Avertir le modérateur

06/02/2019

PPF,TEMPS DE RECONSTRUCTION,Repenser le temps, implications pour le bien-être,TEMPS, DICHOTOMISE,Émotions: affect positif vs négatif, Relations sociales: soi contre les autres, Finances: dette vs épargne,Une perspective temporelle élevée,

Repenser le temps: implications pour le bien-être temps de reconstruction,repenser le temps,implications pour le bien-être,temps,dichotomise,retrait de la divise,Émotions: affect positif vs négatif,relations sociales: soi contre les autres,finances: dette vs épargne,une perspective temporelle élevée,sruelectronics,dip.ing.stefanv.raducanu

Première publication: 25 décembre 2017
Cité par: 2

Mogilner et Hershfield ont également contribué à cette étude.

Abstrait

La façon dont les gens pensent et utilisent leur temps a des implications critiques pour le bonheur et le bien-être. La recherche existante sur le temps dans la littérature sur le comportement du consommateur révèle une perspective principalement dichotomisée du temps entre le présent et le futur. En nous basant sur des recherches sur les émotions, les relations sociales et la prise de décision financière, nous discutons de la manière dont l'élimination des dichotomies catégoriques pourrait avoir des effets bénéfiques. À partir de là, nous proposons une conceptualisation du temps qui suppose un contraste moins marqué entre le présent et le futur, permettant ainsi à ces deux périodes de coexister de manière plus souple dans l'esprit et les expériences des gens. Enfin, nous discutons d’une manière possible pour les gens d’adopter cette perspective afin d’augmenter le bonheur - en adoptant une perspective temporelle élevée ou «à vol d'oiseau» où le futur et le présent, ainsi que le passé, deviennent également visibles, et où des événements de différentes époques les points sont traités et vécus dans le cadre de la vie et de la globalité.

«Le passé est le présent, n'est-ce pas? C'est le futur aussi. Nous essayons tous de rester en dehors de cela, mais la vie ne nous le permet pas. »Eugene O'Neill, Le jour d'une journée dans la nuit (1956; 2.2.103)

1. INTRODUCTION

Le temps est le médium dans lequel nous vivons. Psychologiquement, le temps contextualise nos pensées à mesure qu’elles atteignent l’avenir, absorbent le présent ou réfléchissent sur le passé, et il devient la matière de nos pensées lorsque nous gérons nos horaires quotidiens avec anxiété. Sur le plan comportemental, le temps se manifeste comme une ressource qui influence les décisions que nous prenons sur la façon de le conserver ou de le dépenser, déterminant ainsi la substance de nos heures, de nos jours et, en fin de compte, de notre vie.

Lorsque l'on se situe dans la ligne du temps, avec le futur devant et derrière le passé, le présent est perçu comme immédiat, limité et apparemment dévorant. De ce point de vue, le présent est la seule chose qui soit en vue: il n’ya pas de vision directe de ce qui attend dans le futur, ni de ce qui est déjà arrivé dans le passé. Ainsi, toute décision sur ce qu'il faut faire (c.-à-d. Comment passer son temps) est vécue comme la dernière et lourde question de savoir s'il faut le faire (maintenant). En examinant la littérature sur le temps et le bien-être du consommateur, nous proposons de repenser le temps, ce qui pourrait réduire la propension à cadrer les décisions en fonction de ces types de compromis. En éliminant le clivage entre aujourd'hui et maintenant en adoptant un point de vue élevé sur le temps qui passe, le présent et l'avenir peuvent coexister dans l'esprit des consommateurs en tant que contributeurs d'égale importance pour la semaine, l'année ou la vie dans son ensemble. En repensant le temps, on pourrait faire en sorte que les décisions ne soient plus à la question de savoir quand , ce qui pourrait réduire le stress et finalement favoriser un meilleur bien-être général.

Dans cet article, nous examinons d’abord les travaux antérieurs sur le temps dans la littérature sur le comportement du consommateur, qui met en évidence une perspective du temps essentiellement dichotomisée qui distingue le présent et le futur. Nous nous basons ensuite sur des littératures de trois autres domaines de recherche (émotions, relations sociales et prise de décision financière) pour montrer les avantages potentiels de la réduction de la saillance des dichotomies catégoriques. Nous continuons en proposant que les consommateurs adoptent une perspective temporelle plus intégrée: en adoptant une perspective surélevée ou «à vol d'oiseau», où le futur, le présent et le passé deviennent aussi visibles que subjectifs. Nous concluons en suggérant comment cette perspective accrue sur le temps pourrait avoir une incidence sur le bien-être des consommateurs.

Redthinking Time.pdf

Lire la suite

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu