Avertir le modérateur

08/11/2010

Porcelaine chinoise, terres cuites, bronzes, peinture, Comment protéger ses oeuvres d'art,+++…

Savoir durer avec FranceWebAsso & MyNewsCenter, 3ARWD1.GIFFamille d'Entreprises, MyNewsCenter & MyWorldNewsCenter, Mon Bonheur,

le bon message au bon moment au bon endroit, la solution de communication la plus efficace

La recherche "intelligente" d'information : un enjeu pour FranceWeb

Comment protéger ses oeuvres d'art

Qui dispose d'objets d'art chez lui a tout intérêt à les protéger avec un contrat en béton.

Les particuliers ne pensent pas toujours à se prémunir contre les risques de dégradation ou de perte de leurs objets précieux, oeuvres d'art ou pièces de collection. Souvent par négligence ou par peur du fisc. L'obligation qu'avaient les assureurs de déclarer les références des contrats liés à ce type d'objets, bien qu'abrogée en 2004, a laissé des traces… De fait, les compagnies d'assurances, qui avaient des difficultés à commercialiser ces polices très spécifiques, ont imaginé des contrats habitation haut de gamme, calqués sur les contrats multirisques standard, mais proposant des garanties bien plus étendues. « Les assurances multirisques habitation standard ne couvrent que de 50.000 à 80.000 euros de mobilier, ce qui n'est pas suffisant lorsque le particulier possède des objets d'art ou de collection », indique Philippe Bouchet, délégué artistique et souscripteur chez AXA Art. A côté de ces contrats haut de gamme, certaines compagnies proposent des contrats uniquement dédiés aux objets d'art et de collection. C'est le cas chez AXA Art, Hiscox et Albingia.

Garanties variées

Ces multirisques haut de gamme s'adressent à ceux dont le patrimoine mobilier atteint au moins de 150.000 à 200.000 euros. Elles proposent essentiellement une couverture tous risques et garantissent les biens immobiliers et mobiliers contre le dégât des eaux, l'incendie, le vol. Ces contrats couvrent aussi les garanties légales (catastrophes naturelles, technologiques, terrorisme, attentats, émeutes…). Les contrats prévoient presque toujours des garanties complémentaires, tel le transport d'un tableau « clou à clou » en cas d'exposition hors du domicile, de détérioration après une chute accidentelle… Attention, il existe des exclusions, notamment pour les objets fragiles (porcelaine, terres cuites, etc.). « Le contrat peut également prévoir des obligations en matière de sécurité (alarme…) », précise Claire Paix, directrice de la branche art chez Albingia.

Concernant plus précisément les objets d'art et de collection, l'étendue de la garantie peut être déterminée selon deux modes de calcul : la valeur déclarée ou la valeur agréée. Dans le premier cas, l'assuré fournit une estimation de ses biens. La prime est évidemment calculée en fonction de la valeur déclarée. Mais, attention, si un sinistre survient, l'assuré devra fournir la preuve de l'existence et de la valeur des objets qu'il détenait. Une facture d'achat n'est pas toujours suffisante et presque toutes les compagnies exigent une expertise, difficile à réaliser après un vol. L'indemnisation peut donc prendre beaucoup plus de temps. Dans le second cas, les objets sont expertisés avant ou lors de la souscription, ce qui permet d'apporter la preuve de leur existence et de leur valeur. « C'est plus sécurisant pour l'assuré comme pour nous », note Charles-Henri Pavie, expert produit chez Hiscox. « En valeur agréée, l'assureur rembourse dans la semaine », affirme Laurent Hache, du cabinet Authenticité.

Cote évolutive

Reste que la cote d'un objet peut changer au fil du temps, en particulier dans l'art contemporain. C'est pourquoi il est important de prévoir une réévaluation régulière. « Un inventaire préalable tous les cinq ans est conseillé », estime Eric Couturier, expert à Paris.

La prime évolue en fonction de la valeur du patrimoine assuré. Dans un grand nombre de cas, elle se situe entre 3.000 et 5.000 euros TTC par an. Pour un appartement parisien de type haussmannien abritant un contenu d'une valeur estimée de 1 million d'euros (mobilier, objets d'art…), par exemple, la prime atteint 5.000 euros TTC chez Generali. Chez AXA Art, « elle se situe à 1.300 euros pour un niveau de garantie équivalent à 250.000 à 300.000 euros », précise Philippe Bouchet. Chez Hiscox, « la prime tourne en moyenne autour de 3.500 à 4.000 euros », indique Charles-Henri Pavie.

COLETTE SABARLY
La reconnaissance des droits à l’auteur, personne physique

Lire la suite

 

Des infos mises en ligne sur FranceWeb

A la rencontre d’initiatives positives au niveau humain, économique, culturel, technologique

Réseau Internet Interactif, Mon profil

Pourquoi France Web.pdf

Communiquer dans un contexte International


FranceWeb, votre partenaire pour développer votre communication.pdf

 

Transmettre les connaissances aux Internautes

Famille d'Entreprises,Réseau Internet Interactif

francewebeglobalgif2.gif

topofthenews.gifKnow why, Know who, Know where, Know what. The know how to succeed.

MOREINFO.GIF

FranceWeb, Pour Vous et avec Vous!

Plates-formes collaboratives pour nourrir la connaissance, la productivité et l'innovation

World News Center, FranceWeb, BusinessCenter, Bonheur, Famille d'Entreprises, FranceWeb Poissy, Web Collection, Web Gallery, La Scala


12:16 Publié dans Vie | Lien permanent | Commentaires (0) |  Imprimer | |  Facebook | | | |

Les commentaires sont fermés.

 
Toute l'info avec 20minutes.fr, l'actualité en temps réel Toute l'info avec 20minutes.fr : l'actualité en temps réel | tout le sport : analyses, résultats et matchs en direct
high-tech | arts & stars : toute l'actu people | l'actu en images | La une des lecteurs : votre blog fait l'actu