Avertir le modérateur

05/12/2017

Stefan de FranceWeb,Mon projet pour la planète,FranceWebAsso,numériques des lumière,Enfin Senior.A 45 ans !Est ce bien raisonnable?Nous devons à nos concitoyens une Europe riche d’un avenir redessiné;Un humain réparé, augmenté, qui rêve d'immortalité

Mon projet pour la planète: Déposez votre projet

FranceWebAsso, numériques des lumières, Réseaux Sociaux, Nous proposions de réunir d’urgence l’Afrique et l’Europe.« Amitié pour agir »« Oser inventer l’avenir »..en mobilisant tous les partenaires...Demain, un monde sans l’Amérique...

FranceWebAsso,Vecteur d'émotions,de savoirs,de rencontres,de partages...et de l'échange d'information.

Nous devons à nos concitoyens une Europe riche d’un avenir redessiné

Il en reste tellement à faire. Mais on commence enfin à y penser. Alors puisez, écoutez nous, nous sommes en Marche depuis bien longtemps. Plutôt au pas de course d’ailleurs ! En effet, dans l’entreprise, seuls les athlètes dotés de l’endurance du coureur de fonds et de la pointe de vitesse du sprinter, vivent assez longtemps pour en parler !

Vous irez à l'essentiel aujourd'hui. Depuis le temps que vous observez ce qui se passe autour de vous, c'est peut-être le moment idéal pour donner votre opinion. Ne vous laissez pas impressionner par les commentaires acides que vous pourrez attendre ; votre point de vue est aussi important que celui des autres ! Allez un peu de courage, il n'y a que le premier pas qui coûte ! Il est temps que vous montriez qui vous êtes vraiment !

Pourquoi s'engager dans une association rend plus heureux ?

« Plusieurs travaux ont récemment montré que le fait d’être bénévole a des effets positifs sur le bien-être. Nous avons voulu savoir si cela était également le cas pour les donateurs, les adhérents, les dirigeants d’associations et même, les acteurs au sens large », explique Jacques Malet, président de l’Institut Recherches et Solidarités et auteur de l’enquête « La France bénévole » (1), dévoilée en exclusivité par 20 Minutes.

Vous cherchez quelque chose.

Connectez-vous, Trouvez, Lisez....

Pour Vous et avec Vous ! chez vous ou au bureau...

N'abandonnez jamais, ne renoncez à rien...

20160312_135457.jpg3596730268.jpgPortail associatif2 maini.jpgfoule.jpgDispatch.jpg

Vecteur d'émotions, de savoirs, de rencontres et de partages, FranceWebAsso contribue à nourir le lien social, la réflexion, l'ouverture et la tolérance dans notre société,

  C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous

 Communication,Exposants,Partenaires

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

« Oser inventer l’avenir »

LA VIE CONTINUE AVEC NOUS, Découvrez un lieu de vie d'exception dédie au bien-être de nos lecteurs..

FranceWebAsso, numériques des lumières, UN MONDE MINIATURE pour vivre comme les grands, Société du Savoir, Un univers de possibilités, Encourager le partage de savoirs, d'être au monde et de le voir. Invitation du salon des loisirs créatifs 2 dec 2017.jpg

« Amitié pour agir »« Oser inventer l’avenir »..en mobilisant tous les partenaires...La diversité pour nous c'est la promotion de tous mais au niveau de l'excellence.« Il faut changer les regards que nous avons l’un sur l’autre »

FW-pour-vous-et-avec-vous.gif

Les numériques des lumières se construit avec Vous !

Encourager le partage de savoirs, d'être au monde et de le voir.

UN MONDE MINIATURE...jpgFranceWebAsso, numériques des lumières, Créer un monde auquel chacun souhaite appartenir>Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance: changer le monde, faire avec l’inertie des usages, faire avec les craintes, faire avec l’utilisateur-consommateur convaincu de sa maturité numérique.

On s'est amusés en créant un espace.jpgOr comprendre, c’est écouter....FranceWebAsso 

Société du Savoir Groupe d'intérêts.jpg

 20150119_111926.jpg3smartphones.jpeg

Un univers de possibilités

 

Imaginez un monde dans lequel chaque être humain peut librement obtenir et partager des connaissances. Ceci est notre engagement.

 

FranceWebAsso : C'est Moi, C'est Vous, C'est Nous !

 

C'est notre capital !

Avec tout ça, on est partout chez nous..jpg

Encourager le partage de savoirs, une nouvelle manière d'être au monde et de le voir.

Réalisez tous vos projets sans stresser...jpgPrivilégier l'esprit d'équipe, le partage des savoir-faire et la solidarité, à la fois en interne et dans nos partenariats.
Mettre chacun en situation de réussite. Contribuer par la qualité individuelle à la performance commune.

Services uniques à la pointe pour que vous soyez plus compétitif.

Préparer le capital humain dans l'économie de la connaissance est primordial pour notre pays dans l'avenir. Rénover la démocratie.Une équipe professionnelle et bienveillante à votre écoute chaque jour.

Prenez nos idées.jpg

IMPLIQUER TOUS LES CITOYENS DANS LA SOCIETE DE L'INFORMATION

La planète est notre village !

Créateurs d'ambiance.jpg“Fouille en dedans. C'est en dedans qu'est la source du bien et elle peut jaillir sans cesse si tu fouilles toujours.”

Making a better Internet > I AM, YOU ARE, WE ARE HAPPY in...

bonheur,tranquillité,sagesse,sérénité,art de vivre,srweb,rsweb,sruelectronics,francewebasso,rstefandefrance,articles,agregator,stefanraducanublogueurStefan de La Tournelle-PoissySmartCity

Delivers what You need...

''NewsCenterNavigator''

 All global sources in one app!  Newspapers, Radio, Tv, in local, regional, national , international . A quick way to browse and read Global News.

 LOCAL -  REGIONAL -  NATIONAL -  INTERNATIONAL - ACTION

 WEB PAGES, NEWSPAPERS, ARTS, ARTICLES, NEWSGROUPS, BLOGS, BRIEFING, BUSINESS, CULTURE, ECONOMIY, ENTREPRENEURS, EDUCATION, FINANCE, IDEAS, HEALTH, MARKETS, LEADERSHIP, LIFE, LIVING, MULTIMEDIA, OPINION, SPORTS, TECHNOLOGY, TECH, WORLD, WHEATHER,  POLITICS,  PUBLIC DATABASES, MAILING LISTS AND MORE...

A Day in the World....      Discover the World !

News You Can Use At Your FingertipsIs Just A Click Away !

"Live, enjoy, invest, follow the guide"

NewsCenter for everyone

SRU-Electronics

Stefan V. Raducanu, Président FranceWebAsso

Un blog pour explorer le futur !!!

Des Hommes - Des Entreprises -Des Technologies

Un blog pour changer d'époque !!!!!

Comme le siècle des lumières a pu célébrer en son temps la liberté et remettre l’Homme au cœur de sa propre histoire, la DSI a un rôle clé à jouer pour mettre l’humain au cœur de ce qui chaque jour, règle davantage nos vies professionnelles et personnelles. C’est la condition pour créer un monde pensé pour les hommes et non pour les machines. C’est la condition pour construire un numérique des lumières.
 
Agilité, culture, générations, mutations, talents.... Défis et réponses

FRANCEWEB un instrument d’intelligence collective ! 

Une attitude face à Internet, aux bases de données, à l'accès à l'information.

Une attitude face au progrès et à l'avenir.

FRANCEWEB, c'est aussi l'ambition de transformer une masse de données brutes en information facilement accessible et exploitable par tous , en tout point du globe, quelle que soit la langue utilisée.

FRANCEWEB, c'est enfin la certitude de contribuer à intégrer chacun dans un  monde d'information  réellement partagée.

FRANCEWEB n'est pas seulement un portail, un annuaire, un moteur de recherche, une communauté virtuelle, un forum, un site de marques, simple interface, ou un magnifique outil de marketing personnalisé...C’est tout en un. C’est un état d’esprit…Réussir l’impossible.

Le but d’aider au développement durable par les T.I.C. au travers de la société en réseau et de l’économie de la connaissance.

Son objectif est de faciliter échanges et réflexion prospective, aux niveaux français, européen et international, dans les domaines de la science, de l’industrie et de la culture. Egalement de mettre en place une nouvelle culture entrepreneuriale et à faire de la France  un laboratoire du futur.

PUBLIC CONCERNÉ

Responsable RH, Responsable fonctionnel, Responsable de formation, Directeur Organisation, Directeur d'unité, Responsable Veille & Intelligence Economique, Responsable d’Equipe R&D, Chef de projet SI et KM, Responsable de la Fonction Publique et des Collectivités Territoriales, Responsable intranet et Webmestre senior, les entreprises, les organismes financiers, les consultants, les représentants des collectivités locales aux institutions diverses, les porteurs de projets, les instances régionales, nationales et européennes  , entrepreneurs, représentants d’usagers, citoyens  de villes, de régions de différents parties du globe.

Mission

Développer des réseaux de savoirs

Accroître les compétences 
Valoriser l'économie

Réinventer un monde plus collaboratif en devenant un e citoyen.

Réseau d'innovation territoriale pour les services de proximité.

fondé sur l'importance de la démocratie, de la collectivité et de l'échange d'information.

Vecteur d'émotions, de savoirs, de rencontres et de partages, FranceWebAsso contribue à nourir le lien social, la réflexion, l'ouverture et la tolérance dans notre société. Un rôle d'autant plus essentiel dans le contexte tourmenté qui est le notre, entre marasme économique, tentation du repli sur soi et tragiques déferlements de violence. D'une qualité, d'une diversité et d'une ambition remarquable, s'adressant à tous les publics, elle fait honneur à notre statut de pôle incontournable. Un pôle qui n'entend pas se reposer sur ses lauriers et bien au contraire continuer à nourrir des ambitions de premier ordre, en mobilisant tous les partenaires...La diversité pour nous c'est la promotion de tous mais au niveau de l'excellence.

Car partout dans le monde existent des foyers où les hommes luttent pour plus de liberté, plus de dignité, plus de justice, plus de bonheur », disait un jour Thomas Sankara.

« Oser inventer l’avenir »

L’écrivain Jean d’Ormesson est mort dans la nuit de lundi à mardi à l’âge de 92 ans, a annoncé mardi matin sa fille à l’AFP.

Le romancier est décédé d’une crise cardiaque à son domicile de Neuilly-sur-Seine (Hauts-de-Seine), a précisé sa fille, l’éditrice Héloïse d’Ormesson. « Il a toujours dit qu’il partirait sans avoir tout dit et c’est aujourd’hui. Il nous laisse de merveilleux livres », a-t-elle ajouté. Il était l’auteur plus de quarante romans.

DU SUR-MESURE POUR VOTRE ENTREPRISE !

Avec l'IA, la génération de logos passe au low-cost

Muriel Gourgousse (EDF) "Le CIL et le futur DPO ne doivent pas être vus comme le Père Fouettard"

Les bonnes recettes des espaces de coworking pour attirer leurs membres

Morgan Stanley targets millennials with robo-adviser - Finextra

Find out why 2,147,483,647 is an important number, and why it could lead to another Y2K

Une startup crée la première crypto-monnaie pour paiements sur mobile

Une agence militaire américaine investit 100 millions de $ dans des biotechs d’extinction génétique

Un humain réparé, augmenté, qui rêve d'immortalité

Le stress mis en observation

One Planet Summit, pour prendre nos responsabilités

ICO, trois lettres qui vont changer le financement des startups

Pour vous donner un exemple, si je lançais un réseau d’écrans d’affichage dans les rue de Paris sur lesquels tout acheteur de mes jetons pourrait afficher une publicité, je pourrais lancer une ICO et offrir un jeton-utilitaire qui donnerait droit à du temps d’affichage. Vous achèteriez alors un certain nombre de jetons à chaque fois que vous voulez diffuser votre publicité. La valeur de ce jeton peut même augmenter en fonction de l’augmentation de la demande pour le temps disponible d’affichage.

Une startup crée la première crypto-monnaie pour paiements sur mobile

Une intelligence artificielle construit une autre IA qui surpasse tout ce qui est fait par les humains

Autodesk et HP invitent les designers à s'approprier l'impression 3D

Découvrez les nouveautés de Google pour les Pros

Revenu universel, une digue face à la déferlante de l’IA ?

>> Quand Jean d'Ormesson récusait la formule «c'était mieux avant»

>> Quand Jean d'Ormesson récusait la formule «c'était mieux avant»


Enfin Senior. A 45 ans ! Est ce bien « raisonnable » ? Quelle folie !!

La responsabilité sociale des plateformes

De temps en temps, un peu de « plastronade » fait du bien. Depuis le mouvement des Pigeons, nous avons fait chacun dans notre coin ou en petits groupes, pétris de cette habitude bien française de ne pas faire ensemble, bien des propositions.

Parfois ensemble néanmoins, avec la Médiation des Entreprises et l’UGAP, le réseau entreprendre et le CJD, pour faire le tour de France de l’achat public. Avec également Croissance Plus pour la médiation des entreprises, afin de rendre la vie des PME plus simple et moins « sportive » face à des grands groupes qui parfois ne réalisent pas que les écorcher les condamne à mort. Une plaie mal soignée et c’est la fin d’une belle de compétition. Ces mesures proposées ou ces actions de terrain suivaient ce que nous avions fait passer pendant les Assises de l’Entrepreneuriat, ces Assises que j’avais proposées à François Hollande, après notre affaire volante des Pigeons outragés !

C’est ainsi que de mon côté, j’avais pu convaincre une femme facile à convaincre, tant son enthousiasme pour l’international et les technologies, était ancré au plus profond d’elle même, à savoir Fleur Pellerin, que nous pourrions « fleurir » le CES de Las Vegas, devenu depuis le succès que l’on connaît. Mais nos amis Christian Nibourel, Philippe Berna, Marie Ekeland, Christophe Praud, Philippe Hayat notamment, avaient fait passer des mesures fantastiques eux aussi. Dans un contexte où la communication tend à l’emporter parfois sur la réalité, et la politique sur le pragmatisme, nous avions réussi à faire passer 25% de nos mesures. Une performance rare dans ce milieu sportif qu’est le Cabinet Ministériel qui obéît à des règles extra-terrestres, qui nous échappent souvent à nous, entrepreneurs.

Mais depuis 2012 combien de propositions avons nous faites ? Que de vœux ayant renoncé à devenir pieux, tant ils n’ont pu enfoncer tant de portes fermées. Que de mesures de bon sens qui se sont perdues dans des sens ou interdits ou giratoires, ne nous laissant que l’ivresse de la force centrifuge, mais l’amertume de du mépris. Et puis, sortit de nulle part, surgit l’Aigle Macron, qui semble avoir lu ou fait lire la prose existante pour inspirer ses premières mesures et actions. Nous aurions aimé d’ailleurs que Bruno Le Maire, en pleine préparation de lois PME, puissent lui aussi faire appel à nous, nous en reparlerons. Quelques exemples rapides :

Seniors. Pour le moment, on attend encore, mais les discussions avancent. Nous avions inventé le concept d’incubateur senior, pour réunir les grands groupes et les PME et start-up. L’importance d’investir tout autant dans les seniors que dans les jeunes, afin de rejoindre la cohorte des pays qui prouvent qu’un chômage des jeunes est toujours au plus bas, quand celui des seniors est au plus bas lui aussi.

Mais surtout de braquer les projecteurs sur un problème sociétal fondamental. Celui de l’inclusion. Celui de la perte de mémoire. Celui de la cohésion des nations. On commence par mettre les seniors sur la touche, avant d’y mettre tous les autres. Délaisser les seniors est le signe d’une société qui oublie de capitaliser sur ce qu’elle nous a légué. Sur ce qu’ils nous ont légué. Sans oublier qu’une société qui tourne le dos à son passé n’a pas d’avenir. Enfin Senior. A 45 ans ! Est ce bien « raisonnable » ? Quelle folie !!

La responsabilité sociale des plateformes. L’observatoire de l’Ubérisation a été le premier à vouloir régler avec les acteurs plutôt que de régler à leur place. De mettre en place la notion de responsabilité sociétale et sociale vis à vis des activités les plus précarisée, par la signature d’un accord entre les parties plutôt que de passer par la case législative et ajouter à un droit déjà complexe et asphyxiant. Nous avons démarré les conversations avec le précédent gouvernement et les continuons avec le nouveau. Avec une écoute digne de sa Ministre, Muriel Pénicaud.

La Commande publique. Nous avions démarré avec Fleur Pellerin. Il reste tant à faire, malgré l’excellent travail que nous avons produit avec l’UGAP. 4 ans déjà. http://www.strategies.fr/actualites/marques/1053899W/deni.... Passons de 2% à 20% pour nos PME innovantes françaises !

Permis à Point PME.  C’était ma proposition en …2013, dans les mêmes tribunes. http://www.atlantico.fr/decryptage/permis-points-pour-pme.... Le droit à l’erreur, l’amélioration de la relation entre le public et le privé. Nous avions déjà tout écrit et décrit. Il aura fallu 4 ans et un nouveau président pour voir nos propositions adoptées

Afrique. Dans notre livre sur l’Ubérisation, comme dans nos conférences récentes, nous proposions de réunir d’urgence l’Afrique et l’Europe. Pour enchanter cette dernière et développer la première, enfin. D’égal à égal. Développer un investissement, privé, qui permette non seulement de créer une richesse commune, un modèle économique alternatif basé sur le digital, et offrant à nos entreprises une rentabilité que seule la masse peut assurer.

Nous devons à nos concitoyens une Europe riche d’un avenir redessiné, d’une perspective capable de donner une alternative au modèle américain ou chinois dominant. Voir Emmanuel Macron suivre ces conseils, annoncer un modèle d’investissement privé et emmener « nos » entreprises (Qwant, BeBound..) dans ses valises, est une véritable satisfaction.

Préférence PME, droit du travail. Nous voulions un droit du travail différent pour les PME. Soumettre 99% de nos entreprises, dotées de moins de 250 salariés, et plus précisément composées, en majorité, de PME de moins de 10 personnes, aux mêmes règles que les groupes du CAC40, est une hérésie qui doit prendre fin. Muriel Pénicaud l’a bien compris, et a introduit dans sa loi, nombre de mesures qui épargnent aux petits, le calvaire que constitue une législation que seuls les grands peuvent « éponger ». C’est un début !

Il en reste tellement à faire. Mais on commence enfin à y penser. Alors puisez, écoutez nous, nous sommes en Marche depuis bien longtemps. Plutôt au pas de course d’ailleurs ! En effet, dans l’entreprise, seuls les athlètes dotés de l’endurance du coureur de fonds et de la pointe de vitesse du sprinter, vivent assez longtemps pour en parler !

FRANCE WEB MEDIA DIGITAL

"Ce que j’entreprends doit me survivre."

FRANCE WEB : POUR VOUS ET AVEC VOUS ! 

 

                         Que nous réserve l'avenir?

En 1998 Kodak avait 170,000 employés et vendait 85% du papier photo au monde.

En quelques années leur modèle d'affaire a disparu et ils sont tombés en faillite.

Ce qui est arrivé à Kodak va arriver à de nombreuses compagnies dans les 10 prochaines années et la plupart des gens ne le voit pas venir.

En 1998 auriez-vous pensé que 3 ans plus tard vous ne prendriez plus jamais d'images sur du papier film?

Les caméras numériques ont été inventées en 1975. Au début elles avaient une résolution de 10,000 pixels, elles ont maintenant plusieurs millions de pixels.

Comme avec toutes les nouvelles technologies, elles étaient décevantes pendant longtemps, soit avant qu'elles deviennent de beaucoup supérieures et chef de file en peu d'années.

Le même phénomène se produira avec l'intelligence artificielle, dans le monde de la santé, les autos électriques et autonomes, l'éducation, l'impression 3D, l'agriculture et le monde du travail.

                  Bienvenue à la 4ième révolution industrielle.

Dans les 5 à 10 prochaines années les logiciels vont transformer la plupart des industries traditionnelles.

Uber est tout simplement un outil logiciel, même s'ils ne possèdent aucune voiture, ils sont devenus la plus grosse compagnie de taxi au monde.

Air bnb est présentement la plus grosse chaîne hôtelière au monde même s'ils ne possèdent aucun établissement.

À propos de l'intelligence artificielle : les ordinateurs sont meilleurs, de façon exponentielle, pour comprendre le monde.

Cette année, un ordinateur a battu le meilleur joueur de Go au monde, 10 ans plus tôt qu'on s'y attendait.

Aux États-Unis, de jeunes avocats ne trouvent pas de travail.

Ceci parce que l'ordinateur Watson de IBM peut donner un avis légal en quelques secondes, pour des causes plus ou moins compliquées, le tout avec 90% de justesse en comparaison de 70% pour les humains.

Donc si vous étudiez en droit, laissez tomber à l'instant.

À l'avenir, il y aura 90% moins d'avocats, seulement ceux qui sont spécialisés survivront.

L'ordinateur Watson aide déjà à diagnostiquer le cancer avec 4 fois plus de précision que les humains.

Facebook a déjà un logiciel de reconnaissance des visages supérieur aux humains.

En 2030 les ordinateurs seront devenus plus intelligents que les humains.

Voitures sans conducteur : En 2018 les gens auront accès aux premières autos sans conducteur.

Vers 2020 toute l'industrie automobile sera bouleversée.

Vous n'aurez plus à posséder une automobile. Vous n'aurez qu'à appeler une voiture avec votre téléphone, celle-ci arrivera où vous êtes et vous conduira à destination. Vous n'aurez pas à vous stationner, vous n'aurez qu'à payer pour la distance parcourue et pourrez être productif pendant le trajet.

Nos enfants n'auront jamais besoin de permis de conduire et n'achèteront plus jamais d'automobile.

Tout ceci va transformer nos villes parce que nous aurons besoin de 90-95% moins de voitures.

On pourra transformer les stationnements en parcs. Chaque année dans le monde, 1.2 millions de personnes meurent dans des accidents d'auto. Actuellement il y a un accident à tous le 100,000 kilomètres.. Avec les autos sans conducteur, il y aura un accident à tous les10 millions de kilomètres.

On sauvera ainsi 1 million de vies chaque année.

La plupart des manufacturiés d'automobiles feront faillite. Ces compagnies traditionnelles cherchent à évoluer et fabriquent de meilleures voitures. Pendant ce temps, les nouveaux Tesla, Apple, Google ont une approche révolutionnaire et construisent des ordinateurs sur roues.

Nombre d'ingénieurs chez Volkswagen et Audi admettent être complètement terrifiés par Tesla.

Les compagnies d'assurance se retrouveront dans un immense pétrin. Sans accidents, les assurances vont devenir 100 fois moins dispendieuses.

Leur modèle de commerce d'assurance-automobile va disparaître.

L'immobilier va changer. Parce que vous pouvez travailler pendant que vous voyagez, nombreux sont ceux qui vont s'éloigner pour vivre dans un meilleur environnement.

Les autos électriques deviendront en tête d'ici 2020. Les villes deviendront moins bruyantes.

L'électricité va devenir incroyablement propre et peu dispendieuse. Depuis 30 ans, la production solaire se développe de façon exponentielle. On commence seulement à en voir l'impact. L'an passé, dans le monde, il y a eu plus d'énergie produite de source solaire que de source fossile.

Le prix de l'énergie solaire va devenir si bas que toute les mines de charbon vont cesser d'être exploitées d'ici 2025.

L'électricité à bas prix signifie de l'eau abondante et à bas prix.

La désalinisation n'a maintenant besoin que de 2kWh par mètre cube.

Dans la majorité des cas, l'eau n'est pas rare, c'est l'eau potable qui est rare.

Imaginez ce qui serait possible si tous pouvaient avoir de l'eau propre à volonté pour presque rien.

Domaine de la santé : On doit annoncer le prix du Tricorder X cette année.

Il y a des compagnies qui produiront un instrument médical appelé Tricorder X qui sera contrôlé par votre téléphone qui prendra un scan de votre rétine, analysera votre respiration et votre sang. Il analysera 54 marqueurs biologiques pouvant identifier presque toutes les maladies.

Ce sera peu dispendieux et ainsi dans quelques années tous sur la planète auront accès presque gratuitement à une médecine de pointe.

Imprimantes 3D : En 10 ans, le prix des imprimantes 3D de base est passé de 18,000$ à 400$. En même temps elles sont devenues 100 fois plus rapides.

Tous les grands manufacturiés de chaussures ont commencé à imprimer des chaussures.

Dans les aéroports les pièces de rechange sont déjà imprimées en 3D.

La station spatiale a une telle imprimante qui élimine le besoin d'avoir un grand nombre de pièces de rechange comme avant.

À la fin de l'année, les nouveaux téléphones intelligents auront des possibilités de numériser en 3D.

Vous pourrez alors numériser vos pieds et imprimer vos chaussures parfaites à la maison.

En Chine, ils ont déjà imprimé en 3D un édifice de 6 étages complet.

En 2027, 10% de tout ce qui sera produit le sera en 3D.

Monde du travail : Dans les 20 prochaines années, 70-80% des emplois disparaîtront.

Il y aura beaucoup de nouveaux emplois, mais ce n'est pas sûr qu'il y en aura suffisamment en si peu de temps.

Agriculture : Il y aura un robot agriculteur de 100$ dans l'avenir. Les fermiers du tiers monde pourront alors gérer leurs champs plutôt que d'y travailler à la journée longue.

La culture hydroponique nécessitera beaucoup moins d'eau.

La viande de veau produite en labo est déjà disponible et deviendra moins dispendieuse que la naturelle dès 2018. Actuellement 30% de toutes les terres agricoles servent au bétail. Imaginez si nous n'en avions plus besoin.

Plusieurs nouvelles compagnies mettront bientôt des protéines d'insectes sur le marché. Elles sont plus riches que les protéines animales. Elles seront étiquetées source de protéines alternative.

Il y a une application appelée moodies qui peut déjà dire dans quelle état d'esprit vous êtes.

D'ici 2020 il y aura des applications qui pourront établir par vos expressions faciales si vous dites la vérité. Imaginez un débat politique où on démontre si on dit la vérité ou non.

Durée de vie : Actuellement l'espérance de vie augmente de 3 mois par année. Il y a 4 ans l'espérance de vie était de 79 ans, actuellement elle est de 80 ans.

En 2036 l'espérance augmentera de plus d'un an par année. Aussi nous vivront probablement bien plus que 100 ans.

Education : Les téléphones intelligents les moins dispendieux sont déjà à 10$ en Afrique et en Asie.

D'ici 2020. 70% de tous les humains auront leur téléphone intelligent. Ce qui signifie que tout le monde aura le même accès à une éducation de classe mondiale.

 

17:24 Publié dans 21CenturyWebArchive, Africa, Agregator, Ailleurs sur le web, AlertInfo, Annonces, Annonceurs, Applications, Archive 21 siècle, ArchiveWeb21, Art de vivre, Articles, Arts, Culture, Associations, Avocats, Blog, Bonheur, Citoyen, Community, Conseil, DATA, Dipl.Ing.Stefan V.Raducanu, Education, Emploi, Entrepreneurs, Entreprises, Evénements, Exposants, Facebook, France, FranceWeb,eGlobaNetWork, FranceWebAsso, FranceWebInfo, High-Tech, IDF, Ile-de-France, Info, International, Internet, KM, LMathieuWebCollection, MyNewsCenterNavigator, News, Numérique, OneGlobalLocal, Opportunités, Partenaires, Poissy Web Citoyen, Recherche, Région, Réseaux, RessourcesPRO, Science, SELECTION, Sharing, SRU-Electronics, StefanWebCollection, Technologie, Travail Collaboratif, Web, Work, World, Yvelines |

La transformation digitale globale deviendra la norme
Pourquoi ? Pour tendre vers une vision unifiée et centralisée de la relation client. Dans ce contexte, les entreprises évolueront vers une organisation customer centric tournée vers une expérience client optimisée et une automatisation renforcée. Et ça démarre au cœur même des métiers de l’entreprise ! Et de façon progressive : la digitalisation peut s’opérer parcours client après parcours client en assurant ainsi la génération de valeur pour les métiers à chaque étape de la transformation et en sécurisant le succès de la conduite du changement. Fini l’époque de la transformation digitale à l’ancienne où il fallait repenser tout le système avant de lancer la maîtrise d’œuvre. La digitalisation elle aussi sera continue !

3. La vue 360° du client est morte !
Obtenir une vue 360, c’est bien, mais comment faire lorsque l’on a des milliers de données à gérer ? En 2018, l’intelligence artificielle ne sera plus une option. Toutefois, la mise en place d’une véritable expérience client, implique de résoudre en priorité la cohérence d’ensemble du système d’information. Comment ? À travers une approche appropriée et mesurée, tenant compte des contraintes de l’entreprise et permettant d’engager les actions de façon coordonnée. C’est là que l’intelligence artificielle entre en jeu. Tel un Customer Decision Hub central unifié, elle permet à l’entreprise de gérer les conflits de situation, de mieux exploiter les opportunités et même d’en générer des nouvelles. Non seulement, l’intelligence artificielle limite les risques, mais elle ouvre aussi le champ des possibles.

4. Les bots oui, mais en en gardant le contrôle
Aujourd’hui, les assistants virtuels conversent déjà en toute intelligence avec les collaborateurs de l’entreprise pour apporter un meilleur service aux clients. Les chatbots peuvent servir efficacement et directement les clients. Les robots quant à eux comblent les déficiences observées par la Workforce Intelligence à un double niveau : pour améliorer l’efficacité des collaborateurs à travers l’automatisation des tâches côté poste de travail, d’une part, et des processus lourds côté back office, d’autre part. Mais attention : trop de robot tue le robot ! Ces robots doivent en effet se limiter à quelques domaines précis sans pour autant remplacer les interactions directes, vectrices d’une expérience client à valeur ajoutée. Ils vont ainsi prendre en charge certaines tâches répétitives à faible valeur ajoutée permettant aux collaborateurs de se concentrer sur leur cœur de métier et générer de la valeur. Les automatisations devront donc être gérées de manière à optimiser les performances humaines et non les remplacer.

5. Un engagement client à tous les niveaux
Demain, l’engagement client ne se limitera pas à une seule activité ou un seul canal, il couvrira l’ensemble des points d’interaction entre l’entreprise et le client : marketing, vente, service client mais aussi gestion des commandes et suivi de la chaîne de livraison. L’engagement client, c’est le gage d’une expérience client fluide synonyme d’agilité, d’innovation, de synchronisation des activités en temps réel, d’intelligence artificielle, d’automatisation des processus... Bienvenue dans l’ère d’un Case Management dynamique, transverse et en temps réel ayant pour objectif de comprendre la vie du client au-delà d’une simple vue 360°.

Écosystèmes digitaux : au-delà de l'expérience client,

Pizzas et promesses: La stratégie organisationnelle d’Amazon

Dans un monde rapidement changeant où la forme organisationnelle devient plus que jamais une source d’avantage concurrentiel, l’approche d’Amazon offre une piste intéressante à suivre et à méditer. En particulier dans un contexte de transformation digitale, elle montre que faire du digital ne suffit pas; ce qu’il faut c’est être digital.

La source pour cet article: chapitre 6 de l’ouvrage de Tim O’Reilly (par ailleurs plutôt médiocre): WTF?: What’s the Future and Why It’s Up to Us. Sur la quasi-décomposabilité, notion peu connue et pourtant importante du management, lire mon article ici. A propos de l’évolution de la structuration d’une startup vers une grande entreprise, voir mon article: Pourquoi transformer une organisation est difficile: Ressources, processus, valeurs et la migration des compétences.

Quand l’incertitude de Montaigne devint inacceptable: Le moment Descartes

L’incertitude, c’est à dire l’indétermination de l’avenir, est presqu’universellement vécue comme un problème majeur aussi bien chez les philosophes que chez les hommes d’affaires et les politiques qui souhaitent, selon le mot fameux de Descartes, se « rendre comme maîtres et possesseurs de la nature. » Or il n’en a pas toujours été ainsi. L’humanisme de la Renaissance, aux XVe et XVIe siècles, avait une attitude très différente, accueillant la complexité, la diversité et le chaos du monde avec intérêt. Tout change au XVIIe siècle, quand l’humanisme fait place au rationalisme. Pourquoi? La réponse à cette question est fournie par l’œuvre du philosophe Stephen Toulmin. Exploration.

Innovation, veille et surprise stratégique: Les limites de l’approche par les signaux faibles

 Les problèmes analytiques ne découlent pas du manque d’information, mais de l’incapacité d’extraire les ‘informations’ à partir de simples ‘données’. Ajouter plus d’information ne règle rien, bien au contraire. Elle ajoute, « la tâche de distinguer les signaux utiles d’une confusion de bruit est une activité qui est facilitée par des hypothèses. » Elle déplace donc le problème de l’accumulation de signaux faibles, rarement difficile surtout de nos jours, à celui de quoi faire avec cette masse de signaux. Pour savoir quoi faire, il faut une hypothèse, c’est à dire qu’il faut commencer par savoir ce que l’on cherche. En effet, les données ne parlent jamais d’elles-mêmes. Ce n’est pas juste une question de quantité, c’est également un problème épistémologique: une approche purement inductive ne peut pas marcher, ou pire, peut induire en erreur, une observation faite par les chercheurs Kahneman et Tversky avec la loi des petits nombres, et reprise récemment par Nassim Taleb avec sa fameuse allégorie de la dinde de Noël. Trop de données, et nous ne savons pas comment trier le bon grain de l’ivraie. Pas assez de données, et nous faisons des inférences incorrectes. D’ailleurs, Peter Drucker lui-même remarquait: « Les bons décideurs savent que l’on ne commence pas avec les faits. On commence avec des opinions… Obtenir d’abord les faits est impossible. Il n’y a pas de faits sans critère de pertinence. » Bien sûr, démarrer d’une hypothèse est difficile, la question devient donc de savoir comment on peut créer ces hypothèses. Disons qu’il faut un cycle dans lequel l’opinion guide la recherche, et la recherche modifie l’opinion en retour.

Il y a d’autres problèmes soulevés par l’approche par les signaux faibles. Notamment celui de la désinformation. On sait que Bin Laden, qui se savait naturellement surveillé et écouté, envoyait continuellement des signaux à ses adversaires pour les user. Souvent, à un visiteur, il disait, d’un air énigmatique « Il va se passer quelque chose ». Et rien ne se passait. Dans la même logique, une trop grande attention aux signaux faibles (course à la technologie) peut entraîner une usure de son utilisateur. On peut également générer de fausses alertes, ou, pire encore, ce qui est à tort vu comme une fausse alerte.

Ainsi donc les signaux faibles sont un outil qui a son utilité dans l’arsenal de la surprise stratégique, mais il est dangereux, et de toute façon il ne remplace pas une approche active et un engagement avec son environnement.

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu