Avertir le modérateur

10/05/2019

[Top 10 ITRnews] Le nettoyage annuel de printemps concerne-t-il nos appareils numériques ?, Nettoyer un smartphone de ses données personnelles avant d'en changer

 
 
Apercu video

Hebdo du vendredi 10 mai 2019
Dernières vidéos sur ITRTV »
 
 
 

Le nettoyage annuel de printemps concerne-t-il nos appareils numériques ?

Que vous vous promeniez dans une ville lambda ou que vous passiez du temps au restaurant, il y aura toujours des gens pour prendre des photos et des vidéos d’amis, d’eux-mêmes ou de leurs repas. Activité autrefois liée au coût de développement d'un film, la photographie et la vidéographie sont maintenant à la portée de presque tout le monde. Mais qu’advient-il de toutes ces photos ? Prenons-nous le temps de supprimer des vidéos dont nous ne voulons plus?

Dans la mesure où le 31 mars a été désigné Journée mondiale de la sauvegarde, Toshiba a décidé de consulter Facebook pour savoir si nous sécurisions nos données et si nous prenions le temps de nettoyer nos smartphones, ordinateurs portables et ordinateurs de bureau. Rainer W. Kaese, Senior Manager Business Development Storage Products, Toshiba Electronics Europe, nous livre son analyse :

 

Est-il vraiment facile de sauvegarder nos données ?

Beaucoup d’entre nous aurons, ou connaîtrons quelqu'un qui a eu, une histoire concernant une perte de données. Nous avons soit supprimé la seule copie d'un fichier sensible, soit la disparition d'un ordinateur portable ou d'un téléphone a également entraîné la perte de nos données. Quand on les interroge après une catastrophe, il semble toujours que nos malheureux amis aient eu l'intention de mettre en place une sorte de régime de sauvegarde mais, pour diverses raisons, ne s'en sont pas souciés à temps. Heureusement, selon notre enquête, cela est en train de changer. Parmi les 1 600 personnes interrogées, 73% déclarent que la sauvegarde de fichiers à partir de périphériques intelligents et de PC est facile, tandis que 27% la trouvent toujours compliquée.

Cela s'explique en partie par le fait que les systèmes d'exploitation pour smartphones, tablettes et ordinateurs sont fournis avec une gamme de services de sauvegarde et de synchronisation. Sur les PC, la suppression d’un fichier ne le supprime plus immédiatement du disque dur. Au lieu de cela, il est déplacé vers une corbeille, permettant ainsi de récupérer des fichiers supprimés par inadvertance si nécessaire. Les appareils Android conservent une copie des photos et des vidéos dans la bibliothèque Google Photos, tandis que les utilisateurs Apple disposent des mêmes fonctionnalités via la bibliothèque iCloud Photo. Une fois téléchargées sur le cloud, les photos et vidéos de l’utilisateur peuvent être synchronisées avec d’autres périphériques, tels que des tablettes, ainsi qu’avec des services liés à un navigateur spécifique.

 

Le nettoyage de printemps s'étend-il à nos vies numériques ?

On pense que le nettoyage de printemps a pour origine la tradition du « Réveil de la maison » du Nouvel An persan, mais il pourrait également être lié à la pratique juive ancienne consistant à nettoyer la maison avant Pâque. Peu importe, la saison du printemps, avec la vie qui fleurit tout autour de nous, semble être un bon moment pour éliminer les déchets indésirables. Mais pensons-nous également notre courier numérique  indésirable ?

Selon nos répondants, la réponse est affirmative : 87% d'entre eux déclare avoir supprimé des photos et des vidéos non désirées de leurs appareils numériques au cours des douze derniers mois. Malgré la quantité de stockage disponible sur les smartphones d’aujourd’hui, la capacité maximale est finalement déjà atteinte, nous laissant ainsi le choix entre conserver des photos ou des vidéos ou supprimer les applications les moins souvent utilisées. Même les solutions de stockage cloud ne fournissent gratuitement qu'une quantité limitée de stockage. Nous sommes donc obligés de choisir entre le nettoyage ou le stockage supplémentaire.

 

Optimisons-nous notre espace de stockage disponible ?

La mémoire disponible a toujours été une primordiale depuis l'invention du PC et de nombreux outils ont été développés pour l’optimiser. Celles-ci vont de la compression de fichiers sur des disques durs à des solutions pour augmenter la quantité de mémoire disponible. Les participants à notre enquête ont déclaré que seulement 44% d’entre eux utilisaient une sorte d’application pour optimiser le stockage sur leurs appareils numériques. L'une des raisons est peut-être la connotation négative liée à l'optimisation du stockage; en  fin de journée, il faudra se résoudre à supprimer un fichier  pour libérer de l'espace.

Certains smartphones et tablettes émettent déjà des recommandations de temps en temps lorsque le stockage est limité, suggérant des applications peu utilisées pouvant être supprimées pour libérer de l'espace. Sinon, sans une application pour vous aider, il vous faudra beaucoup de temps pour trouver un moyen de libérer du stockage. La plupart des appareils proposent dans leurs paramètres une méthode indiquant quelles applications encombrent le stockage. Il s'agit généralement d'applications de messagerie et de médias sociaux qui conservent des copies locales d'images, de vidéos et de textes. Ici, il vaut la peine de faire appel à des applications qui gérent les demandes de stockage et fournissent un avertissement à l’avance avant que les problèmes ne surviennent.

Pour les utilisateurs de PC et d’ordinateurs portables, il existe également toute une gamme d’outils utiles. Pour les utilisateurs Windows, WinDirStat fournit une vue visuelle simple des fichiers qui consomment le plus d’espace. Les types de fichiers communs codés par couleur pour les images et les vidéos facilitent l’évaluation. Il existe également des versions disponibles pour les utilisateurs Linux et iOS. Pour ceux qui travaillent et modifient de grandes quantités de photos, les fichiers en double peuvent devenir un problème avec le temps. Les appareils reflex mono-objectif grand format devenant de plus en plus abordables, chaque photo peut atteindre des dizaines de mégaoctets. Les applications de recherche de fichiers en double aident à localiser les images avec le même contenu, de sorte que vous ne puissiez en conserver qu'une seule.

 

Mais sauvergardons-nous actuellement nos fichiers ?

Bien que plus du quart de nos répondants aient affirmé qu'il était difficile de sauvegarder ses données les données numériques, près de neuf sur dix sauvegardent tout de même leurs fichiers. C’est une bonne nouvelle et nous éviterons une peine irremediable lorsque les appareils numériques, sur lesquels nous comptons tant, nous font défaut à un moment critique.

Pour les 9% qui n’ont pas développé d’approche liée à la sauvegarde de fichiers, la solution ne pourrait être plus simple. Masses de stockage portable, sous la forme de disques durs externes USB. Depuis l’avènement de l’USB 3.0, le transfert de données vers de tels périphériques est devenu extrêmement rapide et les disques d’aujourd’hui offrent une capacité de téraoctets non néglogeable dans des boîtiers élégants et minces, sans nécessiter une alimentation séparée. Connectez simplement le disque externe à votre ordinateur portable et copiez vos précieux fichiers comme vous le feriez sur un disque ou un dossier interne. Cependant, certains disques, tels que la gamme Toshiba Canvio, sont également fournis avec des outils de sauvegarde qui simplifient considérablement la vie (figure 2). Le logiciel de sauvegarde Toshiba Storage, fourni avec les disques Canvio, peut être configuré pour sauvegarder automatiquement des fichiers individuels ou des dossiers entiers à un moment de la journée qui convient à l'utilisateur.

 

 
 

Nettoyer un smartphone de ses données personnelles avant d'en changer

Vous venez d'acquérir un nouveau smartphone ? Plutôt que de laisser votre ancien appareil prendre la poussière dans un tiroir, vous pourriez le donner ou le vendre. Mais avant mieux vaut supprimer complètement vos données, explique Avira qui propose trois étapes qui assureront votre tranquilité. Vous n'avez effectivement aucun intérêt à ce que son nouveau propriétaire puisse jeter un œil à vos photos personnelles ou connaisse vos contacts. Le fait de réinitialiser le smartphone aux réglages d'usine est certes un bon départ, mais ce n'est pas suffisant. Car il est souvent facile de récupérer des données avec des outils appropriés. En cas de suppression simple, l'espace de stockage des fichiers concernés est seulement libéré, mais ces derniers restent disponibles tant que rien d'autre n'est enregistré à la place. Si vous possédez un smartphone de 2014 ou avant, vous devriez être particulièrement prudent. Car les anciens appareils ne sont pas automatiquement cryptés. Ils le sont uniquement à partir des version Android 5.0 ou iOS 7.
 

En suivant ces étapes, vous assurerez votre sécurité.

 

1 - Supprimer les données superflues

Avant de créer une sauvegarde (voir étape 2), vous devez supprimer toutes les données superflues. Commencez tout d'abord par supprimer toutes les applications superflues.
 
Sous Android, rendez-vous dans « Paramètres » (« Général ») et « Applications ». Sélectionnez les applications que vous n'utilisez plus et appuyez sur « Supprimer » ou « Désinstaller ».
Les utilisateurs d'iPhone peuvent se contacter d'appuyer sur le symbole de l'application jusqu'à ce qu'elle commence à remuer. Il leur suffit ensuite d'appuyer sur la petite croix en haut à droite du symbole de l'application.
 
Ensuite, supprimez toutes les photos et vidéos inutiles. Pour cela, utilisez les applications d'affichage correspondantes.

 

2 - Créer une sauvegarde

Le moyen le plus pratique est la sauvegarde automatique dans le cloud : toutes les données, applications, contacts et rendez-vous sont stockés sur les serveurs du fabricant et peuvent facilement être transférés sur le nouveau smartphone.
 
Si vous utilisez Android, ouvrez « Paramètres », puis « Sauvegarde et réinitialisation ». Activez ensuite les fonctions « Sauvegarder mes données » et de « Restauration auto. ». Sous « Compte de sauvegarde », choisissez alors votre compte Google ainsi que les données à sauvegarder.
 
Avec les iPhones, créez une sauvegarde dans le cloud comme suit. Pour cela, l'appareil doit disposer d'une connexion Wi-Fi. Allez dans « Réglages », puis « iCloud » (appuyez en haut sur votre nom). En-dessous, activez la fonction « Sauvegarde iCloud » et appuyez sur « Sauvegarder maintenant ».

 

3 - Revenir aux réglages d'usine

Vous avez supprimé toutes les données inutiles et créé une sauvegarde ? Bien, il ne vous reste plus qu'à remettre les réglages d'usine sur le smartphone. Ainsi, tous les réglages, applications et données personnelles seront supprimés de l'espace de stockage interne (le cas échéant, n'oubliez pas de retirer la carte mémoire).
 
Sur les téléphones Android, cette fonction est disponible dans « Paramètres », sous « Gestion de l'appareil » ou « Gestion globale », « Sauvegarde et réinitialisation » ou « Réinitialisation ». Choisissez ici « Réinitialiser les paramètres » et suivez les instructions.  Important : malgré cela, quelques données peuvent rester disponibles. Lors du redémarrage de l'appareil, configurez-le sans compte Google, placez-le sur une surface avec l'appareil photo orienté vers le bas, et commencez l'enregistrement vidéo jusqu'à ce que la mémoire soit pleine. Ensuite, suivez les instructions pour réinitialiser le smartphone avec les paramètres par défaut.
 
La procédure est plus simple pour les utilisateurs d'Apple. Réinitialisez l'appareil via « Réglages », « Général », « Réinitialiser » et « Effacer contenu et réglages ». Toutes les données sont alors supprimées de manière définitive. Le tout prend seulement quelques secondes.

 
 

La musique, pourquoi c'est bon pour le moral

En 2016, l’étude "Music Makes it Home" révélait que l’écoute de la musique dans la maison renforce les relations, crée de l'intimité, crée du bonheur au sein des familles et permet de passer de bons moments, ensemble. Dans sa dernière étude, Sonos confirme les bienfaits de la musique et des contenus audio, et son impact positif sur notre quotidien.

“Des chercheurs ont démontré que nous sommes programmés pour percevoir et apprécier la musique, mais aussi pour nouer des liens personnels via la musique”, explique Daniel Müllensiefen, professor of music psychology au Goldsmiths College, à l'Université de Londres. “Cela explique pourquoi la musique est au cœur de l'expérience humaine, et confirme la fonction unique qu’elle occupe dans nos vies. Beaucoup de gens ne se rendent probablement pas compte du rôle que joue la musique sur leur état d’esprit. Nous tenons la musique pour acquise, parce qu'elle est beaucoup plus accessible qu'elle ne l'était auparavant".

L’étude Sonos a, en effet, révélé qu’écouter jouerait un rôle clé pour réduire le stress, accroître la productivité, se sentir plus proche des autres et en meilleure forme. Les personnes interrogées écoutant plus de 3 heures de musique par jour la jugent plus essentielle que de boire un café, faire l’amour ou encore regarder la télévision.

Tisser des liens
Les Français, eux, estiment qu'écouter de la musique rapproche. 7 français sur 10 trouvent qu’avoir les mêmes goûts musicaux qu’une personne la rend plus attirante, et 59% affirment que s’envoyer en l’air en musique rend le moment encore plus agréable. L’ambiance sonore serait également un facteur décisif dans le choix de sa soirée ou de son lieu de rendez-vous. 7 français sur 10 interrogés avouent choisir un lieu en fonction de la playlist plutôt que du menu (30%).

Réduction du stress
Ecouter de la musique intensifie également nos émotions et réduit notre stress. 97% des français interrogés affirment être stressés au quotidien. 75% d’entre eux, affirment qu'écouter leur musique préférée les aide à être moins stressés et 36% déclarent même ne plus l’être. Selon les résultats de l’étude, 31% des français affirment également que l’écoute de podcasts les aide à être plus détendus.

Plus d'efficacité
Ecouter nous rendrait également plus productif et créatif. 66% des français interrogés considèrent la musique comme une source d’inspiration lorsqu'ils en manquent.

Ecouter de la musique en travaillant motive activement 7 français sur 10. 60% déclarent être plus efficaces qu’après avoir bu un café.

Enfin, 1 français sur 2 déclare qu’écouter de la musique au travail l’aide à être de bonne humeur et 64% des français interrogés considèrent que la musique est la clé de leurs plus belles performances sportives. 62% des français affirment que la musique les a aidés à se sentir mieux qu’avant. La musique est également source de motivation lorsqu’ils sont sur le point d’annuler un entraînement par exemple, 7 français interrogés sur 10 affirment qu’écouter de la musique peut les aider à commencer leurs séances.

La qualité du son, ça compte aussi
L’étude montre également que la qualité du son aurait un impact sur l’écoute et les émotions. Par exemple, 86% des français répondent être plus susceptibles d’écouter une chanson jusqu’à la fin, lorsque le son est de bonne qualité. Les résultats confirment qu’un son de qualité a un effet positif significatif sur notre expérience de la musique et sur les émotions qu'elle provoque.

En revanche, l'expérience montre qu'un son de basse qualité rend la musique 8% moins émouvante, 6% moins authentique et même 20% moins appréciée.

 
 

Boulanger étend son service de protection pour écran sur mesure

Face au succès de son service de protection pour écran sur-mesure, Boulanger a décidé de l’étendre aux appareils photo numériques, consoles portables et caméras de sport dans tous ses magasins. Ce service est valable, que le client ait acheté son produit chez Boulanger ou pas. Le service de protection pour écran sur mesure Boulanger était jusque-là disponible pour les smartphones, les tablettes et les montres connectées.

Les premiers retours sont extrêmement satisfaisants et de nombreux clients nous ont demandé d’étendre le service à d’autres appareils numériques, explique Marion Lelievre, Directrice de l’offre de Services Boulanger. Avec ce nouveau service, nous sommes au cœur de l'ADN de Boulanger : apporter des solutions complètes aux besoins de nos clients en leur permettant de protéger leurs appareils numériques grâce à une pose réalisée par nos équipes. Ce nouveau service vient compléter la palette de nombreux services Boulanger pour accompagner nos clients au quotidien. ”

Boulanger propose ce service sur des milliers de modèles de smartphones, tablettes, montres connectées, appareils photo numériques, consoles portables et caméras de sport. Boulanger offre une coupe sur-mesure qui conviendra à n’importe quel modèle. Un expert Boulanger s’occupe de la pose et une garantie « Premium » est proposée, avec une garantie à vie avec 1 remplacement de protection d’écran sur-mesure par an.

La protection est assurée par un film 10 fois plus fin qu’un verre trempé standard et qui résorbe automatiquement les micro-rayures.

Le service est disponible dans 154 magasins, à partir de 14,99€ TTC.

 
 

Voici deux chargeurs sans fil : l'un pour le bureau, l'autre pour la voiture

PNY Technologies lance deux produits permettant de recharger son smartphone sans fil : l'un pour la voiture avec le Wireless Car Charger 10W, l'autre pour la maison avec la Wireless Charging Base 10W. Des dispositifs affichant une puissance de 10W pour des charges plus rapides.

Le Wireless Car Charger 10W est un chargeur allume-cigare doté d’un support extensible, réglable de 55mm à 90mm, et rotatif à 360° permettant de recharger son smartphone tout en conduisant, grâce à l’induction. Conçu pour s'adapter à tous les smartphones, il dispose même d'une fonction de détection de corps étrangers métalliques pour ne pas compromettre la charge.

Quant à la Wireless Charging Base 10W, il s'agit d'une base de recharge à norme Qi. Il suffit donc de déposer son smartphone sur le pad pour que l’interaction déclenche automatiquement la charge. Compact et discret, il protège les appareils des chutes grâce à sa surface antidérapante et assure une charge rapide grâce à ses 10W. 

Ces deux dispositifs s'avèrent compatibles avec tous les smartphones compatibles Qi, dont les iPhone X, iPhone8/8 Plus, Samsung, LG et Sony.

Les prix n'ont pas été communiqués. 

 
 

Huawei surpasse Apple

Le cabinet d'analyse IDC vient de publier ses estimations des ventes sur le marché des smartphones au première trimestre 2019. Huawei dépasse une nouvelle fois Apple pour s'installer confortablement dans le fauteuil du numéro 2 mondial. Après avoir battu la firme à la pomme au deuxième et troisième trimestre 2018, le géant chinois des télécommunications profite de la dégringolade des ventes d'iPhones et capte désormais 19 % des parts de marché. 

Comme le montre cette infographie, Apple poursuit sa chute et se retrouve maintenant au même niveau que son concurrent chinois à la même période l'année dernière avec 11,7 % des ventes mondiales. Samsung maintient quant à lui ses parts de marché à 23 % et conserve donc sa place de leader au premier trimestre de l'année. Mais pour combien de temps encore ?

Infographie: Huawei surpasse Apple et conforte son rang de n°2  | Statista

 
 

Le marché des wearables décolle doucement, porté par les montres connectées et les trackers d'activité

Selon Berg Insight les ventes mondiales de wearables connectés ont atteint 116,8 millions d'unités en 2018, avec une croissance annuelle de 15,4 %. Et d'ici 2023, les ventes de ce type de produits (comprenant les montres et autres lunettes connectées, les trackers d'activité, les vêtements intelligents, les appareils médicaux et autres) devraient avoisiner les 239 millions de pièces.

Notez que si le Bluetooth restera la principale option de connectivité dans les années à venir, 67,7 millions des wearables vendus en 2023 devraient intégrer une connectivité mobile, notamment les smartwatches et les dispositifs médicaux. 

Berg Insight nous apprend également que :

  • Xiaomi est le leader du segment des trackers d'activité grâce à son Mi Band. Fitbit, Huawei et Garmin font également partie des principaux fournisseurs, sur un marché qui a dépassé les 65 millions d'unités en 2018. Reste que cette catégorie de produits est aujourd'hui confrontée à une concurrence féroce de la part des montres intelligentes qui, dans la plupart des cas, incluent aussi des fonctions de suivi d'activité.
     
  • Apple, qui a fait son entrée sur le marché en 2015, est rapidement devenu le leader des montres connectées. En 2018, la marque a écoulé près de la moitié des 45,5 millions de montres connectées vendues au cours de l'année. La concurrence a cependant réagi avec des produits de plus en plus et attrayants, notamment Fossil, LG et Huawei, mais aussi Fitbit et Samsung.
     
  • le segment des montres connectées devrait surpasser celui des trackers d'activité et devenir la principale catégorie d'appareils en 2021. Les ventes devraient même atteindre les 117,7 millions d'unités en 2023.
     
  • les lunettes connectées devraient aussi se démocratiser au cours des 5 prochaines années. Un certain nombre de fournisseurs, dont Daqri, ODG, Epson, Google, Microsoft, Kopin et Vuzix, sont actifs dans ce segment. Les casques VR, comme ceux d'Oculus et de HTC destinés au marché grand public, gagnent également du terrain et ont représenté une part importante des 1,5 million d'unités vendues en 2018.
     
  • les livraisons de lunettes connectées et de casques VR atteindront 11,9 millions d'unités d'ici 2023.
     
  • les ventes d'appareils médicaux et de télémédecine mobiles devraient passer de 1,8 million d'appareils en 2018 à 6,9 millions d'appareils en 2023.

Quant au reste des produits de ce type (dispositifs d'authentification, détecteurs de mouvement, bagues intelligentes, prothèses connectées, etc.), il devrait passer de 3 millions de pièces en 2018 à 13 millions en 2023.

 

 
 

La blockchain, une technologie pas encore suffisamment mature pour la supply chain

La Blockchain a beau rester un sujet d'actualité, les cadors de la supply chain peinent toujours à trouver des cas d'utilisation appropriés. D'ailleurs selon Gartner, d'ici 2023, 90 % des initiatives blockchain pour optimiser la supply chain souffriront d'un manque de cas d'usage probant. 

Une enquête Gartner révèle que 19 % des professionnels de la supply chain ont classé la blockchain comme une technologie très importante pour leur entreprise, mais seulement 9 % ont investi dans cette dernière. Cela s'explique principalement par le fait que les projets de blockchain liés à la supply chain sont très limités et ne correspondent pas à l'enthousiasme initial pour l'application de cette technologie au supply chain management. 

"Les projets de la supply chain se sont principalement concentrés sur la vérification de l'authenticité, l'amélioration de la traçabilité et de la visibilité, et l'amélioration de la confiance transactionnelle ", explique Alex Pradhan, analyste chez Gartner. "Cependant, la plupart sont restés des projets pilotes en raison d'une combinaison d'immaturité technologique, d'un manque de normes, d'une portée trop ambitieuse et d'une mauvaise compréhension de la façon dont la blockchain pourrait ou devrait réellement aider la supply chain".

La nature naissante de la blockchain ne permet pas encore aux organisations d'identifier et de cibler des cas d'utilisation spécifiques à forte valeur ajoutée. Autre problème : les organisations de la supply chain ne peuvent pas acheter une solution de blockchain complète et prête à l'emploi.

Gartner recommande donc aux entreprises de rester prudentes quant à une adoption précoce et de ne pas se précipiter sur la technologie blockchain, jusqu'à ce qu'il y ait une distinction claire entre le battage publicitaire autour de cette technologie et son impact réel sur la supply chain. 

 
 

Sentry K300 : la clé USB cryptée "RGPD compliant"

DataLocker lance une nouvelle une clé USB sécurisée répondant, soit disant aux obligations du RGPD : la Sentry K300.

La Sentry K300 offre, en effet, un niveau de protection de type militaire certifié AES 256 bits et protège l'accès aux données grâce à un mot de passe. Elle propose par ailleurs :

  • un écran OLED permettant de changer facilement de mot de passe ou de rebooter la clé.
  • un système d'administration à distance via l’application SafeConsole (pour changer de mot de passe, effacer les données, mettre en place des politiques de sécurité différentes pour chaque collaborateur, etc.).
  • un cryptage matériel associé au stockage SSD de 8 à 256 Go, 
  • la compatibilité avec tous les systèmes d'exploitation du marché.
  • une alimentation intégrée pour démarrer un système de type  Windows to Go, Ubuntu Linux, ou un système local.
  • une protection des tentatives de piratage par "force brute".
  • une fonction de verrouillage automatique.
  • un système de protection permettant d'avoir un mot de passe pour l'utilisateur et un second pour l'administrateur. 
  • un mode lecture uniquement.

Six versions sont disponibles et celle de 256 Go est affichée à 322 euros HT. 

 

 
 

Deux scanners de bureau Alaris pour dématérialiser sans se prendre la tête

Alaris lance de nouveaux scanners conçus pour numériser tous types de documents papier (passeports, livres, documents, fragiles, cartes embossées, etc.) et automatiser les processus métier grâce à des logiciels intégrés, la lecture de codes-barres voire la reconnaissance automatique de caractères : la série E1000. 

Les deux premiers modèles de cette série viennent de voir le jour, il s'agit des scanners de bureau Alaris E1025 et E1035. Deux modèles parfaits pour les TPE ou des bureaux personnels, les zones d’accueil et les groupes de travail.

Ces scanners compacts et silencieux permettent la numérisation en une touche directement vers les applications métier, et offrent des résultats remarquables en termes de qualité d'image. Ils sont capables de numériser respectivement jusqu’à 25 pages par minute (ppm) et jusqu’à 35 ppm.

Faciles à installer, ils s’intègrent aux processus et applications métier existants et profitent également de plusieurs atouts logiciels dont : 

  • la technologie Perfect Page qui optimise dynamiquement la qualité d’image à chaque page pour une meilleure extraction des informations.
  • la technologie Alaris Smart Touch Software qui permet de fluidifier la numérisation, d'accélérer la récupération de documents et d'améliorer la collaboration.
  • Alaris Capture Pro Software Édition limitée qui permet aux utilisateurs d’envoyer des informations vers les systèmes de gestion de contenus d’entreprise (ECM), Microsoft SharePoint ou d’autres sites FTP sécurisés.

Notez enfin que ces modèles sont garantis trois ans et bénéficient aussi de services de réparation et de maintenance spécialisés. Les prix n'ont pas été communiqués. 
 

 


Informations légales
Rédaction
Tél. : 01 40 16 18 55
Nous contacter

Publicité
Tél. : 01 40 16 10 77
Nous contacter
Informations
Les documents contenus sur ce site ne peuvent être copiés et diffusés qu'aux conditions suivantes:

1. Tout texte doit être reproduit sans aucune modification et toutes les pages doivent être incluses.

2. Chaque page doit contenir la mention Copyrigh

16:00 Publié dans 21CenturyWebArchive | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | Pin it! | | |  del.icio.us | Digg! Digg

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu