Avertir le modérateur

31/05/2014

La France divisée>Le rebelle et le patriote>"Infâme et traître à la patrie">"La Marseillaise", un chant impur ?>Le cauchemars se répètent impitoyablement> A qui n'est-il pas arrivé d'entendre des groupes hostiles se jeter mutuellement la Marseillaise....

  On ferait peut-être mieux de se demander qui était vraiment Rouget de Lisle, ce poète qui voulait pourfendre "féroces soldats" et "cohortes étrangères". Un jeune supporter de l'équipe de France chantant l'hymne, à Zurich, en 2008. (Sipa) Un jeune supporter de l'équipe de France chantant l'hymne, à Zurich, en 2008. (Sipa) 

La chanter ? Ne pas la chanter ? «La Marseillaise» a le don de régénérer la sainte hystérie des Français. «Ce diable d'air a des moustaches!», disait déjà le soldat patriote en 1792. Mme Taubira vient-elle à s'émanciper de ce qu'elle appelle le «karaoké d'estrade»? Enrouée orpailleuse ! Traître à la patrie ! Autrichienne sans barbe ! Général Dumouriez à nattes ! Le FN, avec tocsin, piques et machettes, réclame son «limogeage» et rêve de rouvrir le bagne de Cayenne rien que pour elle. L'hypersensible M. Copé «extrêmement choqué», n'est pas loin de demander à Bygmalion d'organiser un fastueux meeting citoyen pour dénoncer l'incivisme de la garde des Sceaux.

Depuis que des spectateurs ont sifflé «la Marseillaise» au match France-Algérie de 2001, une loi imaginée en 2003 par le ministre de l'Intérieur, Nicolas Sarkozy, punit le délit d'outrage à l'hymne national de six mois d'emprisonnement et de 7500 euros d'amende. Faut-il aussi sanctionner l'élu qui reste coi? Mettre à l'amende les lecteurs d'Hippolyte Taine, l'auteur contre-révolutionnaire des «Origines de la France contemporaine», qui citeraient cette page blasphématoire: «Dans un cerveau brut d'ouvrier surexcité, la politique ne peut entrer qu'à l'état d'images rudement découpées et coloriées, comme en fourni[t] "la Marseillaise"», ce «mélodrame de théâtre forain, comme il en faut pour les enfants, avec les bons d'un côté, les méchants de l'autre, au centre un ogre.»

Nous autres, Français, savons-nous ce que nous chantons quand nous chantons «la Marseillaise» de Rouget de Lisle, où se rejoignent communistes et nationalistes? «Chant de fraternité» selon Michelet, mais entaché, selon Jaurès, d'une «expression atroce»: «Sang impur»?

De quel droit la Révolution flétrissait-elle de ce mot avilissant et barbare tous les peuples, tous les hommes qui combattaient contre elle?

Paroles « sanguinaires, racistes, xénophobes », grille aujourd'hui Lambert Wilson, la vedette de «Barbecue». Où donc est le véritable outrage? Dans l'«atroce» «Marseillaise» ou dans l'infâme refus de la chanter, bégaie la France depuis deux siècles.

Qui était Rouget de Lisle ?

Au-delà d'une polémique en forme de karaoké, où chaque chanteur pousse son trille, retournons à la source, peut-être empoisonnée, et à l'homme obscur sans lequel ce sujet de querelle pour patriotes, enragés, suspects, factieux ou endormeurs, n'existerait pas. Demandons-nous qui était Rouget de Lisle, ce Français qui composa, à Strasbourg, en 1792, sous le nom de «Chant de guerre pour l'armée du Rhin», «la Marseillaise». Legs glorieux mais problématique, auguste héritage qui, aujourd'hui, rassemble autant qu'il divise.

« Formez vos bataillons... » Dans le lexique mâle et belliqueux de notre mantra national semble palpiter l'héroïsme cornélien du «Cid», mais aussi, peut-être, un peu de la jactance de Matamore dans «l'Illusion comique». Quand Rouget de Lisle, pour exalter nos «guerriers magnanimes», pourfend «les féroces soldats», «les phalanges mercenaires», «les cohortes étrangères», on a envie parfois de lui dire comme Clindor à Matamore:

Guerrier trop magnanime [...] N'êtes-vous point lassé d'abattre des guerriers?
Et vous faut-il encor quelques nouveaux lauriers?

Mais le Français n'est-il pas une manière de Matamore? Un superhéros du verbe qui, à force de se dire que«Le seul bruit de [son] nom renverse les murailles / Défait les escadrons, et gagne les batailles», finit par s'en convaincre lui-même et par en persuader quelquefois l'univers?

Indémodable produit d'exportation, «la Marseillaise» est même devenue, en 1996, l'hymne du club de football japonais Nagoya Grampus, en hommage à son entraîneur Arsène Wenger. Ses six premiers couplets, aux rimes féminines et masculines soigneusement alternées, sont l'oeuvre d'un poète-soldat, joueur de violon, Claude Joseph Rouget, né en 1760 à Lons-le-Saunier. Le «de Lisle» fut ajouté, vers 1777, pour faire gentilhomme.

Fils d'avocat, aîné de huit enfants, né«bossu» dans «une famille de bossus», si l'on en croit certains biographes, son destin baroque commence précisément par un feu d'artifice au petit goût tragi-comique. En 1780, à l'époque où il est élève à l'Ecole militaire que Louis XV a fondée à Paris, le jeune homme est amoureux de Camille, la fille de la famille qui l'héberge à Courbevoie.

Le dimanche 17 juillet, l'aspirant officier du génie organise un feu d'artifice pour célébrer Camille. Sur la pelouse du jardin, il fixe ses fusées et ses bombes dont les flammes galantes doivent dessiner la date de la fête et les initiales entrelacées des deux fiancés. Rouget allume la pièce d'artifice. La fusée commence par s'élever dans le ciel, quand soudain elle dévie de sa trajectoire, se dirige vers la terrasse des spectateurs et vient pulvériser, dans un nuage de sang, la tête de la pauvre Camille qui meurt une heure après l'impact.

Lire"La France éternelle n'est qu'un souvenir" 

"C'est du Gluck, en mieux"

C'est ce danger public, devenu capitaine de 5e classe au génie, que l'état-major révolutionnaire choisit d'affecter dans l'armée du Rhin, à Strasbourg, en 1792 pour terrasser Léopold II, empereur du Saint Empire romain germanique et frère de Marie-Antoinette. Rouget de Lisle a écrit «la Marseillaise», avec un violon, dans la nuit du 25 au 26 avril, cinq jours après la déclaration de guerre de la France à l'Autriche. Si tout le monde s'accorde à voir en lui l'auteur du chant, de nombreux historiens nient qu'il en soit le compositeur. Comme Patrick Hernandez («Born to Be Alive»), Rouget de Lisle est l'homme d'un seul tube. Ses tentatives à l'Opéra, avec l'opéra-féerie «Almanzor et Féline», ou à l'Opéra-Comique, avec «Bayard dans Bresse», furent des fours.

Notre hymne capiteux est l'enfant du Champagne. Il est né d'un dîner entre volontaires et officiers, chez le maire de Strasbourg, le baron Frédéric de Dietrich, géologue et protestant. Michelet retrace cet épisode à la façon lyrique d'une comédie musicale de Frederick Austerlitz, alias Fred Astaire :

Le "Ça ira" n'allait plus à la douce et fraternelle émotion qui animait les convives. L'un d'eux la traduisit "Allons". Et ce mot dit, tout fut trouvé. Rouget de Lisle se précipita de la salle, et il écrivit tout, musique et paroles. Il entra en chantant la strophe : "Allons enfants de la patrie !" Ce fut comme un éclair du ciel.

La vérité historique est moins Broadway, plus bourgeoise. Louise de Dietrich, l'épouse du maire, dans une lettre à son frère, datée du 12 juin 1792, en parle comme d'une partie de Pictionary et sur le ton salonard de Mme de Bargeton, dans «Illusions perdues»:

Comme tu sais que nous avons beaucoup de monde, et qu'il faut toujours inventer quelque chose, soit pour changer de sujet, soit pour traiter de sujets plus distrayants les uns que les autres, mon mari a imaginé de faire composer un chant de circonstance. Le capitaine du génie, Rouget de Lisle, a rapidement fait la musique du chant de guerre. Mon mari, qui est bon ténor, a chanté le morceau qui est fort entraînant. C'est du Gluck en mieux. Moi, de mon côté, [...] j'ai arrangé les partitions pour clavecin et autres instruments.

"Infâme et traître à la patrie"

L'« hymne sans-culotide » prend le nom de « Marseillaise », quand les soldats de Marseille entonnent ses forts huitains pour envahir les Tuileries, le 10 août 1792. Au moment où son oeuvre triomphe, Rouget de Lisle, qui réprouve l'internement du roi au Temple et l'abolition de la monarchie, est déclaré «infâme et traître à la patrie». L'auteur de «la Marseillaise» n'est pas un républicain. Il exècre les jacobins.

En septembre, il est incarcéré pour incivisme, par ordre du Comité de Sûreté générale, à la prison de Saint-Germain-en-Laye. Ce séjour lui inspire un hymne contre la «tigrocratie» de Robespierre. Sous l'Empire puis sous la Restauration, «la Marseillaise» est déchue et interdite. Rouget de Lisle a beau écrire un hymne royaliste, son «Vive le roi!» laisse de glace Louis XVIII.

A 66 ans, pauvre et oublié, il est emprisonné pour dettes, sous l'acte d'écrou n°4552, à la prison de Sainte-Pélagie. Il meurt à Choisy-le-Roi, en 1836, à 76 ans. Sa «Marseillaise» redevient notre hymne officiel, en 1879, sous la IIIe République. Depuis, nous ne savons toujours pas comment tailler les moustaches de son diable d'air.

Lire Histoire de France : le vice du Lavisse 

 Fabrice Pliskin

4 versions pirates

♦ « La Marseillaise », choisie comme hymne de Springfield, la ville des Simpson (2007)

 Le cauchemars se répètent impitoyablement. A qui n'est-il pas arrivé d'entendre des groupes hostiles se jeter mutuellement la Marseillaise à la figure?

ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

  Bonne nouvelle : le bonheur existe !

 C'est FranceWeb,e-GlobalNetWork®, Un grand service pour l'humain, l'organisation, la vie.. gratuit et universel avec Madeleine et Stefan Raducanu Chercheurs FranceWeb>Stefan de France> Les paroles sincères ......

  Le bonheur nous motive

 L'important c'est d'aimer la France

A lire PoissyWeb avec Madeleine et Stefan Raducanu Chercheurs FranceWeb, Connecter, Trouver, Lire, l'efficacité à vos côtés.

  ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 ILS SONT LA FRANCE, ILS SONT LE WHO'S WHO

 

3ARWD1.GIFMADELEINE.JPGSTEFAN RADUCANU.JPG

 

 

 

Madeleine et Stefan Raducanu

 

  Chercheurs  FranceWeb, vous conseillent :

  3ARWD1.GIFFranceWeb,e-GlobalNetWork®

  « Un petit pas pour l'humanité dans la mondialisation  »

  Communication, Exposants , Partenaires

 C'est la révolution des contenus

 Un grand service pour l'humain, l'organisation, la vie.. gratuit et universel avec Les 10 Sites FranceWeb, Portails et outils de collaboration

       Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

 Faire parler de soi est vital pour une entreprise, une collectivité locale ou une association quelle que soit sa taille.

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

Business

Bonheur

World

Web

Web Gallery

  Connecter, Trouver, Lire, l'efficacité à vos côtés.

  3ARWD1.GIFMadeleine et Stefan Raducanu présentent FranceWeb,e-GlobalNetWork®>> La société du savoir et de la connaissance>>On trouve une atmosphère de changement et d’innovation permanente>>Tous, entrepreneurs de la connaissance>> la communication tous-tous .C'est la voie de l'efficacité et du progress..

 C’est quoi le bonheur ?

29/05/2014

Les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy refont parler d'eux !> Oui ou non, la France est-elle atteinte d'un mal persistant?> La scotomie> L'inconscient remonte au déluge> Nous disions hier> Choses vues> Mal caché

 

About FranceWebSharing

FRENCHY ASSOCIATION FRANCE WEB

FranceWeb was created in 2002 by a team of entrepreneurs experts, with the aim of detecting, fostering and promoting innovation in digital services and uses. Working at the crossroads between technology, business, the arts and social change, FranceWeb is a network, an idea accelerator, a think tank and a resource for innovation.

La nouvelle société du savoir, l'apprentissage du partage des savoirs et des pouvoirs

Le n°1 de la collaboration en ligne

      3ARWD1.GIFAvec une diffusion  en hausse de 9,84 % en 2013, FranceWeb continue sa progression avec 17 589 visiteurs uniques, 1973/2286 Visites par jour(Moy/Max) et plus de 192 562  pages vues en moyenne par mois,  sur 5 822 827 documents, des applis leader sur windows mobile, androïd  et Samsung tablette.

Multipliez les possibilités et diminuez les éléments critiques pour faciliter l’adaptabilité un RESEAU qui crée à la fois opportunités et prospérité.

Enrichir les compétences de chacun, susciter le goût d'entreprendre.

Préparer les internautes et les mobinautes en ce 21e siècle

Un partage d'intelligence, de créativité et de sagesse pour ré-enchanter le monde !
"Une véritable fenêtre sur le savoir permettant d'enrichir nos connaissances"

projet architectural majeur du 21ème siècle


  RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITES EN FRANCE, EN EUROPE ET DANS LE MONDE

 ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 Disposer d'un support institutionnel prestigieux

FranceWeb permet d'enseigner les bases du numérique à des millions de personnes, leur fournissant les outils et les compétences qui permettent aux utilisateurs du Web de devenir des acteurs de celui-ci.

VOIR ET ETRE VU ! > Pour Vous et avec Vous!

Le Web que nous voulons>THE WEB WE WANT

 Le saviez-vous ? FranceWeb existe grâce à une communauté internationale de  bénévoles, ouverte à tous.

FranceWeb se base sur le principe que la sécurité et la vie privée sont fondamentales et ne peuvent pas être considérées comme optionnelles.

Connecter, Trouver, Lire..

   3ARWD1.GIFFranceWeb,e-GlobalNetWork®,  sur Facebook
  La marque  FranceWeb,e-GlobalNetWork®   confirment leur position de leader de l'information généraliste. 

     STEFAN RADUCANU.JPGStefan de France >>

 Ma sélection avec FranceWeb,

 Le n°1 de la collaboration en ligne

 10 Sites FranceWeb, Portails et outils de collaboration

 Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation au service des métiers, du business, de l'innovation, de l'efficacité collective et de la transformation des entreprises

 FranceWeb,e-GlobalNetWork®

  Les pépites françaises de l'Internet>Les blogs les plus lus

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

Business

Bonheur

World

Web

Web Gallery

  Gratuitement FRANCE WEB fournit une base d’information partagée et propose un socle commun de connaissances pour tous les internautes...
ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 

 

Les dépenses de Nicolas Sarkozy pendant la présidentielle de 2012, pourtant scrutées par la CNCCFP et le Conseil constitutionnel, sont de nouveau au centre des attentions avec l'affaire Bygmalion.

Les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy refont parler d'eux ! En juillet 2013, ils avaient déjà été invalidés par le Conseil constitutionnel pour un dépassement de plafond. Le 26 mai, l'avocat de la société Bygmalion, Me Patrick Maisonneuve, lâche une bombe : "On parle d'affaire Bygmalion. Moi je pense que c'est l'affaire des comptes de campagne du candidat Sarkozy."

Dans la foulée, Jérôme Lavrilleux avoue à son tour que les dépenses de campagne ont fait l'objet de fausses factures, pour un montant d'"environ 11 millions d'euros". Mais au fait, à quoi correspondent les comptes de campagne ? Qui les contrôle ? Comment ont-ils été falsifiés ? Et surtout, pourquoi les fausses factures n'ont pas été découvertes plus tôt ? Explications.

Les comptes de campagne, comment ça marche ?

En France, chaque candidat à une élection doit déclarer ses recettes et ses dépenses relatives à ses opérations électorales, justificatifs à l'appui. Ces comptes de campagne rassemblent par exemple l'organisation de meetings ou la commande de sondages.

Ils permettent d'obtenir un remboursement des dépenses à hauteur de 47,5% aux frais de l'Etat. A l'élection présidentielle, ce taux ne s'applique que pour les candidats ayant obtenu plus de 5% des suffrages. En dessous de 5% des voix, le défraiement tombe à 4,75% - en 2012, c'était par exemple le cas d'Eva Joly (EELV) et de Philippe Poutou (NPA), qui ne sont pas parvenus à passer la barre des 5%.

Aucune dépense ne peut être payée et aucune recette ne peut être perçue par le candidat en personne : elles doivent être gérées par un mandataire. Pour la campagne de 2012, le trésorier de Nicolas Sarkozy était Philippe Briand, député UMP d'Indres-et-Loire, qui continue de nier les accusations de fausses factures.

Après l'élection, la Commission nationale des comptes de campagne et des financements politiques (CNCCFP) est chargée de vérifier qu'il n'y a aucune irrégularité dans les dépenses et les recettes des candidats.

Comment les comptes sont-ils contrôlés ?

La CNCCFP est composée de neuf membres issus de deux grands corps de l'Etat (Cour des Comptes et Conseil d'Etat) et de la Cour de Cassation. Elle examine les comptes de campagne déposés par les mandataires financiers pour, selon le Code électoral, en jauger "la sincérité, la fidélité et l'exhaustivité." Le but ? Vérifier que les dépenses de campagne n'excèdent pas 22,509 millions d'euros pour les candidats qualifiés au second tour.

Tout manquement se voit sanctionné : "La commission peut réduire le montant du remboursement en fonction du nombre et de la gravité des irrégularités constatées" stipule le document informatif à l'attention des mandataires en 2012. Elle peut même invalider les comptes de campagne d'un candidat, comme ça a été le cas le 19 décembre 2012 pour Nicolas Sarkozy. Comme il en a le droit, l'ex-président avait décidé d'entamer un recours, rejeté en dernière instance par le Conseil constitutionnel en juillet 2013.

Pourquoi les comptes de campagne de Sarkozy ont-ils été rejetés ?

Malgré un montant de 21,33 millions d'euros déclaré par l'équipe du président-candidat (en dessous, donc, du plafond de 22,51 millions), la CNCCFP a jugé que les dépenses de Nicolas Sarkozy "excéd[aient] de 466.118 euros, soit 2,1%, le plafond autorisé".

En cause, deux meetings seulement. Celui de Toulon, le 1er décembre 2011, où Nicolas Sarkozy s'était exprimé officiellement en tant que président de la République, mais avait prononcé un discours de candidat ; et celui de Villepinte, le 11 mars 2012, où 30% des dépenses n'avaient pas été notifiées dans les comptes de campagne. La Commission et les Sages avaient alors estimé que l'oubli d'incorporer ces frais constituait une "irrégularité grave".

Pour combler le trou de près de 11 millions d'euros occasionné par l'invalidation des comptes, les militants UMP avait été invités à renflouer les caisses du parti par des dons lors du fameux "Sarkothon".

LireQuand Sarkozy et Copé appelaient à renflouer l'UMP  

Qu'est-ce que les contrôleurs n'ont pas vu ? 

Jusqu'alors, on ne parlait "que" d'un dépassement de 466.118 euros du plafond. Depuis, Jérôme Lavrilleux, directeur adjoint de la campagne de Nicolas Sarkozy, a reconnu lundi dernier l'existence de "factures présentées à l'UMP qui correspondaient à des dépenses faites pour la campagne". La manœuvre a consisté à faire sortir du budget du candidat (séparé des comptes du parti) certaines sommes, pour masquer un dépassement "d'environ 11 millions d'euros".

Même si elle a invalidé les comptes de campagne fin 2012, la CNCCFP ne s'est donc pas aperçue en 2012 de l'ampleur de la supercherie. Dans "L'Express", François Logerot, président de la CNCCFP, s'est défendu de toute négligence. Selon lui, les prérogatives confiées à la Commission des comptes de campagne ne permettent pas d'avoir accès aux dépenses courantes des partis politiques.

Que faut-il changer ?

C'est bien d'un manque de visibilité qu'est venu le problème : "Nous aimerions avoir accès en même temps aux comptes de campagne d'un candidat et à ceux du parti afin de les comparer. Dans le cas de l'affaire Bygmalion, cela nous aurait permis de demander des justificatifs complémentaires", s'est justifié le haut magistrat.

Si ça avait été le cas, la Commission se serait à coup sûr aperçue de mouvements d'argent suspects entre l'UMP et les comptes de campagne de Nicolas Sarkozy. D'autant que les sommes douteuses sont colossales : plus d'un tiers du budget total de la campagne de 2012.

Un droit de regard sur les dépenses des candidats et sur ceux du parti auquel ils sont affiliés pourrait éviter que l'affaire Bygmalion se répète. En ce sens François Logerot a appelé à ce que "des dispositions complémentaires à la loi d'octobre 2013 sur la transparence de la vie politique" soient mises en place.

Clément Quintard - Le Nouvel Observateur

ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 Oui ou non, la France est-elle atteinte d'un mal persistant?

Si oui, quelles en sont les manifestations, les causes? Est-elle en voie de guérison? ou sur quels principes pourrait s'ébaucher une thérapeutique?

Quelle fatalité semble peser sur les Français? Pourquoi le peuple des Croisades et de la Révolution, de Pascal et de Voltaire, ce peuple vif, généreux, doué, fournit-il si souvent le spectacle de ses divisions et de son impuissance?

Est-il encore temps pour la France de desserrer l'étau des contraintes qui découragent les initiatives et répandent la passivité? Mais ce faisant, peut-elle éviter le débridement des tendances centrifuges, la résurgence des féodalités, le déferlement des intérêts particuliers, la dislocation du pays? Ces difficultés qu'elle éprouve à adopter un comportement démocratique et une organisation rationnelle, se retrouvent-elles dans d'autres sociétés?

En s'efforçant de répondre à ces questions on ouvre une fenêtre sur de surprenants horizons..

ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 Bonne nouvelle : le bonheur existe ! C'est FranceWeb,e-GlobalNetWork®, Un grand service pour l'humain, l'organisation, la vie.. gratuit et universel avec Madeleine et Stefan Raducanu Chercheurs FranceWeb>Stefan de France> Les paroles sincères ......

 ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

Disposer d'un support institutionnel prestigieux

FranceWeb permet d'enseigner les bases du numérique à des millions de personnes, leur fournissant les outils et les compétences qui permettent aux utilisateurs du Web de devenir des acteurs de celui-ci.

VOIR ET ETRE VU ! > Pour Vous et avec Vous!


Le Web que nous voulons>THE WEB WE WANT

Le saviez-vous ?

FranceWeb existe grâce à une communauté internationale de  bénévoles, ouverte à tous.

FranceWeb se base sur le principe que la sécurité et la vie privée sont fondamentales et ne peuvent pas être considérées comme optionnelles.

Connecter, Trouver, Lire..

   3ARWD1.GIFFranceWeb,e-GlobalNetWork®, & StefanV.Raducanu, sur Facebook
  La marque  FranceWeb,e-GlobalNetWork® & StefanV.Raducanu  confirment leur position de leader de l'information généraliste. 

    STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu >>

Ma sélection avec FranceWeb,

Le n°1 de la collaboration en ligne

10 Sites FranceWeb, Portails et outils de collaboration

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation au service des métiers, du business, de l'innovation, de l'efficacité collective et de la transformation des entreprises;

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

 Les pépites françaises de l'Internet>Les blogs les plus lus

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

Business

Bonheur

World

Web

Web Gallery

 Gratuitement FRANCE WEB fournit une base d’information partagée et propose un socle commun de connaissances pour tous les internautes...

  Le n°1 de la collaboration en ligne

      3ARWD1.GIFAvec une diffusion  en hausse de 9,84 % en 2013, FranceWeb continue sa progression avec 17 589 visiteurs uniques, 1973/2286 Visites par jour(Moy/Max) et plus de 192 562  pages vues en moyenne par mois,  sur 5 822 827 documents, des applis leader sur windows mobile, androïd  et Samsung tablette.

   La marque  FranceWeb,e-GlobalNetWork® & StefanV.Raducanu  confirment leur position de leader de l'information généraliste.

Réseaux sociaux : top départ du 2ème Webinar gratuit !

ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

Stefan Raducanu, partage son temps entre la réflexion et l'action
Partagez les connaissances avec FranceWeb,e-GlobalNetWork®

Construisons ensemble la société en réseau

 Stefan Raducanu, MyNewsCenterNavigator


Ne cherchez plus, je trouve pour vous…

3ARWD1.GIF Pour Vous et avec Vous.

  ARROW8.GIF Tous, entrepreneurs de la connaissance

   3ARWD1.GIF la communication tous-tous dans l'économie du savoir et de la connaissance

  On a besoin de modernisé la France et FranceWeb peut être un catalyseur

   Préparer les internautes et les mobinautes en ce 21e siècle. Faciliter l'accès à la pratique pour tous, faire avancer la société, aider par la coopération et le développement. On a mis en commun nos réseaux, nos connaissances.

La future compétitivité et la pérennité de notre modèle économique et
social dépendent du développement de la formation, de l'éducation, de l'accès à la culture et d'un soutien accru à la recherche et à l'innovation

Nous sommes déterminés à continuer à promouvoir notre projet et notre vision 

avec FranceWeb,e-GlobalNetWork®

 Le n°1 de la collaboration en ligne

Réseau de communication et d'échange

   En 2014, continuons à grandir ensemble.

    « Avec cette grande campagne, nous souhaitons donner un coup de projecteur sur les aspects positifs de notre vie quotidienne en donnant vie à l’optimisme et au bonheur, des valeurs auxquelles FranceWeb aspire depuis 15 ans. Nous ne pouvons pas changer le monde mais nous pouvons encourager nos lecteurs à croire en de meilleurs lendemains. Là est toute la promesse de cette nouvelle campagne. Cette signature sera récurrente tout au long de l’année 2014 »  STEFAN RADUCANU.JPG

    « Le temps et la tendance au progrès expliquent l'univers »

 Stefan Raducanu,

Président  FranceWeb,e-GlobalNetWork

Révélez le manager qui est en vous!

Entreprendre avec sa différence

Décider de façon appropriée en tenant compte de soi-même, d'autrui et de la situation du moment. Le Supporteurs sont intéressés par les valeurs d'autrui quand elles se rapprochent des leurs. Ce sont d'excellents conseillers. Leur compétence se manifeste dans le soin qu'ils apportent au bien-être des autres sur une base individuelle et dans leur capacité d'empahtie.

La roue Success Insights: quatre couleurs, huit types, soixante combinaisons

rouesinsights.jpg
A l'origine du  langage DISC,  sur lequel se base notre outil, des travaux de recherche  du Dr William Marston avec la publication d'un livre en 1928 : 'les émotions des gens normaux', plus d'information >>

      Fil RSS RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITES EN FRANCE, EN EUROPE ET DANS LE MONDE

 CONNECTEZ-VOUS AU MONDE.

Connecting people, information and ideas on the Web

Our events provide you with laser focused content, unique experiences, access to people & ideas that create innovation, relevant connections, & generate business.

  Contact: Stefan Raducanu: 01 39 65 50 34  ou  06 21 97 47 99

 

ArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gifArrowDownRed.gif

 ILS SONT FRANCEWEB, ILS SONT LE WHO'S WHO

Entreprises avec FranceWeb,e-GlobalNetWork®

 3ARWD1.GIFMADELEINE.JPG

 

 Madeleine et Stefan Raducanu, les acteurs du changement présentent FranceWeb,e-GlobalNetWork®>> La société du savoir et de la connaissance>>L'atmosphère du changement et de l'innovation permanente>>Tous, entrepreneurs de la connaissance>> la communication tous-tous .C'est la voie de l'efficacité et du progrès.STEFAN RADUCANU.JPG

 

FranceWeb et ses Chercheurs vous invitent:3ARWD1.GIF

Partageons le goût de l’exception et de la rareté avec des milliers d’internautes sélectionnés parmi les particuliers, professionnels et entreprises

  Faire parler de soi est vital pour une entreprise, une collectivité locale ou une association quelle que soit sa taille.

  Communication, Exposants , Partenaires

 Un grand service pour l'humain, l'organisation, la vie.. gratuit et universel avec

Top10.jpeg

 

FranceWeb, Pour Vous et avec Vous.

 

C'est la révolution des contenus

 

RESEAU DE PARTENAIRES PLURIDISCIPLINAIRES POUR OPTIMISER LES PERFORMANCES DES ENTREPRISES, ADMINISTRATIONS ET COLLECTIVITES EN FRANCE, EN EUROPE ET DANS LE MONDE

Platforme Internet.jpg

 

10 Sites FranceWeb, Portails et outils de collaboration

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation au service des métiers, du business, de l'innovation, de l'efficacité collective et de la transformation des entreprises;

FranceWeb,e-GlobalNetWork®

 Les pépites françaises de l'Internet

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

Business

Bonheur

World

Web

Web Gallery

 

Gratuitement FRANCE WEB fournit une base d’information partagée et propose un socle commun de connaissances pour tous les internautes...

Trois conditions a remplir pour une intégration mondiale. : un partage des valeurs, un partage des responsabilités et un partage des bénéfices.

    3ARWD1.GIFFranceWeb,e-GlobalNetWork®, & StefanV.Raducanu, sur Facebook
  La marque  FranceWeb,e-GlobalNetWork® & StefanV.Raducanu  confirment leur position de leader de l'information généraliste. 

      STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu >> Ma sélection avec FranceWeb,e-GlobalNetWork®

  Stefan Raducanu, collectionneur du Web, l'homme qui fait le bonheur d'un plus grand nombre d'autres.

 3ARWD1.GIFMaking a better Internet with FranceWeb,..

 

Contact : Stefan Raducanu  Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com 

 Cher partenaire,

   « Avec cette grande campagne, nous souhaitons donner un coup de projecteur sur les aspects positifs de notre vie quotidienne en donnant vie à l’optimisme et au bonheur, des valeurs auxquelles FranceWeb aspire depuis 15 ans. Nous ne pouvons pas changer le monde mais nous pouvons encourager nos lecteurs à croire en de meilleurs lendemains. Là est toute la promesse de cette nouvelle campagne. Cette signature sera récurrente tout au long de l’année  »

    STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu,

 Président  FranceWeb,e-GlobalNetWork®

  "Association des utilisateurs francophones du Web, pour le développement durable de la société en réseau et de l’économie de la connaissance".

 

Contact : Tél.:+33 (0)1 39 65 50 34    mailto:franceweb@gmail.com

Mobile: +33(0)6 21 97 47 99

 Top10.jpeg


FranceWeb,e-GlobalNetWork®

 met à la disposition de la presse ses différentes plates-formes

A chaque instant découvrez FranceWeb,e-GlobalNetWork® La nouvelle société du savoir ! , le n°1 mondial de la collaboration en ligne, Pour Vous et avec Vous ! VOIR ET ÊTRE VU !

Faites-vous connaître sur FranceWeb,eGlobalNetWork

« révolution du XXIème siècle. »

Présentez votre entreprise, vos produits et votre site Web dès aujourd'hui !

Faites connaître votre domaine d'expertise et vos nouveaux produits et services, solutions.

Poissy

Yvelines

Ile-de-France

France

Entreprises

SRU

Bonheur

World

Web

Web Gallery

          Connecter, Trouver, Lire..

   3ARWD1.GIFFranceWeb,e-GlobalNetWork®, & StefanV.Raducanu, sur Facebook
  La marque  FranceWeb,e-GlobalNetWork® & StefanV.Raducanu  confirment leur position de leader de l'information généraliste. 

    STEFAN RADUCANU.JPGStefan Raducanu >> Ma sélection avec FranceWeb,

Authors: StefanV.Raducanu
Venez à la rencontre de partenaires
globalpartnersnetwork.gifSRU-Electronics
Vueling
Parque Tropical
Optique SMATI
OT POISSY
Saint-Germain-en-Laye
Alpine Infusion 
CAZAUDEHORE
Deauville
MOUV'EO
> Bahamas.pps > Buona sera.pps

3ARWD1.GIFBeau et quelle musique!!! pps

Des infos mises en ligne sur FranceWeb

08:44 | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu