Avertir le modérateur

25/11/2014

Un sondage Ifop>Femme actuelle>Les Françaises se sentent plus libres que leurs aînées, Qu'est-ce qui a changé dans la vie des femmes en 30 ans ?

Les Françaises se sentent plus libres que leurs aînées

24 novembre 2014

Qu'est-ce qui a changé dans la vie des femmes en 30 ans ? Un sondage Ifop/Femme actuelle souligne les principaux changements perçus par les femmes. Liberté sexuelle et indépendance financière comptent parmi les principales avancées. 

 

En l'espace de trente ans, les rôles homme/femme au sein d'un couple ont été redistribués. Avec l'ouverture du marché du travail aux Françaises, ces dernières ont pu ainsi accéder à l'indépendance financière. Seuls 19% d'entre elles ne voient aucun mal à ne pas contribuer financièrement au foyer, quand, en 1991, elles étaient 52%. Aujourd'hui, plus des trois quarts des Françaises (78%) avouent qu'elles se sentiraient mal à l'aise si elles devaient vivre aux crochets de leur mari.

Le phénomène est tel que l'indépendance financière contribue à l'équilibre d'une femme (38%), autant que la famille ou les enfants (37%). La vie amoureuse passe quant à elle, au second plan (17%). Les conséquences au sein du couple sont donc inévitables : homme et femme se partagent davantage les tâches ménagères, tandis que le papa s'occupe plus volontiers des enfants. Une répartition des rôles dans la famille approuvée par une majorité de Français, soit 65%. Ils n'étaient que 40% en 1983. Les deux sexes s'accordent à ce sujet (61% pour les hommes et 67% pour les femmes). 

Au cours de ces trente dernières années, les moeurs ont aussi évolué vers une sexualité plus décontractée, qui n'oublie plus le plaisir féminin. En 2014, 50% des femmes ont déjà fait l'amour avec leur conjoint sans en avoir eu envie, contre 76% en 1981. La satisfaction masculine n'est plus le seul but d'une relation. Pour 13% des Françaises, la vie sexuelle contribue à leur épanouissement personnel. Elles sont deux fois plus nombreuses à partager cet avis qu'il y a trente ans.

Cette nouvelle façon d'envisager la sexualité a des conséquences sur l'âge estimé auquel le premier rapport intime peut avoir lieu. Il se situe à 17 ans et demi. En 1981, on l'estimait davantage à 19 ans. Même variante pour l'âge auquel une femme peut se marier : il était de 22 ans en 1981, 25 ans en 2000 et 27 ans en 2014.

Pour autant, une sexualité libérée ne signifie pas infidélité. Même si moins de femmes croient au principe de fidélité, par raport à 1983 (82%), elles sont une majorité aujourd'hui (69%) à estimer que l'on peut rester avec le même homme toute sa vie.

Cette étude a été réalisée du 10 au 13 octobre 2014 auprès d'un échantillon de 1.809 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, au sein duquel ont été interrogées 940 femmes.

AFP/Relaxnews

Photo : ©Piotr Marcinski/Shutterstock.com

Poster un commentaire

09:29 Publié dans 21CenturyWebArchive | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu