Avertir le modérateur

05/12/2016

Si on regarde bien-> MyNewsCenterNavigator->Pourquoi la France en particulier et les Européens en général sont-ils plus fragiles et perméables à l’espionnage industriel?-> Intelligence, not information , is what managers need to make decisions.

Rencontre avec Alain Juillet, expert en intelligence économique

29/11/2016
Alain Juillet est expert en intelligence économique. Cet ancien directeur à la DGSE, le service de renseignement français, nous explique pourquoi cet outil stratégique est primordial pour les entreprises et corollaire de l’innovation. Et regrette, au passage, que la France soit encore réticente à l’utiliser, contrairement aux pays anglo-saxons.

L’intelligence économique est une démarche de management de l’innovation, car le savoir n’est pas suffisant, dites-vous, pour être novateur. Qu’est-ce à dire?

 Alain Juillet Alain Juillet | Crédits Pascal Guittet

 L’innovation, c’est avant tout un état d’esprit. Mais comme dans les parties de poker des westerns hollywoodiens, celui qui gagne, c’est celui qui a mis un miroir dans le dos de son adversaire. « Cela diminue le niveau d’incertitude », comme disent les techniciens…

Dans le monde concurrentiel actuel, il est de plus en plus difficile de créer un produit véritablement nouveau. Pour y arriver, il faut connaître parfaitement le marché ciblé, son environnement, la législation dont il dépend, ses rapports de puissance, sa culture, procéder à une surveillance planétaire des revues, des brevets, fréquenter les salons, connaître les produits et les actions des concurrents, etc. Il faut non seulement aller chercher toutes les informations nécessaires, mais en faire ensuite une analyse méthodique. C’est ce que nous appelons l’intelligence économique concurrentielle. Cela permet aux entreprises de réduire leur marge d’erreur, dans l’exploitation des pistes en R et D, par exemple, parce qu’on apprend toujours des réussites, mais aussi des échecs de ses adversaires. Cela évite des investissements inutiles et entraîne un gain de temps. D’autant que la montée du numérique dans le cyberespace ouvre des failles énormes et de multiples possibilités d’intrusion contre lesquelles il faut se protéger. L’une des premières difficultés est celle de l’identité numérique : le destinataire et l’expéditeur sont-ils ceux qu’ils affirment être? Question simple, mais réponse complexe… Il faut donc augmenter la sécurité de sa filière et de son activité quand on veut défendre sa capacité d’innovation et empêcher les vols, les pillages, les détournements, les sabotages, bref tout ce qui, aujourd’hui, est le lot commun des entreprises et des laboratoires de recherches. Les entrepreneurs prennent vite conscience que « l’autre », le concurrent, l’adversaire, parfois le partenaire – mais en aucun cas l’ami, car cela n’existe pas dans le monde des affaires –, que tout le monde pratique les mêmes méthodes, car chacun veut gagner la course.

L’intelligence économique repose sur trois piliers : la collecte d’informations, la protection des données et l’influence. Comment procède-t-on pour « influencer »?

« L’intelligence économique est devenue un sport international de haut niveau »Je vais vous raconter ce qu’il s’est passé dans les années 1990, au moment de la construction de l’Airbus A 380, qui était à l’époque en concurrence avec le Dreamliner de Boeing. Pendant deux ans, tous les déboires de la compagnie européenne sortaient régulièrement dans la presse, tandis que jamais personne ne parlait du projet américain. Il a fallu monter toute une opération pour en comprendre la raison. En réalité, Boeing aussi rencontrait beaucoup de problèmes : l’entreprise était en retard de plus de deux ans sur son programme! Les dirigeants essayaient donc de cacher les faits en menant ce qu’on appelle des opérations d’influence, afin que les regards se portent sur leur concurrent. C’était d’autant plus facile que les Européens connaissaient de vraies difficultés, il faut l’avouer! Ce n’est plus un secret aujourd’hui, car l’histoire a été racontée. La carlingue de l’A 380 était construite en partie en Allemagne et en partie en France. Chaque équipe utilisait un système de conception assistée par ordinateur (CAO). Tout allait bien sauf que… ils n’étaient pas exactement en ligne. Quand il a fallu assembler les pièces, on s’est aperçu qu’une partie des trous pour passer les câbles ne correspondaient pas! Et dans un avion, il y a environ 50 km de câbles… Morale de l’histoire : tout le monde s’était « planté », mais on ne connaissait que la facette européenne de l’affaire.

Pourquoi la France en particulier et les Européens en général sont-ils plus fragiles et perméables à l’espionnage industriel?

À l’exception notable des Britanniques, qui pratiquent depuis longtemps et fort bien le renseignement économique, la « vieille Europe » continentale, que ce soit les Français, les Allemands ou les Espagnols, ne sait pas faire. Du coup, nous servons de vivier à tout le monde – les Chinois, les Américains, les Russes, etc. Nous le subissons, car nous n’avons pas d’outils pour nous défendre. Heureusement, la jeune génération d’entrepreneurs est consciente du problème, contrairement aux politiques français qui méconnaissent l’économie et le monde de l’entreprise, car pour l’immense majorité d’entre eux, ils ne l’ont jamais fréquenté. C’est l’une des grandes différences avec les Anglo-saxons. De plus, contrairement à nous, la notion même d’intelligence économique n’a rien chez eux de sulfureux, bien au contraire, c’est plutôt une activité noble. Depuis 2007, nous avons essayé en France de faire passer trois fois une loi sur le secret des affaires et trois fois, cela n’a pas marché. D’une part, les lobbies anglo-saxons exercent une forte pression pour préserver leur liberté d’action dans un pays où ils font allègrement « leur marché »; d’autre part, la presse, au nom de la liberté d’expression, veut protéger les lanceurs d’alertes et enfin, une partie de l’administration française considère que, au nom du libéralisme économique, il ne faut pas mettre de barrières, que le marché se régule tout seul. Exactement le contraire de ce que croient des gens comme moi. Parce que le marché ne s’autorégule que si tout le monde joue le jeu, il suffit d’une seule personne qui transgresse les règles pour que tout le système se délite. Et c’est à ce jeu-là que tout le monde s’adonne, les entreprises comme les États. C’est devenu un sport international de haut niveau…

1agld1r.gifWhat SRUElectronics-Intelligence Can Do for Your Company : Information Versus Intelligence.

Welcome to a strange , shadowy new world inhabited by corporate spies, former government gumshoes, and hard-noised business people, all looking for any angle to beat competition - legally and ethically. It’s the world of Competitive Intelligence, unveiled by Stefan Raducanu. In this startling look at newest weapon in the world war of economics, an increasingly vital but largely unrecognaized practice is exposed – a practice that pits company against company and nation against nation . If you make the right decisions you will succeed ; If you make the wrong decisions , you will fail . This portal is about the right decisions . It’s about a business system for making decisions that has been hidden in some companies – highly successful companies – for yers because nobody wanted to talk about it openly. Why ? Beacause others may think it’s unethical and shady.

« I’ve got too much to read » - Most company managers.

Intelligence, not information , is what managers need to make decisions. Another term for intelligence is knowledge.

« Americans look at European Union and all they see is a market with 350 million people. Numbers don’t mean anything » - Daniel Gautschoux.

SRU-Electronics, an indispensable guide to the new competitive world, Competitive Intelligence wil help companies transform themselves from mere collectors of information to informed users of intelligence. Innovative and practical, i twill forever change the way companies make decisions about themselves and the global marketplace.

Spécialisé dans le référencement naturel Stefan est un caméléon du web, et vous conseille autant de manière pointue sur le SEO qu'il vous accompagne dans votre stratégie digitale générale.

A la fois Ingénieur, Business Angel et entrepreneur, je vous apporte ma vision entrepreneuriale, partage mes expériences et vous conseille notamment sur la partie Web de votre entreprise.

Fondateur de FranceWebAsso, j’accompagne les entreprises dans la mise en place de stratégie de développement d’affaires Internet et pour la mise en oeuvre de processus d’innovation ouverte (open innovation), d’ouverture et de collaboration avec les communautés.

Co-fondateur e-Global et Président de FranceWeb Agency, Consultant en marketing web, j’aide les entrepreneurs et en particulier les startups à acquérir leurs premiers milliers d’utilisateurs, détecte et analyse les innovations remarquables et leurs impacts sur nos modes de vie. Je vous aide dans la définition de vos axes marketing et stratégiques, afin qu’ils soient en adéquation avec les nouvelles attentes, les nouveaux usages et styles de vie actuels.

Fondateur du blog PoissyWeb et chargé d’affaires dans un incubateur, je gravite dans l’écosystème entrepreneurial et web depuis maintenant 10 ans. Je vous aide pour vos questions entrepreneuriales, particulièrement en stratégie digitale.

Co-fondateur de e-Global et du site IDF, je travaille dans l’informatique et le web depuis près de 20 ans, en France et à l’International. Passionné par l’entrepreneuriat, le web et le business développement, je vous apporte mon feedback sur votre projet d’entreprise, vous aide dans la mise en place d’une stratégie digitale et vous conseille pour vos Relations Presses.

FranceWeb Founder Stefan: Ideas & Technology Can Change the World

Photo3 003.jpg1agld1r.gifStefan Raducanu, coach de votre destin numérique

Je vous conseille pour

  • Mettre en place une stratégie de référencement efficace
  • Intégrer les réseaux sociaux dans votre stratégie de communication
  • Développer une stratégie digitale cohérente
  • Obtenir des conseils sur la mise en place d'une stratégie de contenu
  • Optimiser votre SEO/ référencement naturel sur Google
  • Découvrir comment le digital peut aider votre marque
  • Doper la créativité de votre marque
  • Développer votre image via les réseaux sociaux
  • Dynamiser votre destination touristique
  • Développer vos communautés sur les réseaux sociaux
  • Mon expertise sur le secteur de l'Open Data
  • Créer des événements "connectés"
  • Bénéficier de mon expertise dans les nouveaux médias
  • Discuter de votre stratégie digitale
  • Obtenir des conseils pour créer un blog spécialisé

 Conditions sur demande....

Contact : Stefan Raducanu : +33 (0 )6 21 97 47 99

Connect

FW travail.pdf 

Welcome to Intelligence, Je vous conseille pour...pdf

What SRU-Intelligence Can Do for Your Company.pdf

FranceWeb, e-Global.pdf

FranceWeb, le n°1 mondial de la collaboration en ligne.pdf

1agld1r.gifSi on regarde bien...Il faut  être reconnaissant à l'Age que nous avons...Lorsque nous avons atteint les 80 ans-ou sur le point de les atteindre- tout contemporain est un Ami...20150119_111926.jpg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu