pas été en butte aux tracasseries du consistoire de Genève à propos des représentations théâtrales des Délices ? Et le sort du pasteur Rochette, pendu à Toulouse en février 1762, ne l’a pas particulièrement ému. Pourtant il a pris fait et cause, après un examen attentif des faits, pour la "malheureuse famille Calas", victime emblématique d’un fanatisme qu’il n’a cessé de dénoncer depuis son séjour en Angleterre. De ce combat qui passionne l’Europe éclairée, et qui ne sera relayé dans l’inconscient collectif que par l’affaire Dreyfus, naît le Traité sur la tolérance, qui commence alors à circuler et dont Voltaire écrit : "Ce sera un secret entre les adeptes. Il y a des viandes que l’estomac du peuple ne peut pas digérer, et qu’il ne faut servir qu’aux honnêtes gens." Au même moment paraissait, en réponse aux condamnations de l’Émile, la Lettre à Mgr Christophe de Beaumont de Rousseau, ennemi déclaré de Voltaire depuis 1759.

Antoine-Laurent de Lavoisier (1743-1794)

"Accoutumé à peser tout au poids de ma conscience et de ma raison, jamais je n'aurais pu consentir à aliéner mes opinions à aucun parti." Chimiste français. Grâce à la précision de ses expériences et à son esprit de synthèse, Lavoisier mène à bien l'analyse de l'air, de l'eau et du feu, et établit le principe de conservation de la matière. Il identifie et baptise l'oxygène (1778) et participe à la réforme de la nomenclature chimique. Lavoisier est souvent considéré comme le père de la chimie moderne.

Gothold Ephraim Lessing (1729-1781)

"Si Dieu tenait dans sa main droite toute la vérité, et dans sa gauche, la seule quête inlassable de la vérité, et me disait : "Choisis !", je me précipiterais humblement vers sa gauche et dirais : "Père, donne ! Car la vérité pure est pour toi seul !" " Écrivain allemand, auteur d'essais (Laokoon, Dramaturgie de Hambourg) et de pièces de théâtre (Nathan le Sage).

Pour une totale liberté créatrice

Dans le domaine de l'esthétique, Lessing rompt avec le classicisme académique en distinguant les arts plastiques ou visuels des arts littéraires : pour figurer la beauté, les premiers déploient leurs signes dans l'espace tandis que les seconds utilisent la dimension temporelle. Cette idée originale de frontière différenciant peinture et poésie apparaît déjà dans sa correspondance avec Mendelssohn dès 1755. Dans l'essai qu'il consacre au chef-d'œuvre de la statuaire antique Laokoon (1766), Lessing va encore plus loin en évacuant de l'œuvre d'art ce qui excède l'idéal esthétique, revendiquant pour l'artiste une totale liberté créatrice, loin des contraintes didactiques ou fonctionnelles des commandes religieuses par exemple.

Un message de tolérance religieuse

Avec ses comédies et tragédies bourgeoises, Lessing a été le premier grand dramaturge allemand. Incarnation de l'esprit critique, il décide, pour faire suite aux polémiques qu'il a eues avec un intolérant pasteur hambourgeois, de délivrer un message de tolérance et un appel à faire le bien avec sa dernière pièce, Nathan der Weise (1779), où la sagesse s'incarne dans le personnage du juif Nathan, figure que lui inspire son ami Moses Mendelssohn. La pièce est devenue depuis un grand classique du théâtre allemand.

Emmanuel Kant (1724-1804)

"Agis de telle sorte que tu traites l'humanité toujours en même temps comme une fin, et jamais simplement comme un moyen." Philosophe allemand. Sa philosophie, le criticisme, renouvelle la théorie de la connaissance (Critique de la raison pure), de la morale (Métaphysique des mœurs), de l'expérience esthétique (Critique de la faculté de juger).

"Qu'est-ce que les Lumières ?"

À cette question, la réponse fameuse de Kant définit autant une ambition qu'elle résume les efforts déjà accomplis dans le siècle pour y répondre.
Kant caractérise le mouvement des Lumières comme l'émancipation de la personne humaine par la connaissance, comme l'acquisition par l'homme de son autonomie intellectuelle – une rupture avec l'autorité des traditions : oser penser par soi-même et se libérer des vérités imposées de l'extérieur qui maintiennent l'humanité en tutelle. Il s'agit d'une dynamique, une "marche", dirait Kant.
Cette idée de cheminement vers la clarté ou la lumière présente dans le terme utilisé en Allemagne, Aufklärung, n'apparaît pas dans le terme français, Lumières, qui vient plutôt jeter de l'ombre sur la lumière illuminatrice de la grâce divine.

Des usages publics et privés de la raison

Cette pratique de l'esprit critique corrélative de l'émancipation de l'individu, Kant la situe dans la société : la diffusion des Lumières requiert la liberté "de faire un usage public de sa raison dans tous les domaines". En distinguant un usage public de la raison d'un usage privé, il pose aussi la question de l'émancipation de la société tout entière, ce qui souligne le travail de sape de la structure organiciste de la société de son temps par l'individualisme.
L'usage privé de la raison, Kant l'explicite en prenant l'exemple du fonctionnaire qui, investi de sa charge, ne parle qu'au nom d'une communauté, si importante soit-elle, et non de l'universel. La communauté à laquelle renvoie l'usage public de la raison est une communauté de débat, entre des hommes égaux en droits, qui pensent par eux-mêmes et communiquent avec les autres, leurs semblables. Ce ne sont pas les membres d'un club ou d'une confrérie, d'un café ou d'un parti, qui sont toujours des "réunions de famille" et donc particulières, mais des lecteurs puisque l'écrit reste le vecteur privilégié de la communication. Avec ce public de lecteurs éclairés, qui exercent leur esprit critique d'abord dans l'intimité sécularisée et silencieuse d'un espace de lecture autonomisé des hiérarchies avant de le constituer en espace public par l'échange et la confrontation, Kant souligne que les Lumières sont un mouvement, un effort à accomplir génération après génération. Il entérine des pratiques des Lumières qui ont transformé le visage de la société du siècle : l'essor de l'écriture et de la lecture, le débridement de la liberté d'expression, la multiplication des formes de l'imprimé et de la sociabilité, la croissance des circulations et des communications, la naissance de l'opinion publique.

Critique de la faculté de juger

Avec la Critique de la faculté de juger (1790), Kant intègre à sa réflexion l'irrationnel en tant que tel : quelles que soient la diversité et l'irréductibilité d'aspects du réel, la singularité des individus ou l'originalité des œuvres d'art, il est possible de les penser sans éclipser la raison. Refusant de réduire le réel à un tout rationnel, Kant trouve dans l'esthétique le terrain idéal pour résoudre la question de la subjectivité et de l'intersubjectivité puisque avec le jugement de goût on attribue à son sentiment particulier une valeur universelle. Pour Kant, toujours à la recherche de l'accord de la liberté et de l'ordre, il s'agit de penser par soi-même en se mettant à la place de tout autre.

Giambattista Vico (1668-1744)

"Il est impossible à l'homme d'être à la fois poète et métaphysicien sublime : alors que la métaphysique s'élève aux idées universelles, la faculté poétique s'attache aux cas particuliers."

Pour l'historien et philosophe italien Giambattista Vico, l'histoire procède du questionnement plutôt que de l'observation. C'est une "science nouvelle" qui se déploie à travers trois âges (l'âge des brutes, l'âge des héros et celui des savants), selon un rythme propre à chaque nation, sans finalité obligée désignée à l'avance. Domaine de l'instable, l'histoire peut balbutier, "se recourber" sur elle-même, comme le montre l'exemple athénien. Chaque époque, chaque société, chaque culture, possède sa cohérence et doit être jugée à l'aune de ses propres critères.
La connaissance des cultures ne suit pas les mêmes chemins que celle de la nature : "Les hommes peuvent connaître le monde civil des nations parce qu'ils l'ont fait." Vico considère la poésie, celle d'Homère notamment, comme un mode de connaissance approprié aux sociétés anciennes.

Denis Diderot (1713-1784)

Ce qui caractérise le philosophe et le distingue du vulgaire, c'est qu'il n'admet rien sans preuve, qu'il n'acquiesce point à des notions trompeuses et qu'il pose exactement les limites du certain, du probable et du douteux. Cet ouvrage produira sûrement avec le temps une révolution dans les esprits, et j'espère que les tyrans, les oppresseurs, les fanatiques et les intolérants n'y gagneront pas. Nous aurons servi l'humanité.

Lettre à Sophie Volland, 26 septembre 1762.

Voltaire le surnommait Pantophile, "l'ami de toutes choses", cet encyclopédiste qui se piquait de tout. S'intéressant à tout, curieux, insatiable, ce fils de maître coutelier de Langres va devenir le grand encyclopédiste des Lumières.
On a beaucoup glosé sur la complexité de Diderot, son esprit contradictoire, sa personnalité paradoxale. L'auteur du Paradoxe sur le comédien s'avoue lui-même soumis à cette dualité de caractère, "dogmatique pour, le matin, dogmatique contre, l'après-midi".
Sa formation dénote déjà une grande curiosité intellectuelle : le jeune Diderot suit les études qui lui plaisent, depuis la philosophie jusqu'aux mathématiques et à l'anatomie.

C'est en 1746, le libraire Le Breton lui confie la codirection avec d'Alembert de l'Encyclopédie dont les travaux vont absorber pendant vingt ans une grande partie de son activité. Finalement, malgré de nombreux obstacles, il conduira l'entreprise au succès, tout en trouvant le temps de se consacrer parallèlement à d'autres travaux personnels : romans, essais philosophiques, drames, critiques littéraires et théâtrales, etc.

 

Dans son approche méthodologique, Diderot garde de l'idéal de "l'honnête homme" le rejet de la scolastique, l'amour des idées claires, le goût des lettres, la méfiance à l'égard de toute proposition que ne garantit pas l'expérience. À l'évidence cartésienne, il préfère la certitude expérimentale. À l'esprit de système du XVIIe siècle, Diderot fait succéder l'esprit de l'Encyclopédie, qui cherche à dresser l'inventaire des connaissances humaines et à offrir "un tableau général des efforts de l'esprit humain dans tous les genres et dans tous les siècles".
Le choix d'un classement alphabétique, qui met tous les savoirs scientifiques, intellectuels et pratiques sur un plan d'égale légitimité, donne la liberté au lecteur d'opérer tous les rapprochements qu'il désire. La tactique prudente des renvois d'un article à l'autre permet, par ailleurs, l'expression d'idées jugées subversives.
Diderot souhaite avoir servi l'humanité en s'attelant à une telle entreprise : investie sur tous les fronts pour les libertés et contre l'intolérance, l'Encyclopédie, diffusée à vingt-cinq mille exemplaires avant 1789, aura été le plus puissant véhicule de la propagande philosophique des Lumières.

> En savoir plus

Johann Wolfgang Goethe (1749-1832)

"La nature semble agir pour elle-même, l'artiste agit en tant qu'homme, pour le bien des hommes." Écrivain allemand, Goethe commence son activité au siècle des Lumières. Auteur de poèmes, romans (Werther), drames et souvenirs, il fonde la littérature allemande moderne et promeut en même temps l'ouverture à l'universel.

Du génie gothique

Quand Goethe séjourne en Alsace en 1770-1771 pour finir ses études de droit, il a vingt et un ans. Le 2 avril 1770, il arrive à Strasbourg, découvre la cathédrale gothique et reste subjugué. Il la visite inlassablement. Elle est pour lui l'incarnation du génie germanique et devient sa muse pour le traité De l'architecture allemande (1773), hymne à la gloire d'un des artisans de sa construction, Erwin von Steinbach, et sorte de manifeste du mouvement littéraire préromantique allemand Sturm und Drang. Dans son texte, Goethe exalte l'art gothique, dont les Allemands doivent être fiers : cette architecture, un art véritable, leur est propre et ils n'ont pas à se soumettre à des idéaux imposés de l'extérieur. Au beau objectif, éternel et intemporel, il oppose la subjectivité ; avant d'être beau, l'art est déjà créateur : "L'art caractéristique est le seul art véritable […]. Peu importe qu'il soit né d'une âpre sauvagerie ou d'une sensibilité cultivée."

Charles-Louis de Secondat,
baron de La Brède et de Montesquieu (1689-1755)

"Je suis nécessairement homme et je ne suis Français que par hasard." Écrivain et philosophe français, Montesquieu est l'auteur des Lettres persanes et de L'Esprit des lois. On doit tenir compte de l'infinie variété des climats et des mœurs, mais la tyrannie est à condamner sous tous les cieux et l'idée de justice est commune à tous les hommes.

Observateur critique de la société de son temps

En 1721, Montesquieu publie, sous l'anonymat, les Lettres persanes. C'est le récit épistolaire de la découverte de l'Occident par deux Persans, Usbek et Rica, le récit de leurs surprises, leurs étonnements qui peu à peu s'effacent pour faire place à une critique moins systématique des moeurs et des institutions politiques et religieuses.
Parsemé d'allusions à la vie de l'auteur, ce roman revêt avant tout un aspect politique dont le "libéralisme" découle de la condamnation du "despotisme" de Louis XIV. Si l'absolutisme constitue une menace contre le statut social de l'aristocratie, les Lettres persanes révèlent aussi les formes nouvelles de la puissance économique et le rêve d'une solution de compromis conduisant à un accord souhaité entre la terre et l'argent, le mérite et le sang.

Entre 1728 et 1731, Montesquieu voyage en Autriche, en Italie, en Allemagne, aux Pays-Bas et en Angleterre. Recueillant des observations sur les constitutions des pays où il réside, sur les moeurs des habitants, rencontrant des personnalités intellectuelles, politiques et religieuses, il accumule notes de lectures et de conversations. De retour en France, il écrit les Considérations sur les causes de la grandeur des Romains et de leur décadence (1734) et se consacre à la préparation de son grand œuvre : De l'Esprit des lois (1748).

Fondateur de la science politique moderne

Travail d'une trentaine d'années, De l'Esprit des lois recense les lois de toutes les sociétés connues et les situe par rapport aux "causes physiques et morales" : climat, terrain, population, formes de commerce et de religion. L'ensemble, où tout se tient, forme "l'esprit général" de chaque nation.

Montesquieu distingue trois formes de gouvernement, selon les degrés de liberté qu'ils comportent : la république (démocratie et aristocratie), la monarchie et le despotisme. L'opposition entre tyrannie et modération fonde cette nouvelle typologie des régimes politiques, la modération étant définie par le maintien du pluralisme : "Il faut que, par la disposition des choses, le pouvoir arrête le pouvoir." Seuls les régimes modérés protègent la liberté des individus : Montesquieu apporte ainsi une contribution décisive à la doctrine du libéralisme politique.
Malgré son succès, De l'Esprit des lois, après une longue querelle où interviennent le fermier général Dupin, les jésuites et les jansénistes, est mis à l'Index le 29 novembre 1751 et condamné par la Sorbonne.

Adam Smith (1723-1790)

"Ce n'est pas de la bienveillance du boucher, du brasseur ou du boulanger que nous attendons notre dîner, mais de leur souci de leur intérêt propre. " Philosophe et économiste écossais, Adam Smith met à jour la valeur du travail et défend la libre circulation des biens.
Fondateur de l'économie comme domaine spécifique, auteur de la Théorie des sentiments moraux, Adam Smith appartient fondamentalement aux Lumières – écossaises d'abord, car ce sont les réflexions de Hume et Hutcheson sur la morale qui lui permettent de penser le monde des passions comme celui des intérêts et de concilier les intérêts particuliers avec l'intérêt de la société. Partant du désir qu'a chacun d'améliorer sa condition, il légitime la recherche du profit individuel : la liberté laissée à chacun de poursuivre son intérêt particulier favorise le progrès matériel de l'ensemble de la société. Adam Smith inaugure donc le libéralisme économique en l'inscrivant dans l'esprit des Lumières : les lois économiques, purement humaines, qu'il met en évidence, ont pour but la recherche du bonheur, individuel mais aussi collectif. Il souligne ainsi que, l'esprit commercial entraînant un rétrécissement des intelligences, il convient à la nation d'y remédier en ne négligeant pas l'instruction.

Benjamin Franklin (1706-1790)

"Le culte le plus agréable à Dieu est de faire du bien aux hommes." Homme politique et savant américain, auteur de nombreux pamphlets et de Mémoires. Ami des philosophes anglais et français, auteur d'expériences sur l'électricité, Franklin constitue le trait d'union vivant entre révolution américaine et révolution française.

"La personnification des Lumières américaines"

Quinzième fils d'une famille de dix-sept enfants dont le père est un modeste artisan, fabricant de chandelles et de savons, Franklin, pour des raisons propres au dynamisme de la société coloniale américaine, réussit à devenir imprimeur, puis directeur de journaux et d'almanachs, investisseur, banquier, ministre des Postes, représentant de la colonie de Pennsylvanie auprès du gouvernement anglais, élu du parlement de Pennsylvanie, délégué du Congrès continental auprès de la cour de Versailles où il négocie l'achat d'armes, l'octroi de subventions et la signature d'un traité d'alliance avec la France de Louis XVI. Suffisamment riche pour prendre sa retraite à quarante-deux ans, le simple commoner, l'ancien apprenti imprimeur, est enfin devenu un gentleman disposant de loisirs suffisants pour parfaire sa culture d'autodidacte et se livrer à des expériences scientifiques sur l'électricité qui allaient faire de lui un savant parmi les plus grands.

C'est pourquoi Franklin incarne si bien les Lumières américaines. D'abord parce qu'il démontre qu'un apprenti peut s'élever par le simple usage de sa raison, en se livrant à la lecture des plus grandes œuvres de l'époque. Ensuite parce qu'il contribue, par ses activités d'imprimeur et de journaliste, à diffuser les Lumières européennes aux États-Unis. Enfin parce qu'il obtient la reconnaissance nécessaire à la diffusion de ses propres idées en accédant à des loges maçonniques et à des sociétés de pensée. Il est ainsi membre de la plus ancienne des loges maçonniques américaines, la loge Saint-John, avant d'en devenir maître, puis grand-maître de toutes les loges de la Pennsylvanie. En France, il est accueilli en 1777 dans la loge des Neuf Sœurs, l'une des plus renommées, dont il deviendra grand-maître. Admis à la Royal Society de Londres en 1756 à cause de la qualité de ses travaux scientifiques, Franklin est reçu en 1778 à l'Académie des sciences, où il est invité à participer à une séance mémorable le réunissant à Voltaire, qu'il embrasse publiquement, donnant ainsi l'impression, selon un témoin de l'époque, "d'un Solon embrassant un Sophocle" !

LA FONTAINE, Jean (de) – Fables (Œuvre intégrale)

Livre audio gratuit publié le 23 décembre 2014. 10 commentaires

Donneurs de voix : Projet collectif | Durée : –h –min | Genre : Poésie

> Télécharger ce livre audio en intégralité (archive Zip, 135Mo)

> Télécharger ce livre audio par chapitres :

Conseil tenu par les rats.mp3 (Clic-droit, « Enregistrer sous… »)
L’Aigle, la Laie et la Chatte.mp3
L’Alouette et ses petits avec le maître d’un champ.mp3
L’Amour et la Folie.mp3
L’Âne chargé d’éponges et l’Âne chargé de sel.mp3
L’Âne et le Petit Chien.mp3
L’Âne portant des reliques.mp3
L’Âne vêtu de la peau du lion.mp3
L’Astrologue qui se laisse tomber dans un puits.mp3
L’Avare qui a perdu son trésor.mp3
L’Enfant et le Maître d’école.mp3
L’Hirondelle et les Petits Oiseaux.mp3
L’Homme entre deux âges et ses deux maîtresses.mp3
L’Homme et la Puce.mp3
L’Huître et les Plaideurs.mp3
L’Ivrogne et sa femme.mp3
L’Œil du maître.mp3
L’Oiseau blessé d’une flèche.mp3
L’Ours et les Deux Compagnons.mp3
La Belette entrée dans un grenier.mp3
La Besace.mp3
La Chatte métamorphosée.mp3
La Chauve-souris et les Deux Belettes.mp3
La Cigale et la Fourmi.mp3
La Colombe et la Fourmi.mp3
La Femme noyée.mp3
La Fille.mp3
La Fortune et le Jeune Enfant.mp3
La Grenouille et le Rat.mp3
La Grenouille qui se veut faire aussi grosse que le bœuf.mp3
La Jeune Veuve.mp3
La Laitière et le Pot au lait.mp3
La Lice et sa compagne.mp3
La Ligue des rats.mp3
La Montagne qui accouche.mp3
La Mort et le Bûcheron.mp3
La Mort et le Mourant.mp3
La Tortue et les Deux Canards.mp3
La Vieille et les Deux Servantes.mp3
Le Bûcheron et Mercure.mp3
Le Cerf et la Vigne.mp3
Le Chameau et les Bâtons Flottants.mp3
Le Charretier embourbé.mp3
Le Chat et le Renard.mp3
Le Chat et un vieux rat.mp3
Le Chat, la Belette et le Petit Lapin.mp3
Le Chêne et le Roseau.mp3
Le Cheval et le Loup.mp3
Le Cheval s’étant voulu venger du cerf.mp3
Le Chien qui lâche sa proie pour l’ombre.mp3
Le Coche et la Mouche.mp3
Le Cochet, le Chat et le Souriceau.mp3
Le Coq et la Perle.mp3
Le Corbeau et le Renard.mp3
Le Corbeau voulant imiter l’aigle.mp3
Le Cygne et le Cuisinier.mp3
Le Geai paré des plumes du paon.mp3
Le Gland et la Citrouille.mp3
Le Héron.mp3
Le Jardinier et son seigneur.mp3
Le Laboureur et ses enfants.mp3
Le Lièvre et la Perdrix.mp3
Le Lièvre et la Tortue.mp3
Le Lion abattu par l’homme.mp3
Le Lion et l’Âne chassant.mp3
Le Lion et le Moucheron.mp3
Le Lion et le Rat.mp3
Le Loup devenu berger.mp3
Le Loup et l’Agneau.mp3
Le Loup et la Cigogne.mp3
Le Loup et le Chien.mp3
Le Loup et le Chien maigre.mp3
Le Loup et les Bergers.mp3
Le Loup, la Chèvre et le Chevreau.mp3
Le Loup, la Mère et l’Enfant.mp3
Le Loup plaidant contre le renard par-devant le singe.mp3
Le Meunier, son fils et l’âne.mp3
Le Paon se plaignant à Junon.mp3
Le Pâtre et le Lion.mp3
Le Petit Poisson et le Pêcheur.mp3
Le Pot de terre et le Pot de fer.mp3
Le Rat de ville et le Rat des champs.mp3
Le Rat et l’Huître.mp3
Le Renard ayant la queue coupée.mp3
Le Renard et la Cigogne.mp3
Le Renard et le Bouc.mp3
Le Renard et le Buste.mp3
Le Renard et les Raisins.mp3
Le Savetier et le Financier.mp3
Le Serpent et la Lime.mp3
Le Singe et le Dauphin.mp3
Le Singe et le Léopard.mp3
Le Songe d’un habitant du Mogol.mp3
Le Vieillard et les Trois Jeunes Hommes.mp3
Le Villageois et le Serpent.mp3
Les Animaux malades de la peste.mp3
Les Deux Amis.mp3
Les Deux Coqs.mp3
Les Deux Mulets.mp3
Les Deux Pigeons.mp3
Les Deux Rats, le Renard et l’Œuf.mp3
Les Femmes et le Secret.mp3
Les Grenouilles qui demandent un roi.mp3
Les Loups et les Brebis.mp3
Les Médecins.mp3
Les Oreilles du lièvre.mp3
Les Poissons et le Cormoran.mp3
Les Voleurs et l’Âne.mp3
Parole de Socrate.mp3
Phoebus et Borée.mp3

Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

Webmaker, Capture, collect, and share with your friends->NewsCenter for everyone->Connect the things you love.

Put the World's News at your fingertips 24 hours a day. Get ahead of the world's emerging stories,All global sources in one app!

 

 

Your instant Connection to Local, Regional, National and World News 1 clic

''MyNewsCenterNavigator''

One destination used by 5 millions of people.

 All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL

 WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

Delivers what You need

Capture, collect, and share with your friends.

NewsCenter for everyone

Connect the things you love

Welcome To My World

MyArchive21century, a unique service that allows you to create customized, data-driven industry reports by enabling the purchase of the exact information you need, stretching your budget and broadening your perspective.

Pourquoi les grands hommes de bien ont-ils entraîné derrière eux des foules ? Ils ne demandent rien, et pourtant ils obtiennent. Ils n’ont pas besoin d’exhorter ; ils n’ont qu’à exister ; leur existence est un appel

Imagine all the people sharing all the world

Imagine all the people sharing all the world

List of all songs by Elvis Presley (A-Z)

Fiecare solist are cca 60 de melodii !  cu text!

    1)  Elvis Presley

     2)  Roy Orbison

     3)  Beatles

     4)  Abba

     5)  Bee Gees

     6)  Michael Jackson

     7)  John Lennon

     8)  Celine Dion

     9)  Frank Sinatra

   10)  Creedence Clearwater Revival

   11)  Julio Iglesias

   12)  Queen

   13)  Neil Diamond

   14)  Paul Mccartney

   15)  Rolling Stones

   16)  Pink Floyd

   17)  Bruce Springsteen

   18)  Elton John

   19)  U2

   20)  George Harrison

   21)  Cliff Richard

   22)  Tina Turner

   23)  Bob Marley

   24)  Andrea Bocelli

   25)  Dire Straits

   26)  Barbra Streisand

   27)  Eagles

   28)  Madonna

   29)  Simon & Garfunkel

   30)  Ac/Dc

   31)  Bob Dylan

   32)  Dean Martin

   33)  Andr? Hazes

   34)  Tom Jones

   35)  Eric Clapton

   36)  John Denver

   37)  Eros Ramazzotti

   38)  Deep Purple

   39)  Led Zeppelin

   40)  Rod Stewart

   41)  Status Quo

   42)  Louis Armstrong

   43)  Fleetwood Mac

   44)  Bryan Adams

   45)  Jimi Hendrix

   46)  Barry White

   47)  Nat King Cole

   48)  Santana

   49)  Michael Buble

   50)  Gipsy Kings

   51)  David Bowie

   52)  Adriano Celentano

   53)  Robbie Williams

   54)  Charles Aznavour

   55)  Metallica

   56)  Doors

   57)  Shakira

   58)  Beach Boys

   59)  Cat Stevens

   60)  Bon Jovi

   61)  Ub40

   62)  Joe Cocker

   63)  Whitney Houston

   64)  Phil Collins

   65)  Enrique Iglesias

   66)  Ricky Martin

   67)  Ray Charles

   68)  K3

   69)  Zz Top

   70)  Van Morrison

   71)  Ringo Starr

   72)  Stevie Wonder

   73)  Gloria Estefan

   74)  Supertramp

   75)  Jethro Tull

   76)  Black Sabbath

   77)  Marco Borsato

   78)  Guns N? Roses

   79)  Neil Young

   80)  Chuck Berry

   81)  Billy Joel

   82)  Sting

   83)  Kinks

   84)  R.e.m.

   85)  Laura Pausini

   86)  Genesis

   87)  Who

   88)  Monkees

   89)  Animals

   90)  Simple Minds

   91)  Prince

   92)  Aretha Franklin

   93)  B.b. King

   94)  Iron Maiden

   95)  Pearl Jam

   96)  Christina Aguilera

   97)  Alice Cooper

   98)  Depeche Mode

   99)  Nirvana

 100)  Gary Moore

 Contact : Stefan Raducanu : +33 (0)1 39 65 50 34   +33 (0)6 85 36 20 75

 

Le livre Philosophie 2.0 : une introduction à la philosophie Le Manifeste du parti communiste de Marx : le résumé 2011PA100157.pdf Biographie de Karl Marx, philosophe du 19ème siècle Choisir un auteur MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale FranceWebAsso> Société du Savoir> Choisissez l'Excellence>Social Media Intelligence >Oeuvre de collaboration collective>le n°1 de la collaboration en ligne >Humanité(s) Digitale(s) >FranceWebSharing> C'est Moi> C'est Vous> C'est Nous> connectons-nous ! L'individualisme en Amérique par Tocqueville Bagnolet: Le maire demande des renforts policiers après une flambée de violences VIDEO. Moustique tigre: Appel à la vigilance dans 42 départements métropolitains La tyrannie de la majorité par Tocqueville La liberté d'association en Amérique par Tocqueville De la Démocratie en Amérique de Tocqueville : résumé Biographie de Tocqueville, philosophe français du 19ème siècle Machiavel : à la découverte du penseur florentin Présentation d'Arthur Schopenhauer : biographie Vie et oeuvres de Leibniz, philosophe allemand du 17ème siècle Bertrand Russell : à la recherche des fondements des mathématiques Le philosophe Blaise Pascal : notre dossier La philosophie de David Hume : vie et oeuvres Le philosophe anglais Hobbes : présentation L'être-au-monde : comment Heidegger définit-il cette notion ? L'ontologie phénoménologique de Heidegger : présentation L'histoire de l'ontologie selon Heidegger La critique de la tradition par Heidegger dans Etre et Temps Le temps selon Heidegger : ses rapports avec l'être L'analytique existentiale : qu'est-ce que c'est ? L'existence pour Heidegger, et ses rapports avec l'existentialisme Sur la primauté ontologique de la question de l'être, par Heidegger Le Dasein ou l'être-là : que signifie cette notion chez Heidegger ? Les préjugés qui obscurcissent la question de l'être, selon Heidegger La question de l'être, et la différence ontologique Etre et Temps, de Heidegger : une lecture suivie L'Introduction à la recherche phénoménologique de Heidegger : résumé Heidegger : vie et oeuvres de ce penseur Autrui pour Sartre : considérations phénoménologiques La Temporalité pour Sartre : une analyse phénoménologique La mauvaise foi pour Sartre : la fuite devant la liberté L'angoisse pour Sartre : le signe de notre liberté Philosophie du néant par Sartre Le néant : l'analyse sartrienne du non-être L'Etre et le néant de Sartre : le résumé L'Existentialisme est un humanisme de Sartre : résumé Présentation de Sartre, philosophe français du 20ème siècle La Crise des sciences européennes de Husserl : résumé Les Idées directrices pour une phénoménologie de Husserl Présentation d'Husserl, philosophe allemand du 20ème siècle La morale absolue de l'âme ouverte chez Bergson Les Deux sources de la morale et de la religion de Bergson : résumé Biographie de Bergson : sa pensée, ses œuvres L'abolition de la propriété privée par les communistes La lutte entre bourgeois et prolétaires selon Marx Les crises de surproduction pour Marx : les causes La mondialisation pour Marx : un processus nécessaire Le Crépuscule des idoles de Nietzsche : le résumé Présentation de Friedrich Nietzsche, philosophe allemand du 19ème siècle L'Esthétique de Hegel : le résumé La Phénoménologie de l'esprit de Hegel : le résumé Hegel : présentation de ce philosophe du 19ème siècle Idée d'une histoire universelle au point de vue cosmopolitique Critique de la Raison pure de Kant : le résumé Qui est Kant ? Une biographie détaillée du célèbre philosophe allemand De l'Esprit des lois de Montesquieu : le résumé Biographie de Montesquieu, philosophe français du 18ème siècle Du Contrat social de Rousseau : le résumé Vie de Rousseau : biographie du philosophe français L'Essai sur l'entendement humain de Locke : résumé Présentation de Locke, philosophe anglais du 17ème Présentation de Spinoza, philosophe du 17ème siècle Présentation de Descartes : biographie détaillée Présentation de Marc Aurèle, philosophe stoïcien Biographie d'Epictète : présentation de ce philosophe grec Présentation d'Aristote : sa vie, ses œuvres Présentation de la vie et des œuvres de Platon Se libérer de la peur de la mort : Marc-Aurèle Le Monde stoïcien : ordre, beauté et nécessité Le monde comme cosmos harmonieux selon Marc Aurèle Le secret de l'impassibilité stoicienne par Marc Aurèle Les Pensées pour moi-même de Marc-Aurèle : le résumé Pensées pour moi-même eBook: Marc Aurèle - Numilog.com Pensées pour moi-même récupéré sur mon Android at DuckDuckGo  Pensées pour moi-même: Marc Aurèle - ePub - Marc Aurèle - Achat ebook - Achat & prix | fnac Pensées pour moi-même récupéré sur mon Android at DuckDuckGo L'écriture, la mort, les médias, la politique : les confidences du philosophe Michel Onfray Fais chacun de tes actes comme si c'était le dernier de ta vie. Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu,WelcomeToMyWorld, IMMORTALITY, Gallery, MyNewsCenterNavigator, Capture, collect, and share : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale MyNewsCenterNavigator,NetWorking,WelcomeToMyWorld,Les Top News-Une exclusivité de ECI en collaboration avec eeNews Europe,FranceWebSharing,FranceWeb, e-GlobalNetWork, OneGlobalLocal@SRU-Electronics,Thales finalise l'acquisition de Gemalto : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Monastère Raducanu,C'est la seule église du pays avec un texte en français dans la pisanie, la preuve que le grand Logofat Radu Racovita était un garçon culte pour son temps et un bon connaisseur des affaires politiques. : MyNewsCenterNavigator»"Information,Veille et Connaissance" »Une vague éphémère sur l'océan du temps»Réseaux»Des Hommes,Des Entreprise »Ing.StefanV.Raducanu »Mon domaine se porte aussi loin que mon regard !Un savoir faire intégré dans une réflexion globale Qui vit en paix avec lui-même vit en paix avec l’univers. Marc-Aurèle L'écriture, la mort, les médias, la politique : les confidences du philosophe Michel Onfray VIDEO. L'air des avions est-il toxique ? Daech : le financement de l'organisation terroriste en questions Terrorisme : le financement de l'organisation État islamique décrypté Financement du terrorisme : "416 donateurs" ont été identifiés en France et "320 collecteurs" en Turquie et au Liban, affirme François Molins VIDEO. "C'est un tremplin" : des inventeurs racontent comment leur victoire au concours Lépine a changé leur vie On connaît l'âge de l'idole de Shigir : 11 600 ans, soit l'une des plus anciennes œuvres d'art du monde Pyrénées-Orientales : la moitié des tableaux d'un musée sont des faux, préjudice estimé à 160 000 euros TF1 demande une troisième coupure de pub dans les films Des scientifiques créent par hasard une enzyme qui dévore le plastique des bouteilles Vienne : des gendarmes en camping-car Route : les radars embarqués privés entrent en fonction en Normandie Radars embarqués dans une voiture privée : "Est-ce qu'on est d'accord pour mettre entre les mains de sociétés privées des outils de sécurité routière ?" Radars embarqués privatisés : "Il n'y a aucun objectif financier. Le seul est d'épargner des vies" Les films de Cannes 2018 - Compétition Officielle, Hors Compétition et Un Certain Regard Cannes 2018 : "2001", Ingmar Bergman et Jane Fonda à l'affiche de Cannes Classics Sketch jugé raciste, campagne de cyber-harcèlement... Des internautes demandent à Netflix de lâcher Gad Elmaleh Pourquoi la série "Capitaine Marleau" de France 3 cartonne autant Des touristes chinois sont pris à partie au Printemps à Paris, leurs compatriotes s’insurgent sur le Net La Corée du Nord célèbre un sommet qui ouvre "une nouvelle ère" Réflexion faite : de la diplomatie du sourire VIDEO - Emmanuel Macron: "Donald Trump sait ce qu’il veut" Qui est le "tueur du Golden State" qui a terrifié l'Amérique à la fin des seventies ? "Moi j’étais super-mal" : avant sa mort, le DJ Avicii racontait sa vie tourmentée dans un documentaire sur Netflix Le DJ suédois Avicii est mort à l'âge de 28 ans

 

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu