Avertir le modérateur

25/01/2018

StefanV.Raducanu>“big data”>MyNewsCenterNavigator&FranceWebAsso> > La Vie, La Vie ! , La Vie? La planète est mon village ! Classes européennes...Nous devons être solidaires du vivant comme du futur,Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

Davos,Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

Earth BioGenome Project (EBP)

Juan Carlos Castilla-Rubio on what’s required for collective problem-solving and decision-making once you have your “big data”

StefanV.Raducanu.jpgStefan V.Raducanu et son temps -> " La Vie " est le mot-clé de cette journée

son nouveau monde du travail qui consistera à digérer une information devenue nourriture émotionnelle et cognitive, à traiter en permanence une somme de données toujours plus pléthorique, à gérer le simultanéité et tisser des liens en permanence, à mobiliser dans le cadre de son travail ses amis et les amis de ses amis... Bref, un nouvel état des lieux où l’environnement physique, social et juridique du travail aura totalement transmuté sous l’effet des nouvelles technologies.

L’information et les données ne connaissent pas de barrage, les smartphones traversent les murs, et les réseaux infiltrent les organisations. La transparence devient un dogme et une forme de maelström qui emporte tout sur son passage.

C'est grâce à vos abonnements que vous construirez votre fil d'actualité. Construire un bon fil est au cœur du fonctionnement de FranceWeb. En construisant un fil qui vous reflète ainsi que vos intérêts, vous verrez avec quelle rapidité FranceWeb devient une partie inestimable de votre vie.

La planète est mon village !

« Le pouvoir de l’imagination nous rend éternel »

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés.

Imaginez ce que nous pouvons faire ensemble.

“C'est la personne humaine, libre et créatrice qui façonne le beau et le sublime, alors que les masses restent entraînées dans une ronde infernale d'imbécillité et d'abrutissement.”

Les contrats à impact social : une menace pour la solidarité ?

par Jean-Sébastien Alix & Michel Autès & Nathalie Coutinet & Gabrielle Garrigue [16-01-2018]

Les nouveaux contrats à impact social procèdent d'une hybridation croissante des logiques financières et sociales. Loin des discours enchantés qui y voient l'alliance de l'altruisme et de l'efficacité, cet article étudie une expérience concrète de CIS pour montrer que ces instruments marchandent la solidarité.

Classes européennes

À propos de : C. Hugrée, É. Penissat et A. Spire, Les classes sociales en Europe. Tableau des nouvelles inégalités sur le vieux continent, Agone
par Milan Bouchet-Valat [22-01-2018]

Trois sociologues analysent la structure sociale européenne, tirant les conséquences de l'intégration économique et politique en germe sur le continent. Une approche qui ouvre de nouveaux horizons pour l'étude des inégalités.

    Lire    

Et aussi, sur La Vie des Idées :

logo Un monde à soiEntretiens avec Anne Cheng et Michaël Foessel

par La Rédaction [20-01-2017]

Nous vivons sous le même ciel, mais notre compréhension du monde n'en est pas moins toujours située. Anne Cheng et Michaël Foessel réfléchissent aux conditions d'une appropriation commune des savoirs, qui déjoue leur inégale circulation.

    Lire    

    Lire    

IMG_20180123_113802 (3).jpg« Avancer sur les changements de mentalité en 2018 Il ne prévoit pas de jeter l'éponge. Parfois annoncé démissionnaire, Nicolas Hulot a admis, lors de ses vœux à la presse, se sentir « impatient » dans son exercice de ministre.

Les jours du monde tel que nous le connaissons sont comptés. Comme les passagers du Titanic, nous fonçons dans la nuit noire en dansant et en riant, avec l?égoïsme et l?arrogance d?êtres supérieurs convaincus d?être «maîtres d?eux-mêmes comme de l?univers».

   Et pourtant, les signes annonciateurs du naufrage s?accumulent : dérèglements climatiques en série, pollution omniprésente, extinction exponentielle d?espèces animales et végétales, pillage anarchique des ressources, multiplication des crises sanitaires. Nous nous comportons comme si nous étions seuls au monde et la dernière génération d?hommes à occuper cette Terre : après nous, le déluge?

   Nicolas Hulot a parcouru notre planète sous toutes les latitudes. Nul ne le sait mieux que lui : c?est un espace exigu, aux équilibres précaires. Ce livre est un ultime cri d?alerte avant de céder au désespoir : si nous tous, riches comme pauvres, ne modifions pas immédiatement notre comportement pour faire «mieux avec moins» et mettre l?écologie au centre de nos décisions individuelles et collectives, nous sombrerons ensemble.
 
   Nous devons être solidaires du vivant comme du futur : cet avertissement, Nicolas Hulot s?en est fait le messager passionné et infatigable, du sommet de Johannesburg à l?école de son village, des lambris dorés de l?Élysée aux exploitations agricoles de Bretagne et de Lorraine. «Je ne suis pas né écologiste, nous dit-il, je le suis devenu.» Et nous aussi nous pouvons, nous devons le devenir.
 
   Le Syndrome du Titanic est un livre essentiel, à lire d?urgence. Avec Nicolas Hulot, nous ne pourrons plus dire que nous ne savions pas.
Thèmes: 
Collection : 
 

Politique énergétique de l’UE jusqu’en 2030 - Les Etats membres choisissent une position pas si propre

Publié le 20 décembre 2017
Dans la nuit du 18 décembre 2017, après des heures de négociations, les 28 ministres de l’Énergie de l’Union européenne ont adopté une position commune sur quatre textes clés de l’Union de l’énergie, qui doit permettre de faire avancer la transition énergétique en Europe. Une majorité d’entre eux a pris position pour un texte insuffisant par rapport à ce que l’UE devrait faire pour appliquer pleinement l’Accord de Paris sur le climat. La France, représentée par la Secrétaire d’Etat Brune Poirson, a oeuvré pour faire avancer certains dossiers, mais s’est heurtée à l’opposition d’une majorité de pays.
A LA UNE AUJOURD'HUI
 

 Davos : lancement de la Banque du Vivant. Vers un accaparement de la vie par l’économie ?

L’annonce qui vient d’être faite à l’occasion du World Economic Forum qui se tient à Davos en Suisse pourrait prendre une dimension historique impactant l’ensemble de l’humanité. Il s’agit ni plus ni moins que de séquencer le génome de tout ce qui vit sur Terre, et d’en conserver les codes dans une banque garantissant la propriété, l’origine et la commercialisation. Les codes de la vie seront ainsi mis à disposition des chercheurs mais aussi des industriels et des laboratoires pour leur permettre de concocter une masse inédite de bio-innovations. Une « quatrième révolution industrielle » qui s’ouvre par un plan sur dix ans, financé à hauteur de plus de 4 milliards de dollars. D’où vient cette mesure ? Qui en sont les porteurs ? Quelles en sont les intentions avouées et cachées ? Quels enjeux et conséquences ? Décryptage.

Ce qu’entrevoit Juan Castilla c’est que l'explosion actuelle des connaissances biologiques devrait permettre de nombreuses autres possibilités de ce type, et rapporter beaucoup d’argent. Mais dans le cœur de Castilla, il y a une fibre humaniste. Il voudrait que ceux qui vivent dans le bassin amazonien puisse participer aux bénéfices de cette manne colossale et ne pas en être écartés, comme ce fut le cas pour l’hévéa. Notre visionnaire péruvien n’est pas le seul à penser ainsi. Un accord international, entré en vigueur en 2014, le protocole de Nagoya, donne déjà des droits légaux au pays d'origine d’un matériel biologique exploité. Mais ce qu’observe Castilla, c’est que les réglementations destinées à faire respecter ces droits peuvent entraver la recherche nécessaire pour transformer le savoir en profit. Il développe donc le projet de créer une bibliothèque ouverte des données biologiques de l'Amazonie (en particulier les séquences d'ADN) d'une manière qui permette également de savoir qui fait quoi avec ces données et de distribuer automatiquement au pays d'origine une partie de toute valeur commerciale qui résulterait de ces activités. Il appelle son idée the Amazon Bank of Codes, la Banque Amazonienne des Codes.
 
Les deux idées, celles des biologistes de Washington et celle de Juan Castilla, vont converger pour aboutir à un partenariat présenté le 23 janvier sous les auspices, ce n’est pas anodin, du World Economic Forum de Davos.
 

Politique énergétique de l’UE jusqu’en 2030 - Les Etats membres choisissent une position pas si propre

Publié le 20 décembre 2017
Dans la nuit du 18 décembre 2017, après des heures de négociations, les 28 ministres de l’Énergie de l’Union européenne ont adopté une position commune sur quatre textes clés de l’Union de l’énergie, qui doit permettre de faire avancer la transition énergétique en Europe. Une majorité d’entre eux a pris position pour un texte insuffisant par rapport à ce que l’UE devrait faire pour appliquer pleinement l’Accord de Paris sur le climat. La France, représentée par la Secrétaire d’Etat Brune Poirson, a oeuvré pour faire avancer certains dossiers, mais s’est heurtée à l’opposition d’une majorité de pays.
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Digital store : 5 solutions de la French Tech vues au NRF 2018
Applis innovantes, optimisation et prévision des stocks grâce à l'IA, contrôle de l'information produit… Voici ce que présentait la French Tech au NRF's Big Show 2018 pour les magasins. Lire

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu